Test : MSI RTX 3080 Gaming X Trio VS RTX 2080 Ti et 2080 Super

7
20761

Spécifications et PCB :

Les spécifications techniques :

En terme de fréquence, celle de base est annoncée à 1485 MHz quant le Boost pointe à 1815 MHz. Les 10 Go de mémoire G-DDR6X quant à eux tournent à 1188 MHz (760 GB/s) sur un bus de 320 bit. Notre MSI RTX 3080 Gaming X Trio bénéficie d’un léger overclocking face à la carte Founders Edition de NVIDIA, qui elle, a comme fréquence de base 1440 MHz et 1710 MHz pour la fréquence Boost.

Petit passage par GPU-Z afin de vérifier que les informations lues sont bien correctes. La fréquence GPU est bien de 1440 MHz, et la fréquence Boost de 1815 MHz. N’oubliez pas que cette dernière sera supérieure lors des benchmarks selon la qualité de votre puce et déterminée par GPU Boost 4.0. La mémoire a une fréquence de 1188 MHz.
Nous vous rappelons le fonctionnement du GPU Boost ici.

Le PCB :

Observons le PCB de notre sample en détails. Tout d’abord, pas de surprise, la puce qui équipe notre modèle est bien la GA102 dont la taille est de 628 mm². Il s’agit d’un PCB « maison » propre à MSI et qui est différent de celui proposé par NVIDIA sur sa carte Founders Edition. Les fameux puces, à l’arrière du GPU, dont tout le monde à parlé sont bien au nombre de 5 capacitors.

Occupons-nous à présent des VRM, Voltage Regulator Module, c’est-à-dire le module de régulation de la tension. Tout d’abord, deux contrôleur de tension UPI 9512R combiné avec une puce OnSemi NCP81611 vont alimenter le GPU avec la bonne tension et le bon courant. MSI suit les recommandations de NVIDIA avec ce trio qui va gérer les 13 phases. Le nombre de phases est souvent déterminé par le besoin de courant de la puce graphique. Plus celle-ci a besoin de courant et plus il y a de phases. Celui-ci se trouve à l’arrière du PCB.

On retrouve ensuite les mosfets qui sont ici des DrMOS OnSemi NCP302150. Les mosfets sont les éléments à tenir bien au frais et sont souvent surmontés d’un radiateur. Ce sont eux qui vont convertir le courant continu puisque notre GPU ne fonctionne pas en 12 ou 5 volts, mais sur une tension plus faible souvent située aux alentours de 1 volt.

Les puces mémoires :

Les trois phases de la mémoire sont contrôlées par une puce UPI uS5650Q. Elles sont situées entre les phases d’alimentation du GPU. L’idée est d’améliorer le refroidissement et offrir une meilleure stabilité. En ce qui concerne les puces mémoires GDDR6X, elles sont au nombre de dix, des D8BGW et sont fabriquées par Micron. La référence exacte estMT61K256M32JE-19: T avec une fréquence de fonctionnement de 1188 MHz.

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Snowridge
Snowridge
19 octobre 2020 2 h 41 min

Ca envoi du lourd quand meme.Quand je vois le résultat en 4K par rapport a ma RTX2080 c’est assez énorme.
RTX2080 payer 900€ il y a 2 ans donc meme si la carte est a 1000€ a ce jour c’est pas très déconnant en faite par rapport a la Turing.
Ca reste chero quand meme biensur.
Conso par contre c’est le délire effectivement,seul point noir au tableau en faite.
D’ailleurs je trouve dommage de ne pas voir la conso de la CG only dans votre review.
;)

Snowridge
Snowridge
19 octobre 2020 21 h 15 min
Répondre à  CornerJack

Oui cela serait pas mal,un simple « Board Power Draw » de GPU-Z par exemple,pas un truc de la NASA quoi,ca me semble suffisant.

Last edited 12 jours il y a by Snowridge
NeoDARIUS
NeoDARIUS
16 octobre 2020 4 h 44 min

Juste deux remarques vous utilisez 5 jeux et non 4 ✌️
Sinon les valeurs de consommation globale sont cohérentes avec la configuration de test.
Oui plus 500w pic ne sont pas étonnant…

Last edited 15 jours il y a by NeoDARIUS
VieuxGeekFou
VieuxGeekFou
15 octobre 2020 21 h 45 min

500 watts en pic a peine plus puissante qu’une 2080ti oc va falloir que tu sois plus objectif si tu veux que ton site ait une quelconque visibilité. La rx 6900xt fera aussi bien pour 600 euros et 350 watts en pic . Bonne chance quand même …