Test : Corsair A500

0
2984

Si l’on vous dit :  « Corsair » et « refroidissement CPU », la première chose que devriez avoir à l’esprit, c’est leur série d’AIO (d’ailleurs, vous trouverez sur ce lien notre test de l’un de leur dernier produit). Cela étant, la marque n’a pas vendu que des AIO en matière de refroidissements. Saviez-vous que le constructeur proposait aussi des ventirads il y a quelques années en arrière ? Les A50 et A70 faisaient d’ailleurs partie de leur catalogue. Mais ça, c’était avant, le constructeur est de retour sur le secteur avec un très gros modèle, le A500. De coup, est-ce une bonne idée de revenir sur ce secteur du Aircooling haut de gamme ? C’est ce que nous allons voir.

Corsair A500

Présentation : 

D’après Corsair, le A500 devrait offrir des performances de premier ordre. La marque indiquant qu’un Ryzen 7 3800X monte plus haut en fréquence, grâce à des températures plus basses. Tout cela est lié à l’usage d’une pâte thermique favorisant un meilleur transfert de chaleur, des caloducs en contact directs avec le CPU et à une ventilation puissante.

D’ailleurs, la ventilation devrait permettre de jouer sur tous les tableaux : silence et performances. Les moulins ML120 offrent une très large plage de vitesse : de 400 RPM à 2400 RPM ! Pour l’anecdote, les ventilateurs partagent des caractéristiques similaires à ceux du H100i RGB Pro XT, un watercooling AIO.

Par la suite, on retrouve un réglage intuitif de la hauteur des ventilateurs. Le radiateur venant empiéter sur les slots RAM, il se peut que l’on doive ajuster leur hauteur. Ainsi, le A500 se veut parfaitement compatible avec la RAM, même celle avec de hauts dissipateurs.

Ensuite, Corsair nous promet un montage rapide grâce à leur système HoldFast. De plus, ce dernier s’annonce comme offrant un positionnement fiable du radiateur ainsi que des performances thermiques homogènes sur quasiment tous les sockets du marché.

On termine enfin par une grosse garantie de 5 ans. Certes, cela fait 1 an de moins que les produits signés Noctua, mais à titre d’exemple, c’est toujours deux ans de plus que du be quiet!.

Sommaire :

  1. Présentation
  2. Le Corsair A500
  3. Installation
  4. Protocole
  5. Vitesse et Bruit
  6. Températures
  7. Perf/Bruit
  8. Conclusion

Corsair A500

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires