Test : Asus ROG RX 6800 XT LC Strix Gaming OC

3
6599

Overclocking :

Une carte bridée :

Voilà un gros sujet de discussion qui tourne sur la toile depuis plusieurs jours, le fait qu’AMD ait fait le choix de brider ses RX 6800 XT à la fréquence de 2800 MHz. Il semble actuellement impossible d’outrepasser cette fréquence, même en utilisant MorePowerTool. Nous avons d’ailleurs utilisé ce logiciel afin de constater que cette limite se trouve bien à 2800 MHz, comme c’est le cas dans nos différents logiciels d’overclocking ainsi que via les paramètres des drivers AMD.

Pourquoi un tel choix ? Si l’on pouvait le comprendre pour la RX 5600 XT par exemple afin que celle-ci ne se rapproche pas trop des performances de la RX 5700, ici c’est moins évident. Si AMD dispose d’une marge d’overclocking, pourquoi ne pas la laisser disponible afin que les overclockeurs puissent faire tomber des records et ainsi mettre en avant les cartes AMD ?

L’overclocking manuel :

Direction la dernière version en date, la 2.2.7.0, du logiciel GPU d’Asus. Il s’agit du logiciel d’overclocking conçu par Asus mais qui se montrera compatible avec les autres marques de GPU. Le logiciel est vraiment bien conçu mais il vous faudra passer par le mode avancé afin d’avoir accès à toutes les possibilités de paramétrages.

Pour tester notre overclocking, nous allons nous concentrer dans un premier temps sur le benchmark Fire Strike que notre RX 6800 XT affectionne particulièrement. C’est parti ! On opte pour une vitesse maximale des ventilateurs placé sur le radiateur de 240 mm. L’idée est de voir jusqu’où la carte peut aller. Dans un premier temps, on ne pousse que la fréquence du GPU jusqu’au moment où le bench ne s’exécute plus. Une fois que nous avons la fréquence GPU stable, on passe à l’augmentation de la fréquence mémoire.

Pour aller plus loin :
Dispo, innovation, concurrence : Lisa SU fait le point

Eh bien, ça ne rigole pas avec cette Asus RX 6800 XT LC Strix OC. Nous avons pu monter la fréquence Boost à 2710 pour une tension de 1.15 volt. Du côté de la mémoire, et bien, c’est simple, c’est 2150 MHz, soit la fréquence max autorisée par le logiciel.

Overclocking Asus ROG RX 6800 XT LC Strix Gaming OC

Nous avons ainsi augmenter notre score de 4.9% à Fire Strike. Le gain n’est pas énorme malgré la pointe à 2710 MHz, ce qui signifie que stock, la carte monte déjà très haut !

L’overclocking manuel + la tessellation OFF :

Ce n’est pas encore fini puisqu’une des particularités des cartes AMD est d’avoir la possibilité de désactiver la tessellation via les drivers AMD. La conséquence est un score graphique qui grimpe encore plus, nous permettant de passer de 58922 points à 64596 points (+ 9.6%). Le score global étant alors de 37253 points (+ 3.5%). Même si la marge est quasiment atteinte, nous ne ferons pas sans passer cette carte sous azote liquide qui permettra notamment de tenter de figer la fréquence 3D sur 2800 MHz.

Overclocking Asus ROG RX 6800 XT LC Strix Gaming OC

Quelle tristesse de voir que nous atteignons sans vraiment de difficultés les limites imposées par AMD avec le système de refroidissement de base. On se retrouve avec la même frustration que pour l’overclocking de la RX 5700 XT, de la RX 5600 XT ainsi que de la RX 5500 XT. Un choix que nous pouvons comprendre mais que nous regrettons.

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
boitabenco
boitabenco
12 décembre 2020 12 h 29 min

Bon test, très complet et qui confirme qu’Amd a réussi à revenir au premier plan en terme de perf pure. Premier try pour le Rt n’est pas forcement si mal que ça et on attend avec impatience la solution au DLSS maison en courant 2021.
RedTeam is back et c’est une tres bonne choses pour les consommateurs, y’a plus qu’a attendre le début d’année pour les stock.

SkegMaster
SkegMaster
11 décembre 2020 9 h 38 min

La solution pour passer outre la limitation de fréquence GPU et mémoire, sera peut-être de flasher l’un des bios avec le bios de d’une 6900 qui a des limites plus hautes. A voir s’il y a des choses qui viennent de la communauté pour cela.