Test : Steelseries Apex Pro

0
781

Nous accueillons un tout nouveau constructeur pour nos tests sur Overclocking Made in France : Steelseries. Aujourd’hui, nous allons vous proposer le test de leur tout dernier clavier, le Apex Pro. La grosse particularité de cette référence, c’est l’apparition de switchs ajustables. Qu’est-ce que cela signifie ? Grâce au logiciel de la marque, vous pourrez décider de la course d’activation de la touche. Est-ce pratique/intéressant au quotidien ? Et surtout comment ça marche ? Réponse dans ce test !

logo steelseries

Sommaire :

  1. Présentation
  2. Déballage
  3. Logiciel
  4. Test
  5. Conclusion

Présentation :

Caractéristiques Techniques :

Avec le Apex Pro, Steelseries nous propose un clavier relativement compact. Effectivement,  il mesure 436.7 mm de large pour 139,2 mm de haut. Enfin,l’Apex Pro est épais de 40,3 mm. Nous avons donc un clavier plus petit que notre dernier testé, le K57 RGB Wireless. À titre informatif, il a une taille équivalente au ROG Strix Scope de Asus. En ce qui concerne son poids, nous avons-là un clavier pesant 0,970 kg, soit 0,2 kg de plus que le K57 RGB Wireless (qui lui est un membrane) dont nous parlions plus tôt.

Le Apex Pro est également doté d’un petit écran OLED permettant entre autres de contrôler les différents effets du clavier. On pourra aussi y afficher une petite image de notre choix. À ses côtés, nous avons une molette qui va servir pour gérer le son mais aussi pour changer de menu sur l’écran.

SteelSeries Apex Pro

La principale chose à retenir de ce Apex Pro, c’est qu’il est équipé de commutateurs OmniPoint. Attention toutefois car toutes les touches n’en sont pas pourvues. Effectivement, nous allons les retrouver uniquement sur le pavé alphabétique.

Les commutateurs OmniPoint, c’est quoi ?

Steelseries équipe son nouveau clavier de commutateurs OmniPoint. Mais qu’est-ce que c’est ?

Nous pourrons entre autre ajuster leur point d’activation à la volée. Dans le même ordre d’idées, nous avons affaire à des commutateurs plus résistants puisque l’on va passer d’une durée de vie habituelle de 50 millions de pressions à 100 millions. A savoir également, que chaque touche pourra bénéficier d’un point d’activation différent si vous le souhaitez. Pour faire simple, vous pourrez choisir un point d’activation à 0,4 mm pour la rangée « AZERTY » ou encore 1 mm sur la rangée « QSDFGH »… Au choix. Le point d’activation sera programmable entre 0,4 mm au minimum jusqu’à 3,6 mm.

Comparaison switch OmniPoint VS MX Speed vs Standard

Niveau temps de réponse, nous avons également quelque chose de beaucoup plus rapide que des switchs standards ou Cherry MX. En effet, on passe de 5 ms environ à 0,7 ms pour les OmniPoint (d’après la marque). Pour la force d’activation, nous avons quelque chose de classique avec 45 cN. Pour information, c’est la même force demandée sur des switchs Cherry MX Red.

Nous avons maintenant fait le tour. Avant de passer à la suite, on vous laisse avec une petite vidéo de présentation de la marque.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de