Test : ROG Strix RX 6600 XT OC Gaming

0

Conso, température et nuisances :

Consommation (configuration entière) :

Nous utilisons le logiciel Corsair Link en relevant la consommation sur la sortie PowerOut. Notre bloc d’alimentation modulaire est un CORSAIR AX1600i qui dispose d’une connectique dédiée au sein du bloc pour la lecture de la consommation. Le résultat que nous vous proposons est celui de la moyenne de la consommation totale de notre configuration. Seule la carte graphique change entre chaque relevé. Il est donc ainsi facile de calculer la différence entre chaque carte graphique. Pour info, au repos, la consommation globale relevée est de 73 watt.

Bonne surprise et on s’y attendait, avec un TDP de 175 watt pour notre ROG Strix RX 6600 XT OC Gaming, on s’attendait à une consommation globale assez base et c’est le cas avec une moyenne de 255 watt pour notre configuration de test. C’est donc elle qui prend la tête de ce classement au combien important.

Température :

Afin de relever les températures, nous avons opté pour le stress test de Superposition en mode Extreme. Nous avons opté pour trois passages de 5 minutes avec 10 minutes d’intervalle entre chaque tests. Nous avons profité de ce benchmark afin de relever la consommation de la carte graphique pour le tableau ci-dessus.

Afin de connaître la température en Idle, après avoir terminé les trois boucles du stress test, nous laissons la carte au repos durant 20 minutes avant de relever la température. Il faut tenir compte que la plupart des cartes bénéficient de la technologie « 0 dBa » et donc, que les ventilateurs se coupent en dessous d’une certaine température, souvent entre 50 et 55°C. Il faut donc plus de temps pour dissiper la chaleur après une période de stress test ou de jeux. Une carte ne bénéficiant pas de cette technologie sera plus bruyante que les autres au repos.

Publicité

Petit rappel : nos relevés de température sont effectués en Open-Air. Dans un boîtier fermé, les cartes seront forcément plus chaudes.

Notre sample ne chauffe pas et même si la carte ne bénéficie que de deux ventilateurs, ceux-ci alternent souvent entre repos et vitesse réduite. Pour rappel, les ventilateurs commencent à tourner lorsque la température du GPU atteint 60°C et s’arrêtent lorsque la température descend en dessous de 52°C, ce qui permet de réduire les nuisances sonores.

Nuisances sonores :

Pour le relevé du bruit, nous utilisons un sonomètre placé à 40 cm de notre carte graphique. L’ensemble des autres composants susceptibles de faire du bruit (ventilateurs et pompe du circuit liquide) est désactivé.

Les ventilateurs ne sont pas bruyants et pour cause, il tourne à une vitesse très réduite (1663 RPM max), ce qui permet d’obtenir des nuisances sonores aussi faibles.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires