Test : DeepCool AK400

0

Conclusion

Nous arrivons à la fin de ce test de l’AK400 signé DeepCool. Pour le coup, avons-nous affaire à un produit réussi ? Voyons cela dans le détail !

Un design attractif

La première chose que l’on retiendra de ce dissipateur, c’est son design et ses finitions qui se veulent soignés. Si vous aimez les ventirads sobre, il est sûrement fait pour vous avec son ventilateur carré et noir et sa partie supérieure bien finie. Bref, un modèle qui présente bien.

Néanmoins, toute petite déception au niveau de la partie accessoire puisqu’il n’y a pas de seringue de pâte thermique de fournie. Cette dernière étant déjà appliquée sur la base, la marque n’a pas jugé utile de proposer un peu de rab. C’est dommage, en l’état ça force le client à passer à la caisse au premier entretient longue durée du PC.

Même topos pour ce qui est de l’installation. Alors certes, le système proposé par DeepCool est simple à mettre en place, néanmoins, les entretoises oranges pour les sockets AMD, ce n’est clairement pas ce qu’il y a de plus esthétiques. Des pièces grises auraient été plus appropriées.

Encore une fois, miser sur un dissipateur slim s’avère être un pari gagnant pour ce qui est de l’encombrement. Dans les fait, cet AK400 s’est avéré parfaitement compatible avec la RAM ou le premier slot PCIe de la carte mère.

De bonnes performances pour le format !

DeepCool AK400

Au niveau des performances, nous n’avons pas à nous plaindre puisque la marque opte pour un ventilateur plutôt véloce pour de l’aircooling. Pour rappel, à fond, nous sommes presque à 1900 RPM, ce qui change des 1400 à 1600 RPM généralement constatés dans le milieu.

Pour le coup, il en résulte des températures de premier ordre, bien souvent, l’AK400 se positionne devant des modèles plus gros, comme le Dark Rock 4. D’ailleurs, vous pourrez même vous essayer à la pratique de l’overclocking de manière assez sereine. En revanche, si vous voulez pousser à fond votre CPU, il ne faudra pas hésiter à vous tourner vers des ventirads plus gros : NH-U12A, AS500 Plus par exemple.

Pour aller plus loin :
Test : Kingston Fury Beast 6000 MHz CL40 RGB DDR5 16 GB

Cependant, pour une utilisation quotidienne, nous ne pouvons que vous conseiller de maintenir la vitesse du ventilateur sous les 1400 RPM. Au-delà, le gain en température n’est pas bien intéressant au vu des décibels supplémentaires générés.

Facturé entre 35 € et 40 € ! 

Pour ce qui est de la facture, ce DeepCool AK400 s’avère bien positionné compte tenu de ses prestations. On l’a vu, il parvient à tenir tête à des dissipateurs plus onéreux que lui comme les NH-U12SDark Rock 4 ou encore le Dark Rock Slim, des modèles dont les prix sont compris entre 60 € et 70 €. Bref, si vous cherchez un modèle abordable, c’est clairement une référence à considérer.

DeepCool AK400

On aime :
  • Le design sobre de ce modèle…
  • … Et la finition soignée !
  • Le système de montage simple et rapide à mettre en œuvre
  • La compatibilité exemplaire avec la RAM et le premier slot PCIe
  • Les températures maîtrisées, surtout à bas régime
  • Pouvoir se permettre d’overclocker son CPU sans trop de crainte
  • La tarification qui reste bien étudiée : moins de 40 €
On a moins aimé :
  • Pas de pâte thermique en supplément
  • La couleur orange des entretoises de montage AMD (un peu de sérieux)
  • Ratio températures/bruit pas toujours intéressant à plein régime

médaille award OMF or goldAu final, nous choisissons de décerner l’or à cet AK400 signé DeepCool. Dans les faits, il s’est montré performant, simple à monter tout en offrant un encombrement limité. Finalement, on ne lui reprochera que des entretoises orange, pas très jolies pour le montage en AMD, le manque d’une seringue de pâte thermique ou encore un ratio températures/bruit pas toujours très pertinent à haut régime. Quoi qu’il en soit, c’est un excellent modèle au vu du prix.

Un grand merci à DeepCool !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires