Test : EndGame Gear XM1

0
470

Nouveau constructeur de périphériques à passer entre nos mains aujourd’hui avec EndGame Gear. Une marque toute fraîche sur le marché qui pour l’instant ne propose qu’un seul et unique produit : la XM1. Derrière ce nom se cache une petite souris à la prise en main ambidextre qui mise sur la simplicité. Comme nous allons le voir au travers de ce test, ce modèle est on ne peut plus sobre.

Sommaire :

  1. Présentation
  2. Déballage
  3. Logiciel
  4. Test
  5. Conclusion

Présentation :

À l’image des Kone Pure Ultra et Model O, la XM1 est aussi une souris misant sur la légèreté. Effectivement, cette dernière arrive avec un poids de 70 gr sur la balance. À titre de comparaison, la souris de Glorious est donnée pour 67 gr contre 66 gr pour le modèle de Roccat. En revanche, notre XM1 du jour fait l’impasse sur l’éclairage RGB.

Caractéristiques techniques :

La fiche technique de cette XM1 est flatteuse et pour cause, ce modèle propose des composants présents dans des modèles hauts de gamme. Ainsi, notre petit mulot se dote d’un capteur optique Pixart PWM3389 affichant une sensibilité de 16 000 DPI encaissant des accélérations de 50G.

Concernant les clics droit et gauche, EndGame Gear se fournit chez le très célèbre Omron. La marque opte pour des commutateurs mécaniques affichant une durée de vie de 50 millions d’activations. À titre de comparaison, la Model O est pourvu de switchs à 20 millions d’activations.

Idem, contrairement à la Model O, ce modèle embarque un CPU ARM STM32. Sinon, nous avons un polling rate réglable selon trois niveaux : 250 Hz, 500 Hz et 1000 Hz. Pour finir, le constructeur met en avant une technologie analogique brevetée permettant un temps de réponse interne inférieur à 1 ms.

Au niveau des dimensions, ce modèle affiche une longueur de 122.14 mm, une largeur de 65.81 mm et une hauteur de 38.26 mm. À titre de comparaison, les dimensions sont plus proches de celles d’une Kone Pure Ultra que d’une Model O. En revanche, côté poids, elle est plus lourde que ces deux modèles : 70 gr.

On termine rapidement avec les coloris disponibles. Pour ce test, nous avons réceptionné le modèle noir. Cependant, sachez qu’une version blanche et noire est aussi proposée. Sur cette seconde déclinaison, nous avons une molette noire, idem pour les boutons latéraux, le logo sur le pommeau, le socle et le câble. Une version plus contrastée donc.

Configuration système requise :

Comme toutes les souris que nous avons testé jusqu’à présent, il vous faudra un port USB Type A de libre sur votre tour. Enfin, pour faire tourner le logiciel, un système Windows sera requis… Bien qu’on ne sache pas lequel au minimum.

Contenu en rapport

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de