Test : In Win SR36 Pro

0
1567

Le In Win SR36 Pro

Comme d’habitude, nous passons assez rapidement sur le packaging très sympathique avec une jolie illustration du produit sur la face avant. À l’arrière, on retrouve l’habituelle fiche technique précisant les différentes valeurs techniques de ce kit.

À l’intérieur, pas de gros changement avec l’habituel moule en carton englobant soigneusement chaque élément du kit. Mention spéciale pour les ventilateurs emballés dans des sachez plastiques recouverts de carton !

Le radiateur :

In Win SR36 Pro radiateur

Comme vous le savez, nous avons tendance à râler dès que l’on retrouve des radiateurs arrondis avec rivets apparents. Ici, ce n’est absolument pas le cas puisque la marque nous propose un bloc en aluminium très bien fini. Celui-ci est carré et ses flancs sont dépourvus de rivets, un bon point. Le summum concerne les marquage « In Win » présents aux extrémités et de chaque côté. Bref, un sans faute d’autant que la peinture noire matte est bien appliquée !

In Win SR36 Pro Radiateur

Pour ce qui est des dimensions, nous avons quelque chose d’assez classique, surtout au niveau de l’épaisseur. Effectivement, ce modèle affiche les 27 mm que l’on retrouve traditionnellement sur les AIO. Nous sommes loin des 38 mm d’un Liquid Freezer II par exemple. Autrement, il affiche une profondeur de 397 mm et une largeur de 120 mm.

Pour finir, afin de relier la pompe au radiateur, nous avons deux tubes de 40 cm de longueur. Pour ne pas jurer avec l’esthétique générale, ces derniers son gainés et mélangent nylon et caoutchouc.

La pompe :

Du côté de la pompe maintenant, ce qui nous aura le plus surpris, c’est sa taille clairement imposante ! Ce bloc est clairement le plus gros qui nous a été donné de tester et de très loin. Cet élément affiche une hauteur de 10 cm pour 68 mm de côté, dans prendre en compte les embouts des tuyaux. Avec, on passe sur un rectangle de 68 mm x 95 mm.

Par contre, suivant les boîtiers (on pense aux modèles ITX), cette taille peut être handicapante. On pense notamment aux Sugo de Silverstone dont le radiateur et les ventilateurs recouvrent la pompe. Là, ça ne passera pas.

Malgré ses dimensions imposantes, cette pompe est vraiment réussie et nous avons quelques détails très plaisants. Si vous aimez les marquages, vous pourrez comptez sur un logo « In Win » sur l’une des faces et un second « Twin Turbine » sur l’autre. Sur le dessus, on remarque la finition miroir du couvercle de la pompe. Lorsque le kit sera sous tension, le logo de la marque sera éclairé.

Pour finir, sur une des faces du kit, on peut constater la présence d’un connecteur propriétaire. Via ce dernier on pourra alimenter le kit, les ventilateurs et piloter l’éclairage aRGB !

In Win SR36 Pro pompe

Sous ce bloc, nous retrouvons la base en cuivre affichant 56 mm de côté. Cette dernière est aussi vissée au reste du bloc par neuf vis Torx. De plus, comme on peut le voir, la finition est très propre avec des traces d’usinage visibles, mais que l’on ressentira qu’à peine sous le doigt.

Compatibilité : 

Au niveau de la compatibilité, ce SR36 Pro se veut exemplaire et pourra être installé sur tous les sockets du marché :

  • Intel : LGA-1366 – LGA-115x – LGA-1200 – LGA-2000
  • AMD : AM4 – FMx/+ – AMx/+ – sTRX4/TR4 

Maintenant, la question que l’on se pose concerne le futur LGA-1700 à savoir si et comment In Win assurera sa compatibilité.

Les ventilateurs : 

On enchaîne maintenant avec la ventilation fournie avec cet SR36 Pro. À ce niveau, nous retrouvons un trio de moulins AJF120 de la marque, des références affichant des dimensions de 120 x 25 mm.

Comme on peut le voir, le cadre est assez travaillé avec des angles un peu partout. Idem, on ne manquera de remarquer la présence de petits silentblocs en caoutchouc de couleur grise. Une fois de plus, leur rôle est d’absorber au maximum les vibrations parasites transmises par les moulins en fonctionnement.

Les pâles sont au nombre de sept peu larges et plutôt droites. Ici, pas de coloris particulier si ce n’est un plastique translucide. Une fois de plus, le but est de diffuser au maximum l’éclairage aRGB lorsque les ventilateurs tourneront.

Pour finir, les câbles sont au nombre de deux. Nous en avons un type PWM servant à alimenter le ventilateur tandis que le second servira à la gestion de l’éclairage. On notera également leur faible longueur d’une dizaine de centimètre environ.

Comme nous vous le disions en introduction, ces moulins sont plutôt véloces, très véloces à plein régime. En effet, leur plage de rotation s’étend de 500 RPM à 2500 RPM ±10% et nul doute, ça sera bruyant à pleine vitesse ! Cependant, cela leur permet d’offrir un flux d’air de 101,5 CFM et une pression statique de 4,22 mmH2O à plein régime.

Le bundle :

Du côté de la partie accessoire, nous retrouvons :

  • Un QR code pour accéder à la notice en ligne
  • Un câble permettant d’alimenter pompe et ventilateurs
  • Une télécommande RGB à un bouton
  • Un câble RGB pour gérer l’éclairage des ventilateurs et de la pompe
  • Une seringue de pâte thermique
  • La backplate Intel en plastique
  • Les bras de montage Intel
  • La visserie nécessaire au montage de la pompe
  • Les bras de montage AMD
  • La visserie pour le montage des ventilateurs et du radiateur

Avec ce SR36 Pro, nous ne retrouvons que le stricte nécessaire pour le montage du kit et de ses ventilateurs. Idem pour la connectique avec pile ce qu’il faut pour alimenter et piloter l’éclairage de tout ce beau monde. Toutefois, au vu des caractéristiques des ventilateurs, nous aurions apprécier un système de réduction de tension afin de ne pas devenir sourd ! À côté de ça, on apprécie également la finition noir des éléments de montage, c’est plus discret.

In Win SR36 Pro bundle

Grosso modo :

Clairement, nous avons affaire à un kit dont la finition est exemplaire, tant au niveau du radiateur que de la pompe. Toutefois, attention à l’encombrement, suivant le boîtier ça peut poser problème. La partie bundle est tout à fait correcte et permettra de brancher et alimenter son kit. Néanmoins, au vu de la vitesse des ventilateurs, on se dit que des réducteurs de tension ne serait pas une mauvaise idée.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires