Test : DeepCool MACUBE 110

0
2351

L'extérieur du MACUBE 110

Après avoir testé le CL500, nous retournons chez DeepCool afin de vous proposer un test du MACUBE 110. Il est ici question d’un petit boîtier au format micro-ATX, le premier depuis bien des années. Pour le coup, que penser de ce nouveau modèle ? C’est ce que nous allons voir assez rapidement, c’est parti ! 

DeepCool MaCube 110  L’extérieur du MACUBE 110 :

On commence donc par les dimensions. Forcément, nous avons affaire à un petit boîtier, cela se ressent sur les dimensions qui sont de 225 mm de largeur, 400 mm de profondeur et 431 mm de hauteur. Dans les faits, nous avons un modèle relativement large, 225 mm de largeur, c’est plus qu’un NZXT H510 Elite par exemple. Pour ce qui est du poids en revanche, nous avons affaire à un modèle tout léger puisqu’il affiche 6.2 kg sur la balance. Au moins, on ne se cassera pas le dos en le manipulant. 

Avec ce boîtier, DeepCool reprend les lignes de ses MACUBE 300 series. En résulte donc des lignes très épurées et une façade dénuée d’artifices. Si vous aimez les ensembles sobres et minimalistes, vous ne pourrez qu’être conquis par le design de ce modèle. De plus, la version blanche affiche un contraste très intéressant entre les panneaux extérieurs et l’intérieur noir. Notez qu’une version noire est aussi de la partie.

Pour le refroidissement, on retrouve de petites ouvertures présentes de part et d’autre de la façade. Ces dernières courent sur toute la longueur de la face avant. Afin de protéger votre configuration de la poussière, de petites grilles perforées sont présentes. Toujours est-il que cela ne devrait pas beaucoup respirer, surtout avec la dotation de base en ventilateurs, mais ça, on y reviendra ! 

Le panneau de contrôle :

DeepCool MaCube 110 Le panneau de contrôle du boîtier prend place sur le dessus de ce MACUBE 110. Cette dernière s’insère directement dans la carcasse en acier du boîtier et affiche alors : 

  • Une diode d’état du stockage
  • Un bouton power
  • Deux ports USB 3.0
  • Une prise Jack 3.5″
  • Et un bouton reset

Ici, on reste sur la recette classique habituelle avec deux USB et les boutons de gestion de l’alimentation. Cela reste fonctionnel, bien plus que ce que nous proposait le H510 Elite de NZXT par exemple. 

Le dessous :

DeepCool MaCube 110

Sous le boîtier, malheureusement, il n’y pas grand chose à dire. En effet, nous retrouvons nos quatre pieds de forme rectangulaire malgré tout très classiques. Ces derniers disposent d’un revêtement en mousse facilitant la glisse. 

Sinon, vers l’arrière du boîtier, on constate la présence d’un filtre pour l’alimentation. Ce dernier est simplement maintenu par des encoches métalliques moulées directement dans l’acier. Dommage pour l’accessibilité, puisqu’il faudra forcément retourner le PC pour le nettoyage. 

L’arrière :

DeepCool MaCube 110À l’arrière, malgré le format qui diffère de l’ordinaire, on retrouve un agencement plutôt classique. La connectique arrière de la carte prendra donc place dans le haut à la gauche du boîtier. Juste en face, nous avons un emplacement pour un ventilateur de 120 mm. 

Si l’on descend, on retrouve les quatre slots d’extension (et non sept ou huit, ce qui est lié au format du MACUBE 110) à arracher. Dommage qu’ils soient à arracher, nous aurions aimer pouvoir les conserver afin de pouvoir les remettre en place en cas de changements d’emplacement de la carte graphique. 

Pour finir, tout en bas, c’est l’emplacement de l’alimentation. 

Le dessus :

DeepCool MaCube 110
(GIF).

On termine maintenant par une vision sur le dessus du boîtier. À cet emplacement, nous aurons un filtre aimanté amovible protégeant les emplacements de ventilation sous-jacents. Dans les faits, le MACUBE 110 de DeepCool est un boîtier qui propose une filtration intégrale ! 

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires