Test : XFX RX 5700 XT Triple Dissipation

2
4924

Architecture, refroidissement et connectiques

L’architecture :

Navi est construit autour d’une nouvelle architecture de type RDNA (Radeon DNA). Il s’agit d’une refonte complète avec comme objectifs : de meilleures performances et une consommation revue à la baisse. Premièrement, la finesse de gravure de 7 nm comme c’était déjà le cas sur l’AMD Radeon VII dont l’espérance de vie aura finalement été très courte. Sauf que cette fois, AMD a lâché la mémoire HBM2 pour revenir à la GDDR6 comme sur les cartes graphiques RTX de Nvidia. Même si les modules HBM2 sont très performants, ils coûtent très chers et leurs conceptions est assez complexes puisqu’ils s’insèrent autour de la puce graphique et nécessitent un interposer.

Grâce à cette finesse de gravure de 7 nm, AMD est capable de pousser la fréquence Boost à 1905 MHz sur notre RX 5700 XT. En terme de fréquence, c’est mieux que la Radeon VII et ses 1800 MHz et nettement mieux que les 1546 MHz de la RX Vega 64. Enfin, nous avons découvert le support du PCI.e 4.0 lors de notre test du nouveau chipset X570 et dont bénéficie tout naturellement cette nouvelle architecture Navi.

La puce Navi est dotée d’une surface de 251 mm². Cette dernière renferme près de 10.3 milliards de transistors dont 40 Compute Unit abritant 64 stream processors, ce qui nous fait 40 x 64, 2560 SP. En ce qui concerne le TDP, il grimpe à 225 W.

Le refroidissement :

Cette XFX RX 5700 XT porte la mention « Triple Dissipation ». Il ne faut pas être devin pour comprendre que cette dernière utilise un système de refroidissement disposant de trois ventilateurs. La carte, comme la plupart des modèles XFX, surfe sur la sobriété avec un carénage de couleurs noirs mats. Point de RGB, ce qui lui permet une parfaite communion avec notre carte mère EVGA Z390 Dark. Elle pourrait aussi convenir parfaitement à une MSI Unify. Le design est vraiment réussi avec un PCB parfaitement inséré entre la partie refroidissement et la backplate arrière. Ces deux éléments forment une sorte de coque autour du PCB. Personnellement, nous adorons !

La carte a comme dimension, une longueur de 326 mm, une épaisseur de 44 mm pour une hauteur de 148 mm. Grâce à sa faible épaisseur, la carte n’utilise que la largeur de deux slots. Sur la face avant, trois ventilateurs sont chargés de tenir au frais le radiateur en contact avec la puce graphique ainsi que les différents composants du PCB. Le ventilateur placé en position centrale mesure 100 mm et les deux extérieurs, 90 mm.

Chaque ventilateur dispose de 11 pales. Cette XFX dispose de la technologie ZERODB qui permet de laisser les ventilateurs à l’arrêt lorsque la température est suffisamment basse.  Comme nous vous l’avons dit en début de page, la backplate arrière englobe le PCB.

Enfin, sachez que ce modèle dispose de deux bios : « silence » et « performance ». Par défaut, c’est le bios qui propose les performances les plus hautes qui est sélectionné. La versions silencieuse dispose d’une courbe de ventilation plus basse ayant comme conséquence des nuisances sonores moins élevées mais aussi une fréquence en baisse.

Le radiateur :

Le radiateur est composé de deux parties distinctes. L’une chargée de dissiper la chaleur de la puce graphique et d’apporter de l’air frais sur les puces mémoires. Celles-ci sont recouvertes d’une plaque de dissipation ainsi que de pads thermiques. La seconde partie se concentre sur les différentes phases de l’étage d’alimentation tout en ayant recourt aussi à différents pads thermiques.

Le radiateur est traversé par quatre caloducs de 6 mm en cuivre. La partie en contact avec la puce Navi est elle aussi en cuivre. On retrouve à l’arrière une backplate dont le rôle est de rigidifier le PCB mais aussi permettre une dissipation de la chaleur accumulée sur l’arrière de la carte.

Comme vous pouvez le constater sur la dernière photo, le radiateur n’est pas très épais. Il sera intéressant de juger de l’impact sur les températures lors de nos tests.

Les connectiques :

Pour alimenter la carte, deux connecteurs se trouvent sur la partie supérieure, un 8 pins et un 6 pins. XFX recommande l’utilisation d’une alimentation minimum de 600 watt. Enfin, la carte dispose, au niveau des sorties vidéos de trois DisplayPort et d’un port HDMI.

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
computeur
computeur
8 septembre 2020 18 h 06 min

C’était déjà pas le top avant les annonces Nvidia, mais maintenant ce serai bien chabérisant de l’acheter aujourd’hui