Test : Seagate Exos X16, un très gros HDD !

0
1160

La conjoncture actuelle en ce qui concerne les supports de stockage fait tendre de plus en plus vers des disques ultra rapides. On parle beaucoup ces derniers mois de SSD NVME, très rapides mais également très chers, surtout lorsqu’on a besoin d’une quantité de stockage importante.

Le HDD est aujourd’hui toujours d’actualité, car il permet pour un faible coût une pseudo rapidité, une bonne fiabilité et longévité, mais surtout une grande capacité. Beaucoup d’avantages, si on est prêt à limiter son désire de vitesse.

Alors, le HDD a-t-il toujours sa place dans nos configurations ? Laissons répondre les chiffres avec le test du très gros Seagate Exos X16, un HDD d’une capacité de … 16 To !

test-seagate-exos-x16Sommaire:

  1. test-seagate-exos-x16Présentation et descriptif technique
  2. Protocole
  3. Jeux Vidéo
  4. Applicatif
  5. Débits Séquentiels et Aléatoires
  6. Débits selon la taille du fichier
  7. Temps d’accès
  8. Conclusion

Seagate n’est plus à présenter, tant sa renommée est grande. Rappelons que Seagate n’est pas seulement connu pour ses HDD internes, mais également pour sa division SSD qui reprennent les mêmes dénominations (Barracuda Compute, Firecuda Gaming, Ironwolf NAS).

Il existe une autre gamme chez Seagate, celle liée à l’usage professionnelle. On retrouve donc les SSD Nytro (SAS, SATA et NVME), les HDD Exos X (de 10 à 16 To) et enfin les HDD Exos E.

Nous testons donc aujourd’hui un produit dédié aux entreprises. Pourquoi ? Chez Overclocking.com, nous aimons toucher à tout ce qui est hors norme, comme l’overclocking bien sûr, mais également le matériel haut de gamme, le matériel utra-performant, et tout matériel que l’on ne pourrait pas croiser au coin de la rue.

test-seagate-exos-x16

Seagate Exos X16, un produit de niche ?

Le HDD Exos X16 de Seagate fait partie de cette dernière catégorie avec ses 16 To de stockage. Il s’agit d’un disque « mécanique » à l’ancienne, dédié au marché de l’entreprise. Les caractéristiques sont donc en conséquence. Il existe 5 modèles de l’Exos X16 16 To.

  • Interface SATA 6 Gbits/s avec et sans Auto-chiffrement
  • Interface SAS 12 Gbits/s avec et sans Auto-chiffrement ou Auto-chiffrement FIPS

Voici la fiche technique simplifiée donnée par Seagate :

    • Capacité de stockage pouvant atteindre 12,8 Po dans un seul rack 42U avec des disques scellés à l’hélium
    • Taux de transfert en continu de pointe à 261 Mo/s
    • Écriture aléatoire de 440 IOPS
    • Complexité réduite grâce à la technologie FastFormat™ (doc technique ici)
    • Coût total de possession réduit avec un poids de 670 g seulement, pour une consommation de 0,31 W/To
    • Limite de charge de travail de 550 To/an, dix fois plus importante que celle des disques de bureau
    • Technologie de chiffrement Seagate Secure®

Avec ce premier aperçu, on comprend que ce disque dur ne soit pas forcément adapté à tous les usages. Son objectif principal sera de proposer de bonnes performances bien sûr (pour un HDD), mais également un énorme gain de place au sein des racks de données. On parle donc de transferts de données volumineux, avec de faibles consommations, une robustesse accrue …

Une fiche technique attrayante

La fiche technique détaillée est disponible à cette adresse. Elle nous apprend entre autre que le boitier est scellé sous hélium, que le temps moyen entre deux pannes est de 2.5 millions d’heure. Les plateaux tournent à 7200 tr/min, pour un débit maximum de 261 Mo/s. Le nombre d’opérations par seconde est de 440 IOPS en écriture pour 170 en lecture (4K QD16).  La documentation technique est pleine d’informations pas forcément utiles pour nous aujourd’hui, mais à connaitre pour cerner le produit à sa juste valeur.

test-seagate-exos-x16

La mise à nue du PCB nous dévoile ces différents équipements :

  • Un contrôleur SMOOTH Viking dont nous n’avons pas réussi à dégoter la datasheet, mais nous ne nous avouons pas vaincu !
  • Une puce Winbond W632GG6MB-12 faisant office de cache pour 256 Mo (datasheet ici). C’est une mémoire de type DDR3-1600, avec des timings principaux en 11-11-11.

Tableau comparatif des HDD en notre possession :

test-seagate-exos-x16

Contenu en rapport

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de