Test : be quiet! Dark Rock Slim

0
2254

Depuis quelques temps, be quiet! propose un nouveau venu dans sa famille Dark Rock. Effectivement, la série de dissipateurs aircooling du constructeur allemand accueille le Dark Rock Slim. Cette nouvelle référence permet à la marque de proposer un dissipateur compact ayant pour avantage de proposer le même niveau de finitions qu’un Dark Rock 4 par exemple.

Pour le coup, qu’en est-il des performances et du bruit ? On regarde ça maintenant !

be quiet! Dark Rock Slim

Présentation : 

Avec ce nouveau modèle, la marque allemande met en avant le design compact de son dissipateur. Ainsi, on retrouve un ventirad qui ne viendra bloquer aucun slot mémoire sur votre carte mère. Même si cette dernière offre 8 slots mémoires comme les références LGA-2000 ou TR4.

L’autre point mis en avant, c’est le niveau de bruit émit en fonctionnement. be quiet! annonce que son Dark Rock Slim sera silencieux à l’usage. Cela est lié au ventilateur et son système de montage visant à atténuer au maximum les vibrations.

Malgré le silence, le constructeur ne fait pas l’impasse sur les performances de son modèle. La marque annonce un dissipateur capable de dissiper la chaleur émise par des CPU dont le TDP atteint les 180W.

Enfin, on retrouve ce qui fait la beauté de la série Dark Rock avec le revêtement noir contenant des particules de céramiques. Esthétique et pratique puisque d’après be quiet! cela permet aussi d’améliorer le refroidissement.

On termine avec un petit mot sur la série Dark Rock qui est une gamme proposant quatre références. On retrouve le Dark Rock Pro 4, un modèle double tours en 135 mm/120 mm, le Dark Rock 4, un simple tour en 135 mm (testé ici) et le Dark Rock TF, un double 135 mm en topflow.

Sommaire :

  1. Présentation
  2. Le be quiet! Dark Rock slim
  3. Installation
  4. Protocole
  5. Vitesse et Bruit
  6. Températures
  7. Perf/Bruit
  8. Conclusion

be quiet! Dark Rock Slim

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de