Test : Chieftec Scorpion III

0
1949

La dernière fois que nous testions un boîtier… Houla, ça remonte à Janvier dernier avec le P120 Crystal. Très bon modèle soit dit en passant. Bref, ce jour, nous rouvrons les hostilités avec un nouveau constructeur : Chieftec. Pour ceux qui ne connaîtraient pas la marque, sachez qu’il s’agit d’un constructeur allemand spécialisé dans le matériel informatique. Ce dernier propose, via son catalogue, des boîtiers, des ventilateurs, alimentations et d’autres accessoires. 

Aujourd’hui, vous l’aurez compris, c’est un boîtier que nous testons. Le modèle en question est le Scorpion III, un modèle récent de la marque, positionné dans une optique orientée rapport qualité/prix. Voyons concrètement ce qu’il propose. 

Chieftech Scorpion 3 extérieur

Sommaire :

  1. L’extérieur du Scorpion III
  2. L’intérieur du Scorpion III
  3. Montage
  4. Protocole
  5. Test
  6. Conclusion
  7. Galerie

L’extérieur du Scorpion III :

Chieftec nous propose avec son Scorpion III, un boîtier au format moyen tour compatible avec des cartes mères allant du Mini ITX à l’ATX. En ce qui concerne ses dimensions, il mesure 436 (P) x 202,5 (L) x 490 (H) mm pour un poids de 6,9 kg. Pour vous situer, il est globalement moins large et moins profond qu’un P120 Crystal d’Antec mais surtout beaucoup plus léger (10,4 kg pour le boîtier d’Antec). Toutefois, il est légèrement plus haut. La marque mentionne sur sa fiche technique l’emploie d’acier de 0,6 mm d’épaisseur.

Physiquement parlant, nous avons un modèle jouant la carte de la sobriété avec sa façade en verre trempé. De plus, certains éléments nous évoque vaguement certains boîtiers de be quiet! comme les arrêtes supérieures biseautées. Bref, toujours est-il que la face avant de ce modèle est dénuée d’artifices, on n’y retrouve rien à part le logo du constructeur dans le bas de cette dernière. 

D’entré de jeu, à travers la façade, on distingue les ventilateurs qui sont au nombre de quatre. Et en parlant de ventilateurs, ces derniers puiseront leur air frais via les côtés de la façade où l’on distingue de petites ouvertures. Espérons qu’elles permettent aux moulins de respirer correctement. C’est ce que nous verrons par la suite. 

Le panneau de contrôle :

Chieftech Scorpion 3 panneau de contrôle

Le panneau de contrôle de notre Scorpion III prend place sur le dessus du boîtier et est mis en avant par un insert entourant sa connectique. D’ailleurs, cette dernière se compose de : 

  • 1x Bouton de redémarrage rapide (reset)
  • 2x prises jack 3.5″
  • 2x USB 3.0
  • 1x USB 2.0
  • 1x Bouton de mise sous tension

Avec ce modèle, la marque se distingue de la concurrence en faisant l’effort de proposer un troisième port USB type A. La « norme » actuelle étant deux ports USB 3.0 type A… Quand on n’en retrouve pas qu’un, comme sur le H510 de NZXT. Au moins ici, nous avons un panneau fonctionnel !

Le dessous :

Chieftech Scorpion 3 dessous

Sous le boîtier, nous constatons la présence de deux filtres pour protéger de la poussière. Le premier est placé vers l’avant. Ce dernier ne pourra pas être retiré rapidement pour un petit nettoyage. Il nécessitera de retourner le PC et de le retirer de cette façon. En ce qui concerne le second, on pourra y accéder par l’arrière. Dommage, nous aurions aimé un filtre accessible depuis l’avant du boîtier. Ceci nous aurait évité de tourner la machine dans tous les sens pour donner un petit coup de soufflette. 

Sinon, le Scorpion III est pourvu de 4 pieds très classiques à chaque extrémité du boîtier. Ces derniers sont pourvus d’un revêtement caoutchouc qui adhère bien sur la surface sur laquelle le boîtier est posé. Heureusement que cette référence affiche un poids plume pour le montage. 

L’arrière :

Chieftech Scorpion 3 arrière

A l’arrière du Scorpion III de Chieftec, nous avons l’emplacement I/O shield qui se trouve en haut à gauche. A ses côtés, un emplacement pour un ventilateur en 120 mm. Ici, ce dernier est déjà rempli par un ventilateur a-RGB du constructeur.

En dessous, nous avons 7 slots d’extensions à l’horizontale. A côté d’eux, nous aurons une grille alvéolée pour permettre à l’ensemble de respirer un petit peu. Malheureusement, il n’y aura pas d’emplacement vertical pour mettre son GPU en avant. Plus bas, c’est là que l’on va trouver l’alimentation au format ATX.

L’agencement de ce modèle se veut classique mais cela fait l’affaire.

Le dessus :

Chieftech Scorpion 3 dessus
(GIF).

Hormis le panneau de contrôle que nous trouvons vers l’avant, nous avons un troisième filtre en mesh maintenu par des aimants. Son objectif est double, empêcher la poussière d’entrer et laisser passer le flux d’air. Cela devrait jouer en sa faveur en ce qui concerne les températures puisque l’air chaud trouvera un endroit pour s’échapper. 

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires