Test : DeepCool AK400

0

Après vous avoir récemment proposé le NH-D12L en test, on repart sur du dissipateur de type aircooling. En revanche, on change radicalement de cible avec le petit AK400 de chez DeepCool. Ici, on passe sur le segment de l’entrée/milieu de gamme avec un dissipateur malgré tout très soigné. Néanmoins, le design et les finitions, c’est bien, mais ça ne fait pas tout, alors nous verrons aussi ce qu’il vaut sur notre Ryzen 7 1700X.

DeepCool AK400 boîte

Présentation :

Ce dissipateur appartient à la nouvelle série de ventirad AK de la marque. Il s’agit d’une nouvelle gamme de produit mettant en avant des produits à l’esthétique soignée. Pour le moment, seuls deux modèles sont disponibles : l’AK620 en double tour et l’AK400 en simple tour.

Cependant, si la version double tour peut s’avérer imposante, encore que… Ce n’est pas le cas de son homologue simple tour. Ici, DeepCool met en avant un dissipateur compact avec un radiateur de 45 mm de profondeur.

Malgré tout, il devrait offrir de bonnes performances grâce à des caloducs avec une captation efficace et rapide de la chaleur. Cette dernière est ensuite acheminée au travers d’une unique tour de refroidissement. Enfin, un ventilateur performant se charge du refroidissement.

Pour finir, la marque met en avant un montage simple et sécurisé sur les sockets les plus courants. Malgré une maîtrise des TDP de 220W, il ne sera pas compatible avec les plateformes haut de gamme de chez Intel ou AMD.

DeepCool AK400

Côté facture, ce modèle s’insère sur le secteur de l’entrée, voire milieu de gamme avec un tarif allant de 36 € à 40 € suivant les boutiques. Sinon, on peut également le trouver à 34,99 € chez Amazon.fr. Un concurrent de taille aux Freezer 34 d’Arcitc, Dark Rock Slim de be quiet! ou NH-U12S de Noctua ? On verra ça.

Pour aller plus loin :
Test : MSI RX 6750 XT Gaming X Trio
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires