Test : ROG Strix RX 6600 XT OC Gaming

0

Performances avec Ray tracing et DLSS :

Occupons-nous à présent des quatre jeux que nous avons sélectionné et qui prennent en charge le Ray Tracing ainsi que le DLSS. Nous pourrons ainsi juger de l’impact sur le nombre de FPS de ces deux technologies. Comme vous le constaterez, certains jeux prennent en chargent le DLSS de première génération et d’autres, le 2.0

Les quatre jeux sous DirectX 12 que nous testerons avec le Ray Tracing et le DLSS sont :

  • Shadow of the Tomb Raider
  • Wolfenstein Youngblood
  • Watch Dogs : Legion
  • Metro Exodus PC Enhanced Edition

Le Ray Tracing et le DLSS :

Le Ray Tracing est une solution qui permet d’offrir des éclairages, des reflets et des ombres plus réalistes. Ce sont les RT Core qui sont utilisés par l’API Ray Tracing. Pour rappel, les nouvelles cartes RTX 30×0 bénéficient de RT Core de seconde génération qui se montrent plus efficaces et surtout capables de réaliser des calculs plus rapidement. En fonction du jeu, il vous sera proposé plusieurs degrés de Ray Tracing.

NVIDIA propose aussi le DLSS qui permet un gain en terme de FPS en remplaçant l’antialiasing TAA. L’idée est de permettre un affichage plus rapide tout en conservant une qualité de rendu quasiment identique. Lors de la conférence de presse concernant les cartes graphiques Ampere, nous avons appris que le DLSS passait en version 2.1 et prenait en charge le 8K. L’activation du DLSS a comme impact visuel, une impression d’un léger voile floue sur l’image. Le DLSS permet de regagner des FPS en optant pour une réduction de la qualité de l’image.

Sachez qu’il existe actuellement quatre types de mode pour le DLSS 2.0 : performance, équilibre, qualité et ultra performance. En fonction de votre carte graphique, et de votre tolérance visuelle, vous êtes libre d’opter pour l’un des quatre modes. Gardez à l’esprit que le DLSS améliore la jouabilité mais à un impact sur la qualité de l’affichage.

En fonction de votre carte graphique et de la résolution dans laquelle vous jouez, il est important de conserver un certain équilibre entre le RT et le DLSS. Les éditeurs de jeux fournissent souvent un tableau afin de vous donner une idée des paramètres graphiques à choisir en fonction de la définition.

Petite mise au point pour les cartes AMD RX 6000 XT :

Le Ray Tracing est une technologie disponible pour tous les GPU, à conditions d’avoir l’architecture qui le permet sur le GPU. La nouvelle série des cartes AMD RT 6000 est donc capable d’activer le Ray Tracing. Nous pourrons donc ainsi vous proposer les résultats de cartes AMD avec le Ray Tracing actif comme pour les modèles de chez NVIDIA.

La seule différence, c’est que le DLSS est lui une technologie mise au point par NVIDIA et donc il sera impossible de l’activer avec une carte AMD. C’est la raison pour laquelle vous ne trouverez aucun score en RT + DLSS dans nos graphiques pour les cartes AMD.

Les choses bougent du côté d’AMD avec l’arrivée de la technologie FSR. Malheureusement, actuellement, aucun jeu récent n’est encore compatible avec le FSR d’AMD. Nous avons hâte de voir débarquer un jeu actuel prenant en charge cette technologie très prometteuse.

Wolfenstein Youngblood :

Premier jeu que nous ajoutons à ce comparatif et qui prend en charge le Ray Tracing et le DLSS 2.0. Un seul niveau de Ray Tracing est proposé dans le jeu et quatre niveaux de DLSS (performance – équilibré – qualité – überperformance). Ce jeu n’est pas compatible avec les cartes AMD d’où uniquement la présence des modèles NVIDIA.
Pour nos benchmarks, nous avons opté pour une qualité graphique en Mein leben!, un Ray Tracing activé et un DLSS « équilibré ».

Pour aller plus loin :
Il sera difficile de trouver du Ryzen 7 5800X3D

Pas de graphique ici puisque nous ne sommes pas parvenu à activer le Ray Tracing avec notre RX 6600 XT dans Wolfenstein Youngblood.

Shadow of the Tomb Raider :

Second jeu que nous ajoutons à ce comparatif et qui prend en charge le Ray Tracing et le DLSS 1.0. Trois niveaux de Ray Tracing sont proposés dans le jeu (moyen – haut – ultra) et un seul niveaux de DLSS.
Pour nos benchmarks, nous avons opté pour une qualité graphique en Ultra, un Ray Tracing « ultra » et un DLSS activé.

Notre exemplaire du jour souffre lorsque le Ray Tracing est activé et notre score chute sous la barre symbolique des 60 FPS. Comme on peut le constater, la RTX 3060 s’en sort nettement mieux !

Watch Dogs Legion :

Troisième jeu, Watch Dogs Legion prend en charge le Ray Tracing et le DLSS 2.0 et se montre l’un des jeux les plus gourmands du moment. Trois niveaux de Ray Tracing sont proposés dans le jeu (moyen – élevé – ultra) et quatre niveaux de DLSS (performance – qualité – équilibré – ultra performance).
Pour nos benchmarks, nous avons opté pour une qualité graphique en Ultra, un Ray Tracing « élevé » et un DLSS « équilibré ».

Ce troisième jeu est beaucoup plus gourmand et l’activation du Ray Tracing fait très mal. Maintenant, au moment d’opter pour nos paramètres graphiques, nous avions les premières cartes de NVIDIA, c’est-à-dire les modèles haut de gamme. Sachez que ces graphiques seront remis à jour début septembre pour une meilleure équité.

Metro Exodus PC Enhanced Edition :

Dernier jeu que nous venons d’ajouter suite à la mise à jour de l’éditeur et la prise en charge du DLSS 2.0. Nous lui avons d’ailleurs consacré un dossier. Trois niveaux de Ray Tracing sont proposés dans le jeu et quatre niveaux de DLSS (performance – qualité – équilibré – ultra performance).
Pour nos benchmarks, nous avons opté pour une qualité graphique en Ultra, un Ray Tracing « élevé » et un DLSS « qualité » pour le 1080p/1440p et « performance » pour le 2160p.

Dernier jeu ajouté à nos tests Ray Tracing, Metro Exodus PC Enhanced profite lui aussi de la mise à jour récente du DLSS 2.0. En 1080p, avec nos options graphiques, la moyenne de notre ROG Strix RX 6600 XT OC Gaming se trouve en queue de peloton.

Alors, ça donne quoi le Ray Tracing sur la RX 6600 XT ?

Comme nous l’avons constaté et déjà répété, NVIDIA conserve un réelle avantage sur AMD avec sa technologie DLSS qui voit arrivé peu à peu la technologie FSR, mais qui a toujours un sérieux retard sur NVIDIA. Même s’il ne s’agit pas d’une obligation d’activer le Ray Tracing, force est de constater que son activation est un réel plus pour les yeux au niveau des éclairages, des reflets et des ombres qui apportent une touche supplémentaire au réalisme. Dans la pratique, si vous désirez activer le Ray Tracing avec cette RX 6600 XT, il vous faudra être peu gourmand sur les options graphiques.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires