Test : G.Skill Enki 360

0
1420

Inutile de vous présenter le constructeur G.Skill tant ce dernier est présent dans le monde du PC. Si on connaît surtout la marque pour sa mémoire, sachez que cette dernière propose également des périphériques, du stockage à base de SSD, mais aussi des alimentations. Récemment, le constructeur se diversifiait davantage en se lançant dans le refroidissement processeur. Pour cette occasion, la marque lançait sa série de watercooling tout-en-un baptisée Enki. Aujourd’hui, nous vous proposons le test du Enki 360, le plus gros modèle de la série.

G.Skill Enki 360 boîte

Présentation :

Comme dit à l’instant, nos AIO du jour, l’Enki 360 est un kit appartenant à une série. Cela sous-entend que cette gamme propose d’autres références, nous pensons notamment aux modèles en 240 mm et 280 mm. Il s’agit respectivement, de kits dotés de deux ventilateurs en 120 mm et 140 mm quand le nôtre dispose de trois ventilateurs de 12 cm !

Avec cette série, il faut s’attendre à des solutions de refroidissement résolument tournées vers les performances. C’est en tout cas ce que met en avant la marque, notamment grâce à un radiateur offrant une forte densité de canaux. Ainsi, le but est d’augmenter la surface d’échange en intégrant davantage d’ailettes entre ces canaux.

L’autre point qui influera positivement sur les perfs du kit, c’est la base en cuivre convexe. La marque met en avant une plaque en cuivre également dotée d’une forte densité de micro-ailette en escalier. Encore une fois, le but est de maximiser la surface d’échange entre la base en cuivre et le liquide circulant à l’intérieur du Enki 360. Bien sûr, cet élément est également couplé à une pompe performante assurant un débit et une pression optimale à l’intérieur du système. Le tout sera d’ailleurs relié au radiateur via des tuyaux à faible évaporation au diamètre interne de 8 mm. Encore une fois, l’objectif est de maximiser le débit.

La ventilation ne sera pas non plus en reste avec trois ventilateurs (dans notre cas) dotés de neuf pâles. Ces derniers assurant une forte pression statique afin de faire circuler l’air entre les ailettes du radiateur.

G.Skill fournit également un tube de pâte thermique de classe « serveur ». Cette dernière offrant une faible résistance thermique afin de transférer au mieux la chaleur émise par le CPU au liquide de refroidissement. D’ailleurs, il faut au moins ça, puisque cet AIO est compatible avec les plus grosses plateformes du marché. On pense surtout au LGA-2000 et au sTRX4 d’AMD.

Pour finir, la marque met en avant le côté esthétique de sa pompe grâce à son système d’éclairage embarqué. Effectivement, la pompe est dotée d’un système d’éclairage RGB adressable. Au niveau de la compatibilité, il n’y a pas de soucis à se faire, ce dernier étant compatible Asus Aura Sync, Gigabyte RGB Fusion, MSI Mystic Light ou encore ASRock Polychrome Sync.

G.Skill Enki 360

On termine avec le prix de ce modèle qui s’annonce à $179, un placement tarifaire haut de gamme pour ce format. D’ailleurs, la concurrence y est rude entre les kits Corsair, Silverstone avec son IceGem ou Arctic avec le Liquid Freezer 420, il y a fort à faire. Nous verrons si G.Skill saura s’imposer sur le marché.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires