Test : Corsair Sabre Pro

0
552

Test

Il est temps de prendre en main la nouvelle Sabre Pro et de vous donner nos impressions à son sujet. Nous l’avons utilisé pendant des parties de jeux vidéo ainsi qu’en navigation et bureautique plus classique. Qu’en avons-nous pensé ? Réponse maintenant !

La prise en main :

Positions-Mains-Palm-Claw-Fingertip-Grip

En ce qui concerne cette Sabre Pro, nous avons une forme plutôt arrondie ce qui fait que la main se place naturellement sur la souris. Avec cette dernière, deux prises en main différentes sont possibles. D’abord, le classique Palm grip où la main est totalement à plat dessus et la paume collée à  la souris. La seconde c’est le Claw Grip, comme sur la précédente prise en main, la paume est collée à la Sabre Pro mais les doigts sont pliés vers le haut. Au niveau de la forme de la main, cela peut nous rappeler les fameuses griffes des raptors dans la scène de la cuisine dans le fameux film Jurassic Park.

Corsair Sabre Pro

Sinon, globalement avec la Sabre Pro, on a une assez grande souris qui est très légère. Pour rappel, elle fait le même poids que la Model O Wireless de Glorious tout en étant un peu plus grande. À l’usage, elle pourra facilement être utilisée par des personnes ayant des petites mains comme des grandes. C’est bien car elle sera tout de même assez polyvalente. On apprécie aussi le fait que la Sabre Pro ne possède pas de gouttière au niveau de l’auriculaire. Ainsi, le doigt se place assez naturellement sur le côté. De plus, au contraire de la souris Level 20 RGB de Thermaltake, on ne trouve aucun bouton sur la droite puisqu’elle n’est pas ambidextre, cela ne viendra pas, non plus, gêner la prise en main.

On regrette toutefois, l’absence d’un revêtement sur les côtés de la nouvelle souris de Corsair. En effet, elle aura donc tendance à « glisser » un peu quand on l’a soulève. C’est même, d’après nous, un risque de la faire tomber, car si elle est mal attrapée, elle glissera facilement. Et ce d’autant plus en partie de jeux.

Par contre, la Sabre Pro possède une molette bien marquée, cela évitera les manqués pendant des parties de jeux vidéo. On pense notamment aux FPS où la molette sert en général à changer d’arme.

Comme la souris XM1 de Endgame Gear, on trouve le bouton et la LED des DPI sous la souris. C’est un emplacement qui ne sera pas du tout optimal. En jeu, cela pourra peut-être même être handicapant. Nous trouvons cela assez dommage que la marque n’ait pas décidé de laisser ce bouton sur le dessus, comme sur tous ses modèles habituels.

Le bruit des boutons de la Sabre Pro :

La Sabre Pro de Corsair est une souris plutôt silencieuse à l’usage. Elle ne s’entend pas trop quand on appuie sur ces différents boutons. Le bouton d’après nous qui fait le plus de bruit est celui des DPI présent sous la souris (dernier bouton de l’enregistrement ci-dessous). Mais avec la Sabre Pro on a globalement une souris discrète. Le bruit des boutons est assez « matte ». On est loin de la petite Harpoon de Corsair !

Un cordon ultra souple ! 

Corsair équipe sa nouvelle souris d’un cordon ultra souple de 2,1 m. C’est très pratique à l’usage car cela permet des mouvements assez amples, sans être bloqués ou gênés par le câble de la souris. Toutefois, comme nous l’avions constaté chez Glorious avec sa Model O ou la XM1 de Endgame Gear, la gaine, étant assez « lâche », elle prendra facilement des marques de pincement. Ce n’est pas très joli car le câble semble tout plié sur notre exemplaire de test.

Corsair Sabre Pro

Corsair décide aussi avec cette référence, de proposer un câble plus long (2,1 m contre 1,8 en général) car la Sabre Pro est compatible avec la console Xbox. Cela permettra donc d’avoir plus de longueur pour jouer depuis le canapé par exemple.

Le capteur optique et la glisse :

La Sabre Pro est équipée d’un capteur optique Pixart PWM3392 pouvant aller jusqu’à 18 000 DPI. Mais 18 000 DPI, est-ce nécessaire pour une utilisation quotidienne ? Personne n’en utilise autant. C’est vraiment ingérable quand on a autant de DPI de paramétrés sur sa souris. Il suffit d’à peine l’effleurer pour que le pointeur traverse tout l’écran… Néanmoins, la souris est spécialement conçue pour les joueurs de e-sports. Cet élément est donc à prendre en compte.

Corsair Sabre Pro

Sinon, en ce qui concerne la glisse, la Sabre Pro réagit beaucoup mieux sur un tapis rigide que sur un tapis en tissu comme le MM350 Pro qui va avoir tendance à freiner un peu la souris. Toutefois, cela est principalement dû aux patins en PTFE qui donnent cet effet (cf : Model O ou Burst Pro). Pour vous faire une idée, sur un bureau en bois brut, on va avoir une glisse entre le tapis rigide et tissu.

Nous avons maintenant fait le tour de cette dernière souris signée Corsair. Il est temps de conclure à son sujet à la page suivante.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires