Test : NZXT Kraken X53

0

Le Kraken X53 :

Comme pour les autres AIO de la série Kraken X, ce Kraken X53 arrive dans un emballage à la NZXT. On retrouve donc des illustrations, un rappel des caractéristiques et un petit encart dédié à CAM. Le tout sur des fonds de couleur violet et blanc, coloris chers à la marque.

À l’intérieur, on retrouve les protections classiques avec des sachets en plastique. Le radiateur quant à lui profite d’une protection en papier cartonné et le tout repose dans un moule en carton.

Le radiateur :

En sortie de boîte, on retrouve un AIO relativement sympathique de taille standard. Effectivement, notre Kraken X53 est au format 240 mm, souvenez-vous. La finition reste propre avec une peinture noire mate bien appliquée sur le radiateur. Cependant petit regret sur la forme qui reste très basique (malgré un logo NZXT frappé) et dont les rivets restent apparents. Un radiateur rectangulaire à l’instar de celui du H100 RGB Platinum aurait été top.

Comme bien souvent avec les AIO, on retrouve ici un radiateur en aluminium. En matière de dimensions, celui-ci affiche une largeur de 123 mm, une longueur de 275 mm et une épaisseur de 30 mm. Nous avons donc un radiateur un peu plus épais que la moyenne qui tourne souvent autour des 27 mm. Bien pour le refroidissement, mais quelque fois dans un montage sur le haut du boîtier l’épaisseur peut compter beaucoup, afin que ça ne vienne pas cogner sur la carte mère..

Afin de relier la pompe au radiateur, on retrouve deux tuyaux d’une longueur respectable. Ces derniers mesurent 40 cm et disposent d’une gaine nylon très agréable sous les doigts. Les tubes sont également souples et n’opposeront pas de résistance particulière lors du montage.

La pompe :

Nous poursuivons cette fois-ci avec la pompe qui arrive avec le bras de montage Intel installé de base. Pour son Kraken X53, NZXT fait de nouveau confiance en Asetek qui fourni une pompe de septième génération annoncée comme plus performante. Une fois sous tension, cette dernière fonctionnera de 800 RPM à 2800 RPM ±300 RPM. Comme on peut le voir, la base est en cuivre et dispose d’une pâte thermique pré-appliquée d’usine.

(GIF).

 

D’un point de vue esthétique, nous avons là un ensemble agréable à regarder. On retrouve bien le design NZXT avec le top noir brillant dans lequel vient se loger le logo de la marque. Idem, à l’intérieur, on distinguera la présence d’anneaux à partir desquels l’éclairage opérera. Précisons que l’ensemble mesure 80 mm de diamètre pour une hauteur de 55 mm.

Comme pour les Kraken X62/X72 que nous testions, nous avons une petite partie dédiée à la connectique. Nous aurons donc le droit à un connecteur à dix broches pour l’alimentation et la gestion de bandes LED RGB. Le second, un micro-USB, servira à la gestion du kit via CAM. À noter cependant que la gestion des ventilateurs n’est plus au programme. Sur la série Kraken X-2, nous avions des prises fan femelle directement reliées à la pompe, ici, ce n’est pas le cas. Pour ça, il faudra se tourner vers la série Kraken Z-3, dommage.

Compatibilité : 

Pour ce qui est de la compatibilité, on n’aura pas de soucis à se faire avec ce Kraken X53. Ce modèle ira sur absolument toutes les plateformes actuellement présentes sur le marché :

  • AMD : TR4 – AMx (+) – FMx(+)
  • Intel : LGA 115x – LGA 1366 – LGA 2011v3/2066

Sachez cependant que le bras de montage pour TR4 n’est pas fourni dans la boîte.

Les ventilateurs : 

Au niveau de la ventilation, NZXT ne change pas de ventilateurs et conserve donc ses Aer P en 120 mm. De notre côté, nous connaissions déjà ce modèle puisqu’il était fourni en trois exemplaire avec le Kraken X72.

On retrouve donc deux ventilateurs noirs avec un insert gris à l’intérieur du cadre. Les ventilateurs proposent également sept pâles noires plutôt droites dont l’extrémité se termine par une partie recourbée. L’objectif étant de réduire la traînée. Idem, le cadre offre une entrée et une sortie d’air biseautée. Le but étant d’améliorer le flux d’air et la pression statique.

Pour la peine, on retrouve deux ventilateurs en 120 mm alimentés par PWM. Ces derniers profitent alors d’une plage de rotation comprise entre 500 RPM et 2000 RPM ±300 RPM. À plein régime, ce petit monde soufflera à 73.11 CFM et générera une pression statique importante de 2.93 mmH2O.

Le bundle :

Le bundle de ce Kraken X53 prend place dans des petits sachets plastique refermables. Ces derniers renferment :

  • Une notice de montage sous forme de dépliant
  • Les anneaux de montage Intel et AMD
  • La visserie nécessaire à l’installation de l’AIO
  • Un cordon micro-USB vers header USB
  • Un câble d’alimentation pour la pompe

Clairement, ce bundle ne propose que le strict nécessaire à l’installation et à la mise en route de notre Kraken X53. Cependant, on remarquera que la marque fourni suffisamment de vis et de rondelles pour l’installation de quatre ventilateurs. Les configurations type push-pull sont possibles sans passer par l’achat d’un kit de vis.

Comme on a pu le voir, ce Kraken X53 s’inspire très clairement de ce qui a déjà été fait par la marque. Le bundle n’évolue pour ainsi dire pas, idem pour ce qui est de la finition et des ventilateurs fournis. On retrouve une amélioration du côté de la pompe qui se base sur la dernière génération de chez Asetek. En revanche, on perd même la gestion des ventilateurs directement depuis l’AIO ce qui est dommage.

Bref, passons à l’installation du kit.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
wpDiscuz
0
0
On aimerait bien avoir votre avis...à vous de jouer !x
Quitter la version mobile