Test : Corsair K100 RGB Midnight Gold

0

Conclusion

Il est grand temps de passer à notre conclusion en ce qui concerne le Corsair K100 RGB. Alors, qu’en avons-nous pensé ?

Un très beau clavier haut de gamme …

Une nouvelle fois, Corsair nous propose un clavier haut de gamme très esthétique, très soigné. En plus de cela, nous avons le droit à des matériaux nobles comme notamment l’aluminium. Mais ce n’est pas tout, les touches du K100 RGB se trouvent être en PBT, ce qui les rendra beaucoup plus agréables à la frappe et surtout durables dans le temps. Exit le lettrage qui part au bout d’un moment. Ici, les switches sont maisons puisqu’il s’agit des Corsair OPX. Il s’agit de commutateurs optiques, ultra sensibles et réactifs. De plus, le K100 possède 6 touches macros supplémentaires et une roue de contrôle qui propose bon nombre de fonctionnalités supplémentaires. De même, la marque dote son clavier d’un câble gainé noir/or très esthétique mais aussi très (trop?) rigide. Par contre, ce dernier permettra l’ajout d’un déport USB sur le clavier. C’est beaucoup plus accessible que l’arrière de votre PC pour y brancher un périphérique.

Sous le clavier, on note la présence de patins en caoutchouc qui permettront un très bon maintien au K100 RGB. Effectivement, il faudra forcer quelque peu pour le déplacer. La marque propose par la même occasion des pattes surélévatrices sur deux niveaux, c’est top.

Corsair K100 RGB Midnight Gold

Pour sublimer le tout, nous trouvons des zones d’éclairages assez intéressantes. Ici le RGB passe bien à travers le lettrage, pas comme avec le PBT des touches du clavier personnalisable de NZXT. On trouve également une bande LED qui faisant tout le tour (ou presque). Tout sera à gérer avec le logiciel Corsair iCUE, très complet et intuitif à utiliser.

… Mais avec quelques petits défauts à noter

Néanmoins, tout n’est pas parfait avec ce K100 RGB puisque, comme nous le disions précédemment, le câble de cette référence a tendance à être trop rigide. Il nous aura été difficile de bien le ranger sur notre bureau. De même, les pattes surélévatrices sont assez originales (sur le côté), mais à chaque fois que vous déplacerez le K100 sur la droite ou la gauche, la patte se repliera inéluctablement. On apprécie aussi la présence du repose-poignets tout moelleux. Toutefois, ce dernier marque ultra facilement, de part son coloris clair. Pour le coup, au moindre coup de crayon, il restera sans que l’on puisse y faire quoi que ce soit. C’est ultra dommage. Attention également à ne pas le placer trop près du bas du clavier, au risque de bloquer quelques touches à la rédaction.

Pour aller plus loin :
[LABO] Corsair Dominator Platinum RGB 6600 MT/s CL32

Au final, au vu du prix, on regrettera un bundle assez inexistant. Nous aurions apprécié rien qu’un petit keypuller comme on en trouve chez beaucoup de constructeurs aujourd’hui.

À combien trouve-t-on le K100 RGB ? 

Pour finir, le K100 RGB, dans son coloris Midnight Gold se trouve aux alentours des 250 euros en boutique. Il ne sera clairement pas à la portée de toutes les bourses mais vient sérieusement concurrencer la plupart de ses concurrents (Asus, SteelSeries, Logitech, Razer et j’en passe…).

Corsair K100 RGB Midnight Gold :

On a aimé :

  • Son design très soigné, très esthétique
  • La présence de matériaux nobles (aluminium et PBT pour les touches)
  • Les touches macros supplémentaires (6)
  • La roue de contrôle qui propose bon nombre de fonctionnalités en plus
  • Son câble gainé noir/or
  • La présence du déport USB
  • Les passages de câbles sous le clavier
  • Le logiciel iCUE toujours aussi complet et intuitif
  • Que ce soit un clavier très agréable à utiliser
  • Qu’il tienne bien en place grâce à ses patins en caoutchouc
  • Ses pattes surélévatrices sur deux niveaux
  • La présence de switches optiques très performants
  • Le bruit à la frappe très satisfaisant
  • Les zones d’éclairage très appréciables

On a moins aimé :

  • Le câble hyper rigide
  • Le bundle assez inexistant au vu tarif
  • Le repose-poignets inlavable en cas de coup de crayon
  • Le repose-poignets qui bloque des touches si placé trop près du clavier
  • Les pattes surélévatrices qui se rétractent si vous le déplacez sur le côté gauche/droit
  • Son prix, pas à la portée de toutes les bourses

Avec ce K100 RGB Midnight Gold, Corsair nous propose un clavier ultra haut de gamme très soigné et très esthétique. Il possède de nombreuses fonctionnalités ultra intéressantes et des matériaux nobles (aluminium, touches en PBT, etc…). Néanmoins, son bundle est assez inexistant et son câble est très rigide. Toutefois, à l’usage, ses switches optiques maisons, son RGB et son bruit à la frappe sont très satisfaisants. Au final, c’est surtout son prix qui pique avec 250 € en moyenne à la caisse. Pour nous, ce sera l’argent !

Merci à Corsair !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires