Test : be quiet! Silent Base 802

0
4148

Tests

Tests

Flux d’air :

La ventilation supplémentaire prend la forme de deux ventilateurs Riing 14 de Thermaltake, placés dans le haut du boîtier, en extraction.

Flux d’air CPU, ventilation d’origine puis complétée :

On commence tout d’abord avec la température de notre CPU. On garde la façade ainsi que la partie supérieure de notre boîtier de test. Voyons si le flux d’air est suffisant pour le bon refroidissement du Ryzen 7 1700X.

be quiet! Silent Base 802 température CPU

Comme on peut le voir, avec sa façade pleine, les températures de notre Ryzen 7 1700X ont tendance à s’envoler à basse vitesse. avec ses 72°C, le Silent Base 802 s’intercale entre les S500 TG et le CL500. Sinon, avec une ventilation fonctionnant plus vite, les température diminuent pour se stabiliser à ~65°C à  plein régime. L’ajout de ventilateurs ne fera pas de grosse différence avec un petit gain d’environ 1°C.

Avec la façade en mesh, on sent clairement que le boîtier respire mieux. Cela se sent nettement à bas régime où l’on perd presque 6.5 °C. Par ailleurs, les températures ne semblent pas descendre beaucoup plus en 12V : -2.4°C par rapport à la façade pleine. Encore une fois, l’ajout de moulins en extraction n’améliorent pas beaucoup la situation. 

Flux d’air CPU ventilation d’origine sans façade ni top :

Afin de s’assurer du facteur limitant dans l’histoire (et à quel point), nous retirons le dessus ainsi que la façade du boîtier. Le but ici est de montrer les performances brutes de la ventilation intégrée.

be quiet! Silent Base 802 température CPU sans façade

Lorsque l’on retire la face avant, on remarque des gains intéressants vs une façade pleine à bas régime. Les gains sont conséquents puisque l’on enregistre plus de 11°C de gains. Cependant, à plein régime, l’écart est plus ténu, on sent qu’à vitesse plus élevée les Pure Wings 2 parviennent à arroser correctement le CPU malgré une façade obstruée. 

Cependant, la façade en mesh est beaucoup moins contraignante au niveau du flux d’air. La différence entre boîtier avec façade et boîtier sans façade étant de 5°C. Idem à plein régime, l’écart se réduit, mais pas de manière fulgurante.

Flux d’air GPU, ventilation d’origine puis complétée :

On réitère l’opération, mais avec des mesures effectuées sur la carte graphique. Ici, nous testons avec ventilation d’origine et ventilation complétée.

be quiet! Silent Base 802 température GPU

Clairement, le Silent Base 802 parvient à refroidir correctement notre carte graphique, même avec sa façade pleine. Comme on peut le voir, avec 82°C (en 5V) de relevés sur notre HD 7970 de référence, ce modèle fait parti des bons élèves. Alors si on augmente le régime de la ventilation, la température descend davantage. Améliorer l’extraction de la chaleur ne fera gagner que 2°C sur le GPU.

Avec sa façade en mesh, c’est encore mieux, surtout à plein régime où l’on fait presque aussi bien que le 103 de In Win avec sa ventilation complétée. Après avoir ajouté nos deux Riing 14 dans le haut, on gagne à nouveau 2°C. 

Flux d’air GPU ventilation d’origine sans façade ni top :

Nous refaisons le même test, mais en retirant la façade et le top du boîtier. Voyons comment cela influera sur les températures de la carte.

be quiet! Silent Base 802 température GPU sans façade

Malgré une façade en mesh, le fait de laisser la ventilation à l’air libre permettra de diminuer drastiquement la température de notre carte, surtout à basse vitesse. À plein régime, l’écart est plus réduit une fois encore. 

Face à la face avant pleine, on se retrouve face à un scénario équivalent : fort gain à bas régime, mais qui se réduisent fortement à basse vitesse. Encore une fois, nous pensons que la ventilation peine à basse vitesse bien qu’elle refroidisse très correctement notre composant par rapport à la concurrence !

Isolation :

Ici, nous mesurons simplement le bruit émit par notre config lorsque l’on fait tourner le refroidissement CPU et refroidissement GPU très vite.

be quiet! Silent Base 802 isolation

En matière d’isolation phonique, clairement, le mesh n’est pas ce qu’il y a de mieux. Avec 55.5 dB relevés au sonomètre, le Silent Base 802 se positionne dans la moyenne des boîtiers testés. 

Pour avoir une meilleure isolation, il faudra installer la façade pleine. Cette dernière réduira naturellement le bruit en plus de disposer d’une couche d’isolant supplémentaire. Ces ajouts se font vite sentir au sonomètre avec 53 dB. 

Bruit de la ventilation d’origine :

Cette fois-ci, nous mesurons le bruit émit par la ventilation d’origine du boîtier. Pour cela, la configuration tourne en idle (ventilation CPU et GPU au minimum) pendant que les relevés sont effectués successivement en 5V, 8V et 12V sur la ventilation du boîtier.

be quiet! Silent Base 802 bruit

D’origine, nous n’avons pas une ventilation particulièrement bruyante. Malgré sa face avant ajourée, les trois Pure Wing 2 ne viennent titiller que modérément le sonomètre, nous enregistrons 35 dB à pleine vitesse. Réduisez la ventilation et vous aurez un ensemble très silencieux qui ne s’entendra pas. 

L’utilisation de la face avant pleine aura une réelle incidence qu’avec une ventilation fonctionnant à plein régime. En 8V ou 5V les écarts sont négligeables si ce n’est nuls. 

En résumé :

Dans les grandes lignes, le Silent Base 802 est un boîtier capable de refroidir correctement une configuration. On l’a vu, le trio de Pure Wings 2 sait se montrer efficace, particulièrement pour ce qui est de la carte graphique. Pour le CPU, nous sommes plus réservés, pour obtenir le meilleur de ce boîtier, il faut se tourner vers la façade mesh ou faire fonctionner la ventilation à un régime plus élevé. Mais c’est l’objectif de la marque avec ce modèle, jouer sur le silence et les performances quand c’est nécessaire. Par ailleurs, compléter la ventilation n’apportera pas de gains probants en températures, que ça soit sur le CPU ou le GPU.

D’ailleurs, en parlant de bruit, nous n’avons pas trouvé que les ventilos d’origines étaient particulièrement bruyants, même à pleine vitesse. Il sera d’ailleurs possible de réduire modérément le bruit qu’ils émettent en équipant le boîtier de sa face pleine. 

Concernant l’isolation, si vous souhaitez un maximum de silence, éviter la façade mesh. Étant perforée dans tous les sens, elle ne retiendra pas le bruit. Cette tâche sera à confier à la façade pleine présentant un isolant phonique. Malgré tout, on s’attendait à un peu mieux, les NZXT H510 Elite et P120 Crystal d’Antec faisant mieux avec une simple façade en verre. 

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires