Test : Crucial X8, comment allier mobilité et performance

1
2264

Test du CRUCIAL X8, un SSD PORTABLE

Pourquoi le Crucial X8 ? On a tous eu ce moment irritant où notre bonne grosse clé USB ne faisait plus l’affaire. Soit elle ne suffisait plus en terme d’espace disponible, soit nous en arrivions à rager à cause de la lenteur de ses débits.

La solution toute trouvée passait forcément par l’achat d’un disque dur USB, ou la méthode DIY, le boitier USB externe et un SSD au format 3.5″ à la norme SATA. On pouvait enfin avoir un bon disque de stockage rapide et de grosse capacité. Mais il est toujours possible de LevelUp cette solution. Le choix passe bien évidement par le SSD M.2 NVME, avec un bon boitier externe en aluminium et avec un connecteur en USB-C. En tout point, c’est LA solution ultime.

Pour ceux qui ne veulent seulement brancher/utiliser, Crucial propose pour cela le Crucial X8, un support de stockage performant et surtout mobile.

test-crucial-x8-usbcSommaire:

  1. test-crucial-x8-usbcPrésentation et descriptif technique
  2. Protocole
  3. Jeux vidéo
  4. Applicatif
  5. Débits Séquentiels et Aléatoires
  6. Débits selon la taille du fichier
  7. Temps d’accès
  8. Conclusion

Avant de commencer, répondons à la question « Pourquoi le test d’un support de stockage externe sur Overclocking.com ? ». La raison est simple et évidente, quoi que …

Tout d’abord, les overclockeurs savent que pour bencher sur une configuration, on utilise des systèmes d’exploitation spécifiques. Tel benchmark est plus performant sous Windows 7, celui ci sous Windows XP (oui ça existe encore). Pour diverses raisons, on pratique le Ghosting d’OS. Cela permet d’avoir rapidement sous la main un OS exploitable. Mais un OS de quelques Go, ça ne tient jamais sur une clé USB, à la rigueur on utilise un disque dur externe. Pour cela, nous avons tous ce bon vieux SSD, trop petit pour un H24.

Ensuite, et c’est mon cas par exemple, nous n’avons pas toujours une TV connectée, ou un serveur de fichier pour regarder nos films familiaux capturés en 4K 60FPS de 40-50 Go. Le disque dur externe est une aubaine, sauf quand il a du mal à fournir les débits correctes au bon visionnage du film.

Enfin, certains d’entre nous sont plus nomade que d’autres, et se promènent avec une grosse quantité de données. Les étudiants par exemple, les professionnels peut-être, nous avons tous une raison d’avoir sur nous des données lourdes en espace, et une nécessité d’y accéder rapidement.

Pour toutes ces raisons, le test d’aujourd’hui est un moyen de découvrir ou redécouvrir les SSD externes.

Encore le test d’un produit de niche ?

Avec le HDD Exos X16 de Seagate, nous avions recommencé à proposer un article sur les supports de stockage. Le Crucial X8 est aussi un produit particulier, à la fois dans le public visé, mais également dans sa tarification. En effet, le prix sur le site de Crucial est à ce jour de 192 € pour la version 1 To que nous allons tester, ce qui commence à chiffrer pour 1 To.

Cher me direz-vous ? Pas tant que ça si on détaille, puisque le X8 intègre un SSD au format M.2 de type NVME référencé CT1000X8SSD8. Tient ça tombe bien, la référence ressemble étrangement au CT1000P1SSD8. J’ai la même version en 512 Go à titre personnel, on verra si on peut le rajouter aux relevés. Le tarif du P1 est aujourd’hui aux alentours de 110-120 € pour 1 To. On rajoute à cela un bon boitier externe USB-C en aluminium pour SSD M.2 (dans les 30-40 €) et on obtient une solution montée à la main pour moins de 150 €.

Il en découle donc que le X8 de chez Crucial à une tarification un peu élevée, de l’ordre de 50 € de trop. Mais c’est un produit livré utilisable de suite, et les non-adeptes du montage y trouveront leur compte.

Un bundle léger, mais suffisant

Le bundle est rarement transcendant sur un SSD. Mais dans notre cas, il s’agit d’un SSD externe, de surcroît en USB-C. Il était donc évident que Crucial propose un adaptateur pour utiliser le X8 sur une prise USB 3.0.

test-crucial-x8-usbc

Une fiche technique peut détaillée

La fiche technique fournie par Cruciale est disponible à cette adresse. Elle est succincte, et ne donne que très peu d’éléments techniques. Les voici :

  • Série : X8
  • Capacité ds stockage : 1TB
  • Connectivité : USB 3.1 Gen-2
  • Protocole de connexion : PCIe 3.0 x4 / NVME
  • Débit théorique : 1050 Mo/s en lecture séquentielle
  • Compatibilité : PC, Mac, PS4, XBox One, Android, Ipad Pro
  • Garantie 3 ans

On ouvre la bête

On a donc décidé d’ouvrir la bête pour savoir ce qu’il existe réellement à l’intérieur. Après presque 45 minutes de bataille pour ne pas endommager le boitier en aluminium, voici ce qu’on y découvre. Le PCB intègre des composants sur ses deux faces.

test-crucial-x8-usbc

Sur ce cliché, on retrouve notre connecteur USB-C, ainsi qu’un port M.2. Un petit contrôleur ASMedia est visible, portant la référence ASM2362. Un petit tour sur le site du constructeur nous retourne une « datasheet » visible ici. C’est donc un contrôleur USB vers PCIe NVME. Le débit maximum est de 10Gbps pour des applications USB-C (ce que l’on retrouve dans la solution X8 de Crucial). Le débit maximum théorique sera donc de 1250Mo/s, sachant qu’un octet est codé sur 8 Bits (tout le monde suit ?). La norme PCIe supportée est le 3.0 x2 et au-delà, soit un débit maximum de … 2Go/s.

Quant à la seconde face, rien d’exceptionnel.

test-crucial-x8-usbcLe SSD M.2 est lui référencé comme nous l’évoquions tout à l’heure CT1000X8SSD8, ce qui ressemble beaucoup donc au CT1000P1SSD8. Regardons donc de plus près les composants de ce petit SSD.

test-crucial-x8-usbc

Tout d’abord, le contrôleur est un SM2263ENG (datasheet ici). Il est interfacé en PCIe 3.0 x4, utilise un protocole PCIe NVME 1.3, permet un débit maximum de 2400 Mo/s en lecture séquentielle et 1700 Mo/s en écriture du même type.

test-crucial-x8-usbc

Une puce mémoire est référencée MTGb 41K512M16HA-125:A (datasheet ici). Comme souvent sur les SSD, c’est de la DDR3 mais ici cadencée à 1600 MHz (D9STQ). Elle fera office de cache.

test-crucial-x8-usbc

Enfin, la mémoire flash est référencée MT29F4T08GMHAFJ4:A. C’est de la mémoire Micron 3D QLC (NW947). Comme nous sommes avec un SSD de 1 To, il y a donc 2 puces de 512 Go.

test-crucial-x8-usbc

Tableau comparatif des SSD « récents » en notre possession :

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jack
Jack
9 mars 2020 19 h 45 min

Je présume que le même modèle avec alimentation externe aura de meilleures performance en lecture/écriture réelle (hors bench).
C’est ce qui péjore fortement votre test, le SSD M2 consomme trop pour le pauvre port USB-C, cela flingue ses performances en utilisation.

Comparez le avec un samsung en externe et la différence sera flagrante, tirer 10w et plus ou moins de 5w tout en transférant des données, cela change pas mal la donne.