Test : NZXT Kraken X53

0

Conclusion :

Pratique et efficace :

Comme nous avons pu le voir, ce Kraken X53 n’apporte pas de grands bouleversements face aux Kraken X-2. Le radiateur n’évolue pas et reste relativement « bateau », un modèle rectangulaire aurait davantage fait sensation selon nous… Ou à minima, il aurait été plus judicieux de masquer les rivets apparents. Idem côté pompe qui affiche toujours cet effet infini toujours aussi séduisant. On notera par contre que NZXT est resté sur une épaisseur de 30 mm, qui peut être un bon point pour les performances comme vous le verrez.

NZXT Kraken X53

Cependant, la plus grosse nouveauté de ce kit concerne l’orientation du top de la pompe. Ceci permet de gagner de précieux centimètres de tuyaux dans certaines conditions. Effectivement, on pourra orienter les tubes comme bon nous semble sans nous inquiéter du sens du logo NZXT. Si on additionne à ce fait que les tuyaux sont longs, on arrive à un AiO qui rentrera sans problème dans un grand boîtier.

De manière plus générale, le constructeur ne cède pas au montage à crochet pour les sockets AMD. On retrouve alors un système pourvu de quatre vis bien plus intéressant selon nous. Ce dernier ayant pour avantage de mieux répartir la pression du waterblock sur le CPU. D’autant qu’il ne prend pas plus de temps à être mis en oeuvre et qu’on pourra se passer d’outils pour l’installation de la pompe.

Le RGB et les ventilos :

Petite déception du côté des ventilateurs puisque cette nouvelle génération perd la gestion de la ventilation depuis la pompe. Avec le Kraken X62, nous avions deux prises fan femelles de fournies permettant la gestion des ventilateurs depuis l’AIO. Tout ceci était pratique puisqu’on économisait des prises fans sur la carte mère tout en profitant de la gestion de CAM. Là, cette fonctionnalité est réservée aux Kraken Z-3, la gamme au-dessus.

L’éclairage RGB rempli bien son office et apporte un peu de gaieté à un ensemble assez morne. Bien que la marque évoque un éclairage plus lumineux grâce à des diodes circulaires plus grosses, dans les faits… Nous n’avons pas vu de différences. Enfin, le logiciel CAM permettra de configurer son kit comme on le désire et même d’aller un peu plus loin.

Les ventilateurs restent sans éclairage, sans doute pour une logique de coût. Cependant si vous achetez des Aer RGB, vous pourrez gérer leur éclairage via la pompe ! En résumé le RGB des ventilateurs n’est pas fourni mais c’est prévu.

De bonnes performances : 

Pour ce qui est des performances, ce Kraken X53 s’en sort très bien. On l’a vu, il offre des températures du même niveau que le H100i et se permet même de titiller de l’AIO en 360 mm ! En revanche, plus la consommation du CPU augmente, plus les températures se rapprochent du kir Corsair en 240 mm.

Pour aller plus loin :
Test : be quiet! Pure Loop 2 FX 360

Cela étant, son niveau de bruit nous paraît maîtrisé bien que présent à plein régime. On l’a vu, en conjuguant le bruit et les températures, le kit se veut redoutable. Il propose un positionnement plus intéressant que le H100i RGB Platinum de Corsair (aussi performant voire plus, pour moins de bruit). Il se rapproche dangereusement du Ryujin 360 de Asus. Bref, un bon modèle, qui offrira d’importantes performances dans un encombrement réduit.

NZXT Kraken X53

La facture :

Annoncé à 129.90 €, ce Kraken X53 se place dans la tranche de prix moyenne des AIO en 240 mm. Le placement tarifaire ne nous semble pas abusif d’autant qu’il se veut moins cher que le X52 qu’il remplace. Néanmoins, il perd aussi en fonctionnalités. Après, est-ce que ce prix sera suivi par nos revendeurs français ? Ça, c’est une autre histoire…

Cependant, si le RGB passe avant le reste, dans ce cas là, d’autres modèles seront certainement plus intéressants. On pense à la série des Floe Riing de Thermaltake par exemple.

NZXT Kraken X53 : 

On aime :
  • Le design de la pompe qui flatte toujours autant la rétine
  • La mise à jour de la pompe Asetek
  • L’installation à vis toujours présente
  • L’orientation possible du logo de la pompe permettant de gagner en longueur sur les tuyaux
  • Le logiciel CAM qui permet de configurer son kit comme on le désire
  • Le radiateur en 30 mm d’épaisseur
  • Les tuyaux de 40 cm qui permettent l’installation dans les grands boîtiers
  • La gestion du RGB si vous achetez des ventilateurs adéquats
  • Son très bon rapport températures/bruit …
  • … et son très bon rapport performances/encombrement
  • Son prix en baisse
On aurait aimé :
  • Ne plus voir les rivets sur le radiateur
  • Conserver la gestion de la ventilation par la pompe du kit
  • Des changements esthétiques plus marqués face à l’ancienne série (ventilateurs RGB ?)

Le Kraken X53 affiche d’excellentes prestations : ratio perf/bruit très bon, surtout pour un 240 mm, merci l’épais radiateur et la nouvelle pompe ! Il gagne un logo plus grand et orientable et un prix en baisse face à la génération précédente. On perd malheureusement la gestion des ventilateurs sur la pompe et les ventilateurs restent sans éclairage. Malgré tout, c’est selon nous une référence maîtresse de son segment. Si les ventilateurs RGB ne vous intéressent pas : foncez !

Un grand merci à NZXT !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires