Test : DeepCool AS500 Plus

0
3947

Installation

Installation :

Pour la partie installation, il faudra conserver sa backplate AMD, le constructeur n’en fournissant pas. Si vous ne l’avez plus, un petit tour sur eBay devrait permettre d’en retrouver une facilement.

Ici, les montages Intel et AMD sont assez similaires, nous allons détailler les deux montages en parallèle.

AMD/Intel :

Ce modèle étant identique à son homologue équipé d’un seul ventilateur, la partie montage ne diffèrera pas de ce dernier.

Ainsi, pour les sockets Intel la première étape consiste à déposer la backplate au dos de la carte mère. Une fois que cette opération aura été réalisée, on retourne l’ensemble et on visse les entretoises aux chaque extrémités du socket. Ensuite, on dépose les bras de montage que l’on fixe à l’aide des écrous fournis. Une petite dose de pâte thermique sur le CPU, on dépose le ventirad dessus, et on le visse aux bras de montage. Simple et rapide.

Sur socket AMD l’opération reste la même bien que l’on note quelques variations. Effectivement, il faudra conserver la backplate d’origine tout en retirant les bras de montages. Ensuite, même opération, on vient visser les entretoises aux extrémités du socket et on dépose les bras de montages de DeepCool sur ces dernières. Pour finir, on visse le tout à l’aide des écrous présents dans la partie bundle.

Le branchement de la ventilation reste simple puisque les deux ventilateurs viendront se connecter au « Y » via les deux prises femelle. Ensuite, on branche le tout sur la prise CPU_FAN de la carte mère. Quant à la partie éclairage, on vient brancher le connecteur RGB du dissipateur à la télécommande. Ensuite, cette dernière sera alimentée par un connecteur SATA, directement relié à l’alimentation.

Dans tous les cas, que ça soit sur plateforme Intel ou AMD, le montage reste simple et rapide à mettre en œuvre. Encore une fois, le mécanisme proposé par la marque ressemble fortement à ce que peut proposer Noctua, en soit, c’est même une bonne chose. Ainsi, on ne s’arrachera pas les cheveux pour mettre en place son dissipateur fraîchement acquis.

Le RGB : 

DeepCool AS500 RGB

La partie éclairage ne souffrira pas de la critique. En effet, via la télécommande, vous pourrez profiter du RGB sur n’importe quelle carte mère. D’autant plus que cette dernière reste simple à utiliser : deux bouton, « + » et « – » permettront de changer d’animation. Le dernier, placé au milieu influera sur la vitesse des effets lumineux.

Pour ce qui est de l’éclairage en lui-même, s’il présente bien, il sait aussi se montrer discret. Disons que l’éclairage est là pour apporter un peu de gaieté à un ensemble qui pourrait se montrer un peu morne, mais sans extravagance.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires