Test : IceGiant ProSiphon Elite

2
9257

Le IceGiant ProSiphon Elite

Déballage : 

Pour le packaging, IceGiant opte pour quelque chose de très, très sobre. On retrouve une simple boîte noire estampillée « IceGiant ProSiphon Elite » sur sa face avant. Sur les côtés, nous aurons le droit au logo de la marque ainsi qu’un bref rappel des caractéristiques du produit à l’arrière.

À l’intérieur, il n’y aura pas de casse puisque le produit est bien protégé dans de la mousse noire.

Le radiateur :

Une fois déballé, le ProSiphon Elite surprend de par sa taille, mais aussi par son format particulier. Effectivement, on retrouve une structure semblable à celle d’un ventirad dont les ventilateurs s’installent côte à côté, comme sur un radiateur de watercooling. 

Le poids et les dimensions : 

En résultent donc des dimensions imposantes puisque l’ensemble affiche 251 (L) x 104 (P) x 164 (H) mm sans ventilateurs. Clairement, les slots mémoires seront obstrués, même si le dissipateur reste permissif. À ce niveau, nous avons 48 mm d’espace libre sous le réseau d’ailettes, à titre d’exemple, on pourra installer de Trident Z de G.Skill avec ce ProSiphon Elite

IceGiant ProSiphon Elite.
L’arrière du IceGiant ProSiphon Elite.

En matière de poids, nous avons affaire à un ensemble particulièrement lourd. Avec ses quatre ventilateurs, ce modèle affiche 2 kg sur balance ! Avec ce poids, le ProSiphon Elite fait passer les Assassin III, A500 et autre NH-D15 pour des poids plumes avec leurs 1.3 kg – 1.4 kg ! Non, vraiment, c’est très lourd pour un refroidissement « d’un bloc » comme celui-ci, mais heureusement, le mécanisme de montage est solide, on y reviendra.

La base : 

On arrive maintenant au niveau de la base qui, il faut le dire, est vraiment très large (70 x 51 mm) ! En même temps, ce dissipateur doit refroidir absolument tous les types de CPU présents sur le marché. Cela inclus donc les processeurs Threadripper d’AMD ! Pour les matériaux, il n’est pas question de cuivre, puisque la marque annonce une construction entièrement en aluminium. Ceci rend, de facto, le ProSiphon Elite incompatible avec le métal liquide où les risques de corrosion sont sérieux !

IceGiant ProSiphon Elite base

Même topo, il n’y aura pas de caloducs traversant la base. Au lieu de ça, nous aurons tout un système acheminant la vapeur vers trois condenseurs. D’ailleurs, on peut les voir qui traversent deux réseaux d’ailettes bien distincts.

La finition : 

Le produit dispose d’un très bon niveau de finition avec une peinture noire très bien appliquée. Idem, les ventilateurs se monterons sur une platine directement vissée sur le dissipateur. Sur le dessus, nous aurons le droit à un logo « IceGiant » bleu. Encore une fois, il n’y aura pas d’éclairage RGB ou autre éléments fantaisiste, ici, on reste dans la sobriété.

Compatibilité : 

En matière de compatibilité, vous êtes au courant que cette référence est compatible avec tous les sockets actuellement présents sur marché. Voici donc la liste complète :

  • Intel : LGA-1200 / LGA-115x / LGA-1366 / LGA-20xx
  • AMD : TR4/ sTRX4/ AM4

Si l’on retrouve une compatibilité avec le vieux socket LGA-1366 d’Intel, les sockets plus anciens d’AMD ne sont pas couverts. En pense aux vielles plateformes FM2(+) et AM3 dont l’entraxe est différent de celui de l’AM4.

Le ventilateur : 

La marque met clairement le paquet en ce qui concerne la ventilation puisque nous retrouvons quatre ventilateurs. Les moulins en question nous évoque clairement les P12 d’Arctic que nous rencontrions initialement lors de notre test du Liquid Freezer II 240 !

Pour le coup, on retrouve toujours des moulins dotés de cinq pâles noires particulièrement larges et allongées. Le cadre sera également de couleur noire mais dépourvu de silentblocs visant à réduire les vibrations.

Bien sûr, l’ensemble profite d’une alimentation PWM tout en étant capable de fonctionner à 2300 RPM. Par ailleurs, la pression statique ainsi que le flux d’air ne sont pas précisé. Idem sur le site d’Arctic qui ne propose que des P12 allant jusqu’à 1800 RPM. À cette vitesse, le moulins de la marque suisse offre une pression statique de 2.2 mmH2O et génère un flux d’air de 56.3 CFM. À 2300 tr/min, ces valeurs seront forcément plus élevées.

De plus, il est intéressant de noter que deux ventilateur sur les quatre disposent d’une double connectique mâle et femelle. Le but étant de limiter le nombre de prises fan occupées sur la carte mère.

IceGiant ProSiphon Elite ventilateurs

Le bundle :

Si le packaging présentait bien, la partie bundle, elle, est présente sous forme de sachets plastique lâchés dans la boîte. Par ailleurs, ces derniers renferment :

  • Une notice de montage
  • Un autocollant à l’effigie d’IceGiant
  • Une seringue de Kryonaut avec sa spatule
  • Les bras de montage pour les sockets Intel
  • La backplate pour socket mainstream Intel
  • La visserie nécessaire au montage sur plateformes Intel
  • Le bras de montage pour sockets AMD
  • La visserie nécessaire au montage sur plateformes AMD
  • Les vis pour le montage de quatre ventilateur
  • Un « Y » pour branche les deux groupe de ventilateurs
  • Un tournevis

Comme on peut le voir, la partie accessoire est très complète et la marque n’hésite pas à fournir de la pâte thermique de qualité puisqu’il est question de Kryonaut signée Thermal Grizzly ! Idem, le « Y » permettra de n’occuper qu’une seule prise sur la carte mère tandis que le tournevis nous évitera de chercher notre caisse à outils. Enfin, un sticker, ça fait toujours plaisir non ?

Cependant, ce qu’il nous aura marqué ici, c’est l’épaisseur des éléments de montage. Ici, tout est en acier de près de 2 mm d’épaisseur. Idem, les bords sont arrondis renforçant encore un peut plus ces éléments. Au vu du matériel, clairement, c’est du solide.

IceGiant ProSiphon Elite bundle

Grosso modo :

Clairement, le ProSiphon Elite est un dissipateur qui sort des sentiers battus. Il est encombrant et surtout très lourds. D’ailleurs, la marque y met les moyens en fournissant des éléments de montage solide en acier de près de 2 mm d’épaisseur ! À côté de ça, on nous avons une partie bundle complète et même si le dissipateur recouvre tous les slots mémoire, avec 48 mm de hauteur, on ne sera pas si limité que ça.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Ironiquee
Ironiquee
14 février 2021 15 h 58 min

Le même test, mais sur un threadripper maintenant.

Lestdown
14 février 2021 13 h 20 min

Je suis pas fan, je trouve ça cher, moche, encombrant et pas si révolutionnaire que ça