Test : Seagate Exos X16, un très gros HDD !

0

Débits séquentiels et aléatoires :

Nous passons ensuite à des tests plus synthétiques, réalisés via divers benchmarks spécifiques. Le premier sera Crystal Disk Mark dans sa version 6.0.2 x64. Nous récupérerons les valeurs de lecture et écriture en mode séquentiel et aléatoire. L’intérêt de Crystal Disk Mark est qu’il montre les résultats en lecture/écriture séquentielle, aléatoire et aléatoire avec plusieurs queues.

Lecture séquentielle :

On commence donc par la partie lecture. Ce sont souvent les chiffres les plus importants, car la lecture est plus facile à opérer que l’écriture.
test-seagate-exos-x16

Comme on s’en doutait, le SSD MX300 est en première position, ses puces permettant des débits bien supérieurs à celui des plateaux mécaniques. Mais l’Exos X16 n’a pas à démérité, car il performe bien, allant jusqu’à titiller les 280 Mo/s. C’est très bon pour un disque dur, il n’y a pas à dire ! Ça se ressent clairement lorsqu’on le compare à d’autres références mécaniques Nous ne sommes pas dans la même gamme certes, mais quand même…

Écriture séquentielle :

test-seagate-exos-x16En écriture, les valeurs baissent légèrement, mais pas tant que ça : 434 Mo/s pour le SSD, contre 274 Mo/s pour notre Exos X16. Le constat reste : loin des SSDF mais très bon pour un disque dur.

Lecture aléatoire :

test-seagate-exos-x16

Sur la lecture et l’écriture aléatoire, nous avons enlevé le SSD qui servait de comparatif. En effet dans cette catégorie, les SSD sont largement meilleurs, et auraient rendu les barres des disques dur minuscules et donc illisibles.

Pour aller plus loin :
Test : NZXT N5 Z690

Sur la lecture aléatoire, c’est la catastrophe, littéralement. En ce début d’année 2020, comment peut-on encore utiliser un HDD dans ces conditions ? Si vous n’avez pas goûté au SSD, chose qui est peu probable, c’est bien dommage. Enfin tout ça pour dire qu’il faut garder à l’esprit que les HDD sont aujourd’hui « relégués » au stockage de données principalement, et on ne peut pas leur en demander plus, les limites matérielles sont bien trop présentes et perceptibles dans ces cas bien précis.

Écriture aléatoire :

test-seagate-exos-x16Les accès aux fichiers de façon aléatoires est problématique sur un HDD, encore bien plus sur une queue 1. Ici aussi nous avons volontairement caché les données du MX300, pour ne pas rendre les résultats illisibles (83 en écriture et 22 Mo/s en lecture). Seul l’Exos X16 s’en sort, avec des débits entre 14 et 19 Mo/s. Les deux autres références moulinent dans la choucroute. Bien évidement, nous avons refait les mesures à maintes reprises.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires