Test : DeepCool AK400

0

L'AK400

Du côté de la boîte, nous avons le droit à un emballage sobre de couleur blanche. Quelques touches de turquoise sont présentes ici et là histoire d’apporter un peu de contraste. Sur la face avant, on retrouve une illustration de l’AK400 et un rappel des caractéristiques à l’arrière.

À l’intérieur, on retrouve un dissipateur bien protégé puisqu’il est callé dans des blocs de mousse blanche. La partie accessoire ainsi que la notice reposent sur le dessus des protections. En tout cas, ça fonctionne bien, tout est arrivé en bon état !

Le radiateur :

On peut le dire, le déballage de l’AK400 nous réserve une agréable surprise puisque nous avons affaire à un modèle soigné et esthétique. Mais ça, nous y reviendrons un peu après.

Le poids et les dimensions : 

Comme nous vous le disions, avec son AK400 la marque DeepCool nous propose un ventirad plutôt compact. Équipé de son ventilateur, l’ensemble affiche des dimensions des 127 mm de largeur, 155 mm de hauteur et 73 mm de profondeur. Dans les faits, on s’attend à ce qu’il rentre sans mal dans un grand nombre de boîtiers PC. Et côté mémoire, il ne devrait pas être trop limitant non plus, mais on verra ça lors de l’installation.

Sur la balance, nous avons le droit à un modèle pesant 661 g, pas de quoi plier une carte mère en somme.

La base : 

DeepCool AK400 base

Lorsque l’on regarde la base, on sent que l’on a affaire à un produit entrée/milieu de gamme. En effet, on y retrouve des caloducs entrant en contact direct avec le processeur. Exit donc les bases en cuivre nickelée ou autre finition miroir. Néanmoins, le traitement est bon avec un usinage bien effectué. Le passage des caloducs se fera sentir sur les deux du milieu, mais rien de dramatique.

Sinon, comme on peut le voir, la répartition des heatpipes est assez originale avec deux d’entre eux très serrés au centre de la base et les deux un peu plus excentrés. Clairement, le die de notre Ryzen 7 1700X sera correctement couvert.

En terme de dimensions, la base de cet AK400 est assez petite puisqu’elle mesure 3,5 cm x 3,9 cm. Elle est donc plus grande que celle d’un Freezer 34 d’Arctic, mais bien plus que celle d’un Dark Rock 4 de chez be quiet! par exemple… Mais nous ne sommes plus sur la même gamme.

Enfin, la base n’est pas excentrée, au vu de la finesse du radiateur, il n’y a pas de raison qu’il impacte négativement la mémoire.

Le radiateur : 

En soi, le radiateur est assez basique et fin, néanmoins, on retiendra le découpage particulier des ailettes. Comme on peut le voir, elles affichent une forme de gaufrier et ce, des deux côtés du ventirad. Quant à leur nombre, nous en avons 54, soit une densité assez importante.

Sinon, le format slim est également intéressant puisque les ailettes ne dépassent pas de la languette.

Pour aller plus loin :
Test : Kingston Fury Beast 6000 MHz CL40 RGB DDR5 16 GB
La finition : 

DeepCool AK400 top

Le dissipateur de DeepCool se distingue par sa finition soignée. Premier élément à se faire remarquer : le capot supérieur. Il vient masquer les extrémités disgracieuses des caloducs en cuivre. Il affiche un quadrillage noir ainsi que le nouveau logo de l’entreprise sur font turquoise. Bref, ça présente très bien sans parler du nickelage des heatpipes qui vient harmoniser le tout.

Compatibilité : 

On en vient maintenant à parler de la compatibilité des sockets de ce dissipateur. À ce sujet, DeepCool mentionne :

  • Intel : LGA-115x – LGA-1200 – LGA-1700
  • AMD : AM4

Comme on peut le voir, la marque exclue donc les plateformes haut de gamme comme les sockets TR4 en AMD ou le LGA-2000 de chez Intel.

Le ventilateur : 

Pour assurer le refroidissement de l’AK400DeepCool propose un unique moulin en 120 mm, un modèle badgé FC120P. Ce dernier débarque dans un format 120 mm classique avec une épaisseur de 25 mm, pour l’instant, rien d’original.

Le cadre est de forme carré et dispose de quatre silentblocs également carré. L’objectif étant d’éliminer au maximum les vibrations parasités émises par le ventilateur en fonctionnement. Les pales sont au nombre de neuf tout en étant de couleur noire. Elles sont assez courbées et relativement épaisses à leur extrémité.

Enfin, le câble est aussi très basique : plat et de couleur noir et mesure environ 29 cm. Inutile d’avoir plus de longueur, étant donné que la ventilateur se situe au niveau du socket de la carte mère.

DeepCool AK400 ventilateur

En ce qui concerne ses caractéristiques, le ventilateur dispose d’une alimentation de type PWM. Sa plage de fonctionnement est comprise entre 500 RPM et 1850 RPM, ce qui est assez véloce pour de l’aircooling. À pleine vitesse, le flux d’air généré est de 66,47 CFM et la pression statique atteindra les 2,04 mmAq.

Le bundle :

DeepCool AK400 bundle

La partie accessoire repose dans un petit sachet plastique refermable et met en avant :

  • Une notice de montage
  • Un bras de montage multiplateforme
  • Une backplate en métal pour les plateformes Intel
  • La visserie de montage pour socket AMD
  • Un set de griffe supplémentaire pour second ventilateur
  • La visserie de montage pour socket Intel

Comme on peut le voir, la partie accessoire se contente de l’essentiel avec tout le nécessaire pour le montage. On retrouvera tout de même un second set de griffe en acier pour le montage d’un deuxième ventilateur. En revanche, dommage qu’il n’y ait pas de pâte thermique de fourni puisqu’elle est pré appliquée sur la base.

Grosso modo :

Avec cet AK400DeepCool met en avant un ventirad bien fini, sobre et classe. Dommage que la partie accessoire ne se contente que de l’essentiel, une seringue de pâte thermique aurait été bienvenue. En l’état, ce modèle ne pourra être monté qu’une seule fois avant de devoir acheter de la pâte thermique.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires