Test : be quiet! Silent Base 802

0
4474

L'extérieur du Silent Base 802

Aujourd’hui, nouveau test de boîtier et au programme, on se concentre sur une nouvelle référence signée be quiet!. En effet, la marque allemande renouvelle son offre de boîtiers avec un nouveau Silent Base. Nous vous proposons, ce jour, le test du Silent Base 802, le plus gros modèle de la série. S’agira-t-il d’une bonne référence ? C’est ce que nous allons voir. C’est parti ! 

be quiet! Silent Base 802
A gauche, le boîtier avec sa façade pleine. A droite, avec sa façade en mesh.

L’extérieur du Silent Base 802 :

Avec son Silent Base 802, be quiet! propose un successeur à son Silent Base 801. D’ailleurs, les dimensions des deux boîtiers restent relativement proches. Ce nouveau venu affiche une largeur totale de 281 mm, une profondeur de 539 mm et une hauteur de 553 mm. Malheureusement, il ne boxera pas dans la catégorie des boîtiers poids plume et pour cause, la fiche technique mentionne 13.15 kg ! 

En matière de design, clairement, nous sommes face à du be quiet!, il n’y a pas de doutes. Nouvelle génération ou pas, ce Silent Base 802 reprend la façade caractéristique de la série avec ses angles biseautés. Dans sa configuration de base, nous aurons une façade pleine avec un logo be quiet! dans le bas. Autrement, le constructeur propose une façade en mesh. Cette dernière, plus aérée, permettra un meilleur flux d’air à l’intérieur du boîtier. La contrepartie, sera un bruit plus présent. 

De base, le boîtier respirera grâce à deux bandes de mesh courant sur les côtés de la face avant. Idem sur le dessus puisque ce modèle proposera deux bandes perforées longeant les montants supérieurs des panneaux latéraux. 

Quoi qu’il en soit, même constat avec ce nouveau boîtier qu’avec le Silent Base 601. Le boîtier semble robuste et sa construction en acier confère une sensation de solidité ! 

Le panneau de contrôle :

be quiet! Silent Base 802 panneau de contrôle

Tout comme les Silent Base 801 et 601, la connectique de ce Silent Base 802 s’insère sur le haut du boîtier. Cette dernière est vraiment complète et propose : 

  • Un sélecteur de vitesse pour les ventilateurs
  • Un connecteur USB 3.2 Gen.2 Type C
  • Les prises Jack 3.5″ pour les casques et micros
  • Un bouton de mise sous tension
  • Un bouton reset
  • Une diode d’activité du stockage
  • Deux connecteurs USB 3.2 Gen.2 Type A

Bref, comme un peut le voir, la marque allemande n’hésite pas à proposer une connectique complète pour son nouveau boîtier. Nous avons même une connectique moderne via l’USB Type C. Idem, le système de régulation de la vitesse des ventilateurs est bienvenue. 

Le dessous :

be quiet! Silent Base 802 dessous

be quiet! Silent Base 802 filtre avantSous le Silent Base 802, nous remarquons en premier la présence d’un très long filtre. Ce dernier recouvrira l’intégralité de la surface sous le boîtier. De plus, ce dernier sera facilement accessible puisqu’on pourra le tirer depuis l’avant du boîtier, comme pour le P120 Crystal d’Antec ou le Silent Base 601. Clairement, c’est le genre d’option qui facilite le nettoyage. 

On passera rapidement sur les pieds excentrés sur les côtés. D’ailleurs, à la réception, il faudra les installer soi-même. Rien de compliqué, puisqu’il suffira de les enfoncer dans la carcasse et ils seront maintenus par un solide clip en plastique. Bref, tout ça pour dire qu’ils présentent chacun deux petits patins en caoutchouc qui adhèreront bien. Pas évident pour les manipulations, surtout quand on prend en compte le poids de ce modèle. 

L’arrière :

be quiet! Silent Base 802 arrière

À l’arrière, nous retrouvons un agencement classique, la différence avec la concurrence se faisant dans le haut. En premier lieu, nous avons une large grille en nid d’abeille afin d’offrir une aération supplémentaire. 

Si l’on descend, on retrouvera l’emplacement I/O de la carte mère suivi d’un emplacement pour ventilateur juste à côté. En dessous, ce sont sept slots d’extension et deux verticaux en mesh qui sont de la partie. 

Enfin, tout en bas du boîtier nous avons l’emplacement du bloc d’alimentation avec un pourtour amovible. 

Le dessus :

be quiet! Silent Base 802 dessus
(GIF).

On termine notre petit tour d’horizon avec avec ce qu’il se passe sur le dessus. Ici, on retrouvera un capot magnétique en deux parties. La première sera pleine tandis que la seconde, celle du fond, sera ajourée. Bien entendu, on pourra l’échanger par un long filtre aimanté. L’objectif pour la marque est de jouer sur les deux tableaux : performances et silence.

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires