Test : NZXT H510 Elite

0
2400

Cela faisait quelques temps que nous n’avions pas eu de matériel NZXT entre les mains. Depuis peu, la marque a renouvelé son offre milieu/haut de gamme avec une série de quelques boîtiers, on pense notamment aux H500. De notre côté, la marque nous fait parvenir le H510 Elite, le modèle le plus équipé des H500.

Grosso modo, dans cette gamme H500, nous avons trois références différentes : le H510, le H510i et le H510 Elite. Le H510 étant le modèle le plus épuré, la version « i » ajoute un smart device ainsi qu’une bande LED. Enfin, la version Elite propose le smart device, la bande LED, une façade en verre et deux ventilateurs aRGB. Bref, une version premium qui se négocie 190€ dans le commerce. Gardez ce chiffre en tête car il a clairement son importance pour la suite. 

Maintenant que nous savons à quoi nous attendre, passons sans plus tarder au test de ce modèle ! 

NZXT H510 EliteSommaire :

  1. Extérieur
  2. Intérieur
  3. Installation
  4. Le RGB
  5. Protocole
  6. Test
  7. Conclusion
  8. Galerie

Extérieur :

Sans plus attendre, on commence notre test par un petit tour de l’extérieur et des dimensions. Ici, le H510 Elite est un boîtier moyen tour plutôt compact. Effectivement, ses dimensions de 210 mm de largeur, 428 mm de profondeur et 460 mm de hauteur en font un modèle compact. D’ailleurs, le volume occupé par ce modèle est similaire à celui du S340 Elite (testé il y a fort longtemps) avec un peu plus de 41l. Sinon, le boitier se veut relativement léger puisqu’il affiche moins de 10 kg sur la balance : 7.5 kg. 

Avec son boîtier, le constructeur met en avant une référence affichant majoritairement de l’acier et du verre trempé. Seuls les pieds sont en plastiques. En parlant de verre, on remarquera que la façade ainsi que le panneau latéral occupent les 3/4 de la hauteur totale du boîtier.

Vous l’aurez donc remarqué, le design global se veut épuré et mise sur la sobriété. Un design que nous retrouvions déjà sur certains modèles de la marque : H700i et S340 Elite (encore lui). Seul le logo « NZXT » est peint en bas de la façade, eh oui, il faut quand même qu’on sache chez qui on est. 

Cela étant, ce boîtier nous paraît très hermétique puisqu’afin de ne pas perturber le design général, les ouvertures se trouvent sous le boîtier. Une seconde ouïe d’aération est présente sur la droite du H510 Elite. Il est de notre avis que cela risque de ne pas suffire pour laisser pleinement la ventilation s’exprimer, le Level 20 MT en est un exemple concret, cela étant, on peut être surpris…!

Le panneau de contrôle :

NZXT H510 Elite

Comme sur tous les boîtiers NZXT que nous avons testés jusqu’à présent, le panneau de contrôle se situe sur le dessus du boîtier. Cela étant, nous le trouvons clairement dépouillé puisqu’il ne propose que : 

  • Une entrée/sortie jack 3.5″.
  • Un USB 3.1 Gen 2 Type C
  • Un USB 3.1 Gen 1 Type A
  • Le bouton de mise sous tension

De notre côté on ne peut s’empêcher de penser qu’un seul USB Type A est trop peu pour un usage quotidien. On risque de vite devoir farfouiller derrière la tour pour dénicher un port libre sur notre carte mère. 

Quant à l’unique prise Jack 3.5″, nous y reviendrons en seconde partie de ce test.

Le dessous :

NZXT H510 EliteLe dessous du boîtier est des plus classique. Ici, nous avons quelque chose d’habituel avec un filtre d’alimentation vers l’arrière du H510 Elite. Ce dernier ne filtrera que l’emplacement du bloc d’alimentation, c’est tout. 

Sinon, on retrouve quatre petits pieds en plastique avec un revêtement en caoutchouc. Ces derniers adhèrent bien au sol, fort heureusement, le poids léger de ce modèle devrait nous permettre de le manipuler facilement durant l’étape de montage contrairement à des boîtier plus gros (C700P par exemple). 

L’arrière :

NZXT H510 EliteL’arrière du boîtier n’a rien de bien passionnant puisque l’on retrouve une fois encore l’agencement classique. De là, on sait que la carte mère s’installera dans le haut du boîtier tandis que l’alimentation ira dans le bas. Cela étant, outre les septs slots d’extensions, deux autres sont à la verticale. On pourra donc mettre notre carte graphique en avant du moment qu’elle n’occupe pas trois slots. 

Le dessus :

NZXT H510 EliteLe dessus du H510 Elite nous fait grandement penser à celui du S340 Elite avec son unique emplacement de ventilateur. Ici, pas de filtre à poussière, dommage, NZXT aurait pu mettre un filtre magnétique depuis l’intérieur du boîtier par exemple. 

Avec ce H510 Elite, NZXT nous propose un boîtier sobre dont l’agencement reste classique. Idem, au vu de la façade, on craint à un manque d’alimentation en air frais pour les deux ventilateurs positionnés à l’arrière, nous verrons ce qu’il en est dans la partie test. Idem, de notre point de vue, un second USB Type A ne serait pas de refus. En attendant, rendez-vous page suivante pour voir l’intérieur de ce modèle. 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de