Test : DeepCool AS500 Plus

0
3947

Températures

Relevés de températures :

Processeur à 65W : 

Malgré un profil 65W plus violent, ce dernier représente toujours la phase la moins stressante de ce protocole. Elle permet de mettre en avant les performances obtenues avec des dissipateurs compacts/entrées de gamme. Ces résultats sont simplement présents à titre indicatif pour les dissipateurs les plus imposants (AIO, gros ventirad dual tower, etc.).

DeepCool AS500 Plus températures 65W
deepcool-as500-plus-temperatures-bruit-125w-test-cooling-overclocking

On attaque donc avec notre profil en 65W, et la première chose qui saute au yeux, c’est qu’avec son second ventilateur, l’AS500 Plus ne joue plus dans la même catégorie. En effet, avec ses températures de 37.8°C en 12V et 38.9°C en 8V, il vient sérieusement titiller la concurrence. Dans ces conditions, il se hisse au niveau du Corsair A500 en push. À basse vitesse, il chatouille le NH-U12A de Noctua avec ses deux ventilateurs. Bref, un modèle dont les températures semblent s’améliorer !

Processeur à 95W :

Ici, notre CPU tournera à 3.90 GHz constamment et sur tous ses cœurs. Nous appliquons un VCore de 1.375V pour obtenir une consommation de 95W environ. Pour simplifier la lecture du graphique, il se peut que nous ayons arrondi certaines valeurs à l’entier près.

DeepCool AS500 Plus températures 95W
deepcool-as500-plus-temperatures-bruit-125w-test-cooling-overclocking

En 95W, chauffe plus importante, le dissipateur ne démérite toujours pas en venant s’attaquer de nouveau au NH-U12A de Noctua. Certes, il affiche quelques dixième de degré de retard en 12V, mais les faits sont là, la marque autrichienne est mise à mal. De son côté l’Assassin III conserve toujours une avance confortable.

Processeur à 125W :

Enfin, nous terminons avec notre profil 125W. Ici le dégagement thermique est plus important, voyons comment s’en sortent nos coolings !

DeepCool AS500 Plus températures 125W
deepcool-as500-plus-temperatures-bruit-125w-test-cooling-overclocking

En 125W, cette version « Plus » s’avère toujours aussi redoutable. Comme en attestent les températures que nous avons relevé, notre modèle du jour s’intercale entre le NH-U12A et le NH-D15 chromax.black de Noctua.

En bref : 

Avec son AS500 Plus, DeepCool nous propose un dissipateur très, très performant, surtout au vu du gabarit de l’engin. Pour rappel, ce modèle affiche une profondeur de seulement 48 mm. Par ailleurs, malgré cette faible profondeur, le dissipateur dispose d’un grand nombre d’ailettes en aluminium, ce qui, après un calcul rapide, lui permet de proposer une surface d’échange supérieure à cette d’un NH-U12A. D’autant que la structure est solide : cinq caloducs recouvrant bien le CPU tout en étant bien réparti dans le réseau d’ailettes en aluminium.

En fin de compte, le deuxième ventilateur viendra apporter le souffle qu’il manquait à l’AS500 « non Plus » et cela se ressent très nettement sur les températures. D’autant qu’avec un seul ventilateur fonctionnant à 1200 RPM au maximum, on imagine bien un flux d’air limité sur les forts profils de consommation. L’ajout du second TF140S rectifie le tir.

Voyons maintenant comment il s’en sort sur l’aspect températures/bruit. Pour cela, rendez-vous page suivante.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires