Test : MSI RTX 3080 Gaming X Trio VS RTX 2080 Ti et 2080 Super

7
20773

MSI RTX 3080 Gaming X Trio :

L’architecture :

Cette MSI RTX 3080 Gaming X Trio est la première carte que nous testons et qui bénéficie de la nouvelle architecture de NVIDIA, Ampere. Celle-ci a pour but de venir remplacer l’architecture Turing des GeForce RTX 20xx lancée il y a un peu plus de deux ans. Cette RTX 3080 bénéficie d’une puce graphique GA102 avec un processus de fabrication en 8 nm réalisé par Samsung. La taille de la puce est de 628 mm² et accueille 8704 cœurs cuda.

Notre MSI RTX 3080 Gaming X Trio dispose de 10 GB de GDDR6X en 320-bit, ce qui se traduit par une bande passante de 760 GB/s. Le TDP grimpe en flèche par rapport à la génération précédente avec dans le cas de notre exemplaire, un TDP de 340 watt.

Le refroidissement :

Cette MSI RTX 3080 fait partie de la série « Gaming X Trio », la même que la RTX 2080 Super que nous avons utilisée lors de ce comparatif. MSI a fait du très bon boulot sur cette carte et ça se ressent dès que vous prenez possession de la carte. Elle en impose dans un premier temps par son poids qui est de 1565 g. Malgré cela, les proportions restent dans la norme d’une carte haut de gamme. Elle est même légèrement plus courte, en longueur, que la RTX 2080 Super.

La face avant joue sur des teintes noires et grises en faisant appel à des matériaux différents comme le plastique et le métal. La carte a comme dimension, une longueur de 323 mm, une largeur de 56 mm pour une hauteur de 140 mm. Sur la face avant, trois ventilateurs de 95 mm TORX 4.0 sont chargés de tenir au frais le radiateur en contact avec la puce graphique ainsi que les différents composants du PCB. Les nouveaux ventilateurs TORX 4.0 fonctionnent comme une équipe, avec des pales reliées par paire sur leur partie supérieure. L’idée est d’optimiser la redirection de l’air vers le système de refroidissement Tri Frozr 2.

Chaque ventilateur dispose de 14 pales et cette RTX 3080 Gaming X Trio bénéficie de la technologie Zero Frozr qui permet de laisser les ventilateurs à l’arrêt lorsque la température est suffisamment basse.

Oui, un peu de RGB :

La carte bénéficie de zones bénéficiant d’un rétroéclairage RGB mais sans tombé dans l’excès, et çà, nous apprécions. On trouve sur la face avant deux paires de trois griffes situées en haut et en bas du ventilateur central. Sur la partie supérieure, une longue bande disposant de plusieurs leds est aussi disponible. Il est ainsi possible de paramétrer le rétroéclairage de la carte graphique et en le synchronisant avec celui de vos autres composants, si ceux-ci sont bien entendu compatibles. Les différents réglages peuvent être réaliser via le logiciel MSI Mystic Light. Pour les autres paramètres, vous pouvez utiliser MSI Dragon Center.

Le radiateur :

Le radiateur est composé de deux parties distinctes. L’une chargée de dissiper la chaleur de la puce graphique, d’une partie de l’étage d’alimentation et d’apporter de l’air frais sur les puces mémoires. La seconde partie se concentre sur la seconde partie des différentes phases de l’étage d’alimentation tout en ayant recourt aussi à différents pads thermiques.

Le radiateur est traversé par six caloducs de 6 mm et une de 8 mm en cuivre. La partie en contact avec la puce Navi a été usinée de façon à assurer une zone de contact la plus large possible et dissiper la chaleur sur toute la longueur du dissipateur.. On retrouve à l’arrière une backplate dont le rôle est de rigidifier le PCB mais aussi permettre une dissipation de la chaleur accumulée sur l’arrière de la carte.

Les connectiques :

Pour alimenter la carte, trois connecteurs 8-pin sont nécessaires et se trouvent sur la partie supérieure de la carte. La carte dispose, au niveau des sorties vidéos de trois DisplayPort et d’un port HDMI.

Enfin, sachez que MSI fournit dans son bundle, un bracket, qui pourra être fixé au sein de votre boitier afin d’apporter un renforcement supplémentaire et ainsi éviter une torsion de  votre carte graphique.

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Snowridge
Snowridge
19 octobre 2020 2 h 41 min

Ca envoi du lourd quand meme.Quand je vois le résultat en 4K par rapport a ma RTX2080 c’est assez énorme.
RTX2080 payer 900€ il y a 2 ans donc meme si la carte est a 1000€ a ce jour c’est pas très déconnant en faite par rapport a la Turing.
Ca reste chero quand meme biensur.
Conso par contre c’est le délire effectivement,seul point noir au tableau en faite.
D’ailleurs je trouve dommage de ne pas voir la conso de la CG only dans votre review.
;)

Snowridge
Snowridge
19 octobre 2020 21 h 15 min
Répondre à  CornerJack

Oui cela serait pas mal,un simple « Board Power Draw » de GPU-Z par exemple,pas un truc de la NASA quoi,ca me semble suffisant.

Last edited 12 jours il y a by Snowridge
NeoDARIUS
NeoDARIUS
16 octobre 2020 4 h 44 min

Juste deux remarques vous utilisez 5 jeux et non 4 ✌️
Sinon les valeurs de consommation globale sont cohérentes avec la configuration de test.
Oui plus 500w pic ne sont pas étonnant…

Last edited 15 jours il y a by NeoDARIUS
VieuxGeekFou
VieuxGeekFou
15 octobre 2020 21 h 45 min

500 watts en pic a peine plus puissante qu’une 2080ti oc va falloir que tu sois plus objectif si tu veux que ton site ait une quelconque visibilité. La rx 6900xt fera aussi bien pour 600 euros et 350 watts en pic . Bonne chance quand même …