Test : Noctua NH-U12S Chromax.black

1
20363

Conclusion :

Un dissipateur compact ! 

Ce petit Noctua NH-U12S chromax.black est le strict opposé du NH-D15 chromax.black en matière de taille. Nous l’avons vu, notre exemplaire du jour devrait se glisser un peu partout du fait de sa hauteur inférieure aux 160 mm fatidiques. Idem, une fois installé le dissipateur n’obstruera pas de slot PCIe, ni d’emplacements mémoires. A ce niveau, il rivalise avec le Dark Rock Slim de be quiet!.

Noctua NH-U12S chromax.black

Une installation toujours aussi simple :

L’installation quant à elle ne change pas puisque l’on retrouve toujours le fameux montage SecuFirm2 de la marque. Encore une fois, en quelques minutes vous aurez un dissipateur prêt à fonctionner. Précisons aussi que la marque fournit tout l’outillage nécessaire.

Un passage au noir vraiment classe !

Comme pour le NH-D15, le gros changement de ce modèle concerne sa couleur qui passe au noir intégral. Le constat reste le même que lors de notre première rencontre avec cette gamme “chromax.black”. Si le marron/beige vous rebutait, plus de raisons de bouder la marque. Et si vous trouvez l’ensemble trop triste, des accessoires permettant d’égayer tout ça existent aussi contre quelques piastres.

Dans un même ordre d’idées, on retiendra une finition vraiment excellente avec des ailettes non tranchantes ou non pliées en sortie de boîte par exemple. Idem, contrairement aux productions couleur aluminium de Noctua, ici, les traces de doigts se rattrapent. Le radiateur ne se retrouve donc pas marqué définitivement. Cependant, on maintient qu’une base finition miroir aurait été la bienvenue.

Noctua NH-U12S chromax.black

Meilleur qu’un Dark Rock Slim !

Grosso modo, ce petit U12S, s’en sort plutôt bien, surtout si on le compare à son rival allemand : le Dark Rock Slim. En effet, le dissipateur de Noctua dispose d’un ventilateur plus efficace sans pour autant être plus bruyant et cela se ressent sur les températures, surtout à faible régime.

Bien sûr, dans l’absolu, on ne s’amusera pas appliquer de gros overclocking sur son CPU, le radiateur de cette référence ne le permet pas. Pour cela, il faudra se tourner vers des références plus imposantes comme le Dark Rock 4 ou le NH-D15, soyons fous !

Aïe, aïe, aïe, le prix !

Côté prix, globalement, cette gamme chromax.black affiche un surcoût de 10€ face aux modèles originaux. Si cette montée de prix nous choquait peu sur le NH-D15, ici, la pilule est plus dure à avaler… Surtout quand on sait comment certains revendeurs ont tendance à être gourmand. Il faudra compter sur un prix situé entre 70€ chez Amazon (qui respecte le prix de la marque) et 85€ chez LDLC et matériel.net.

Le positionnement tarifaire de cette référence semble délicat. Certes, il s’en tire mieux face au Dark Rock Slim, mais il est bien plus onéreux, 20€ d’écart environ. Au tarif où le U12S est vendu, on commence à trouver des ventirads double tours redoutables comme le Dark Rock Pro 4, autrement plus performant.

Disons que si l’on décide de partir sur ce modèle, on le fera parce que l’on a des impératifs niveau place, mais aussi pour les petits plus de Noctua. On pense à la garantie de 6 ans, à l’excellent suivit des sockets ou pour la personnalisation que représentent les accessoires Chromax.

Noctua NH-U12S chromax.black : 

On aime :
  • Le passage au noir intégral très réussi…
  • … Et qui ne marque pas définitivement les traces de doigts
  • L’installation toujours aussi simple et rapide
  • Le système de montage également noir
  • Le bundle toujours aussi complet avec le nécessaire pour un second ventilateur
  • Le ventirad qui ne bloque pas le premier slot PCIe
  • La compatibilité maximale avec la RAM !
  • Dans une moindre mesure, la personnalisation possible via les accessoires Chromax
  • La garantie de 6 ans !
On aurait aimé :
  • Une base avec finition miroir
  • La possibilité de l’orienter sur socket AMD
  • Une tarification se faisant clairement moins ressentir

Si avec le NH-D15 chromax.black, c’était carton plein, ici le bilan est un peu plus mitigé. Effectivement, nous avons un modèle qui arrive avec les avantages de la marque : suivi des sockets et grosse garantie. Le dissipateur en lui-même est beau, personnalisable, s’installe vite et ne bloque rien sur la carte mère. Malheureusement, il souffre d’une tarification délicate, surtout chez les revendeurs français. Il aura la récompense argent puisque son ratio température/bruit est intéressant pour le format.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Raspbian22
Raspbian22
21 novembre 2019 14h19

Bonjour

Serait t il possible de tester le “grand macho rt” de chez thermalright, pour voir si c est le meilleur de tous. J aime bien votre methodologie de test.