Test : DeepCool Morpheus

0

Cela fait un petit moment que DeepCool l’avait annoncé, mais le voici enfin entre nos mains : le Morpheus ! Pour rappel, ce boîtier était annoncé début décembre 2023, mais au vu de notre planning chargé, il aura fallu attendre mi-mars pour que nous vous le proposions en test. Bref, ce nouveau boîtier haut de gamme, ça dit quoi ? 

DeepCool Morpheus

 L’extérieur du Morpheus :

Avec ce Morpheus, la marque DeepCool s’enfonce dans le terrain des boîtiers grands tour. Cela se ressent clairement sur les dimensions avec un modèle mesurant 250 (L) x 528 (P) x 551 (H) mm. Le poids est également conséquent avec 15,5 kg sur la balance. Nous sommes loin du petit 2500X de Corsair que nous testions dernièrement, bien qu’un peu lourd pour son format. 

Sinon, au niveau de l’aspect esthétique, DeepCool nous propose une référence au design sobre et minimaliste. La face avant ne présente aucune fioriture si ce n’est une longue grille perforée. D’ailleurs, ces perforations sont de forme carrée, similaire à celle du CH560 Digital. De plus, nous ne pouvons nous empêcher d’y voir un faux air de NZXT H7 Flow

Publicité

Côté prix, DeepCool s’aventure également sur le secteur du haut de gamme avec un boîtier facturé au plus bas à 185~195 € suivant le coloris. Chez les revendeurs du groupe LDLC, comptez au minimum 230 € !

Le panneau de contrôle :

DeepCool Morpheus panneau de contrôle

Sans plus attendre, nous attaquons notre petit tour extérieur du boîtier avec le panneau de contrôle. De nouveau, nous retrouvons une similitude avec le CH560 Digital puisqu’il se situe au même endroit : sur le dessus du boîtier. La connectique est fournie et met en avant : 

  • Une diode d’activité
  • Un bouton pour la gestion des diodes RGB
  • 4x USB-A 3.0
  • Une prise jack 3,5 mm pour micro/casque
  • Un USB-C Gen2
  • Un bouton power

Avec ce modèle, en théorie, vous ne devriez pas manquer de port USB. Toutefois, il faudra une carte mère disposant de deux header USB 3.0 pour profiter des quatre ports… À moins de passer par un adaptateur USB 3.0 -> USB 2.0

Pour aller plus loin :
Viewport Mini : un boîtier aquarium µATX chez Aerocool !

Le dessous :

DeepCool Morpheus dessous

Sous le boîtier, rien de particulier puisque ce Morpheus ne dispose finalement que de quatre pieds. Cependant, ces derniers sont recouverts de mousse et non de caoutchouc. L’avantage est de pouvoir le faire glisser facilement sur votre bureau/table lors du montage. Avec un bébé de plus de 15 kg, on ne va pas se plaindre. 

Sinon, on ne passera pas à côté du long filtre à poussière courant sur la longueur de cette référence… Dommage qu’il ne soit accessible que par l’arrière…

L’arrière :

DeepCool Morpheus arrière

C’est à l’arrière que l’on se rend vite compte que nous avons affaire à un boîtier grand tour. Comme nous pouvons le voir, le nombre de slot d’extension est important puisque le Morpheus propose un total de neuf équerres PCIe là où elles ne sont que de sept pour un boîtier moyen tour standard. 

Sinon, pas de changement d’agencement, par défaut du moins. Effectivement, l’emplacement I/O shield de la carte mère se retrouve tout en haut avec un emplacement de ventilateur juste à côté. Tout en bas, nous retrouvons le logement pour l’alimentation. 

Le dessus :

DeepCool Morpheus dessus

Sur le dessus du boîtier, nous retrouvons une longue grille d’aération, similaire à celle de la façade. Normalement, ça devrait bien respirer. 

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires