Test : Noctua NH-U12S Chromax.black

1
20364

Relevés de températures :

Processeur à 65W : 

Malgré un profil 65W plus violent, ce dernier représente toujours la phase la moins stressante de ce protocole. Elle permet de mettre en avant les performances obtenues avec des dissipateurs compacts/entrées de gamme. Ces résultats sont simplement présents à titre indicatif pour les dissipateurs les plus imposants (AIO, gros ventirad dual tower, etc.).

Noctua NH-U12S chromax.black température 65W

Au niveau des températures, on retrouve quelques chose entre un Dark Rock Slim et un Dark Rock 4. En même temps, les deux dissipateurs affichent un profil similaire du fait de la taille de leur radiateur respectifs. Le U12S est assez proche du Dark Rock Slim au niveau du format mais est plus performant. On peut noter cependant qu’il ne dépasse pas le Pure Rock.

Processeur à 95W :

Ici, notre CPU tournera à 3.90 GHz constamment et sur tous ses cœurs. Nous appliquons un VCore de 1.375V pour obtenir une consommation de 95W environ. Pour simplifier la lecture du graphique, il se peut que nous ayons arrondi certaines valeurs à l’entier près.

Noctua NH-U12S chromax.black température 95W

Avec le profil 95W, on remarque que les températures entre le Dark Rock Slim et ce NH-U12S se resserrent. La taille des deux radiateurs étant proche (pour rappel, quelques millimètres d’écart), on sent qu’on arrive progressivement aux limites de ces dissipateurs. Néanmoins, le dissipateur de Noctua conserve une petite avance en 5V. Phénomène probablement lié à une meilleure pression statique du NF-F12.

Processeur à 125W :

Enfin, nous terminons avec notre profil 125W. Ici le dégagement thermique est plus important, voyons comment s’en sortent nos coolings !

Noctua NH-U12S chromax.black température 125W

Le profil 125W reste très exigeant pour nos dissipateurs et ce particulièrement lorsque les ventirads fonctionnent à faible régime. D’ailleurs, seule une poignée de coolings tirent leur épingles du jeu dans ces conditions : les imposants NH-D15, et NH-U12A. Notre référence du jour affiche un échec au même titre que le Dark Slim.

A plein régime, on remarque le NH-U12S s’approche dangereusement du Dark Rock 4 probablement bien aidé par son ventilateur. Néanmoins, à mi régime, le dissipateur allemand s’en tire mieux, on sent que la taille du concurrent n’est pas étrangère à ce phénomène.

En bref : 

Face à un Dark Rock Slim, on sent que le dissipateur de Noctua est plus efficace, probablement aidé par un ventilateur ayant plus de peps. Néanmoins, on retrouve un profil similaire aux autres dissipateurs compacts du comparatif, à savoir un ventirad qui ne passe pas le 125W à faible régime. Ici, ce n’est plus une question de ventilateurs, mais de taille  de radiateur tout simplement. On l’a vu, les plus gros parviennent à s’en sortir.

Pour la suite (ratio températures/bruit), on s’attend à voir un dissipateur mieux placé que le Dark Rock Slim. Souvenez-vous, l’autrichien affiche un niveau sonore similaire, si ce n’est inférieur en 12V. A voir page suivante.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Raspbian22
Raspbian22
21 novembre 2019 14h19

Bonjour

Serait t il possible de tester le “grand macho rt” de chez thermalright, pour voir si c est le meilleur de tous. J aime bien votre methodologie de test.