Test : DeepCool AS500 Plus

0
3947

Le DeepCool AS500 Plus

Déballage : 

Avec cet AS500 PlusDeepCool continue de nous propose un packaging à base de vert et de gris. Par rapport à son homologue à un seul ventilateur, nous retrouverons simplement des mentions « Plus » présentes ici et là sur la boîte. Idem, quelques précisions auront été apportée au dos, au niveau de la fiche technique.

À l’intérieur, pas de changement concernant les protections. Ces derniers sont toujours faites à base de mousse blanche. La différence étant qu’elles sont moulées de sorte à accueillir ce second ventilateurs. Quoi qu’il en soit, le produit reste très bien protéger.

Le radiateur :

Forcément, l’AS500 étant passé par là il y a peu, on avance donc en terrain connu. Pas de surprise donc au niveau de l’esthétique de la chose. Il devient juste plus massif et ce, grâce à la présence de ce second ventilateur TF140S

Le poids et les dimensions : 

On commence donc avec les dimensions de cette version « Plus ». S’il n’y a pas de changement concernant le radiateur, ce dernier affichant toujours 142 (L) x 48 (P) x 164 (H) mm, on notera des changements avec les ventilateurs en place. Effectivement, la profondeur passe de 75 mm pour le AS500 à 102 mm pour cet AS500 Plus

Idem côté poids, forcément, ajouter un deuxième moulin, donne du poids sur la balance. Ici, on gagne 168 gr, on passe donc de 1030 gr à 1198 gr pour cette version push/pull du dissipateur. Ce qui est relativement lourd compte tenu du gabarit. À titre de comparaison, le NH-D15 chromax.black de Noctua est à 1320 gr.

La base : 

Au niveau de la base, nous ne notons pas de problème de finition entre les deux modèles. Cette dernière proposant le finish à ce niveau. Ainsi, nous aurons le droit à une vraie base en cuivre disposant d’un nickelage. Par ailleurs, pas de traitement miroir comme cela pouvait être le cas du NH-U12A de Noctua par exemple. Si nous pouvons distinguer les passages de la fraise à l’œil, sous le doigt, ces derniers restent imperceptibles.

DeepCool AS500 Plus Base

Une fois encore, nous retrouvons un total de cinq caloducs en cuivre nickelés. Ceux-ci se répartissent équitablement le long de la base tout en restant serrés les uns par rapports aux autres. Pas de doute, l’IHS de notre CPU sera bien recouvert et l’évacuation de la chaleur vers le réseau d’ailettes en aluminium devrait être efficace. Une fois encore, nous comptons 56 ailettes avec un espacement de 1.6 mm entre chaque.

La finition : 

Encore une fois, la finition reste très propre puisque le radiateur dispose toujours d’un nickelage intégrale au niveau des caloducs et de la base. Ceci permet d’obtenir un ensemble très uniforme par rapport aux ailettes.

De plus, sur le dessus, nous avons un cache plastique visant à masquer le bout disgracieux des caloducs. Sous ce dernier, nous avons un liseré RGB venant apporter un peu de couleur à l’ensemble qui, selon nous, en a bien besoin. Comme pour le AS500, nous aurions apprécier un petit logo DeepCool à cet endroit.

Compatibilité : 

Côté compatibilité, la marque annonce un support des sockets suivants :

  • Intel : LGA-1200 / LGA-115x / LGA-20xx
  • AMD : FMx(+) / AMx(+) dont l’AM4

Une fois encore, le socket sTRX4 de AMD manque à l’appel, mais ce n’est pas un cas isolé. Au vu de la taille de ces processeurs, une base particulièrement large est requise pour un refroidissement efficace. Ce n’est malheureusement pas le cas ici.

Le ventilateur : 

Du côté de la ventilation, nous retrouvons des moulins bien connu puisqu’il s’agit des mêmes que ceux de l’Assassin III ou du AS500. Ainsi, la marque adjoint un duo de TF140S en 140 mm.

Ici, le cadre, de couleur noire, affiche des angles arrondis disposant de silentblocs présents sur ses deux faces. L’alimentation se fera via un connecteur PWM situé à l’extrémité d’un câble plat et noir. Malheureusement pas de gaine contrairement au XF140 de Cryorig par exemple.

Concernant les pâles, ces dernières sont également noir et sont au nombre de neuf. Elles ont aussi pour particularité d’être scindées en deux. Avant de passer aux caractéristiques, le moyeu central comportera un logo GamerStorm.

Dans notre cas, les deux ventilateurs fonctionneront de 500 RPM à 1200 RPM. À plein régime, le flux d’air sera conséquent compte de leur faible vitesse de rotation : 70.81 CFM. Cependant, la pression statique n’est pas renseignée dans ce cas.

DeepCool AS500 Plus ventilateurs

Le bundle :

Les accessoires proposés avec cet AS500 Plus reposent dans une petite boîte en carton. Celle-ci se retrouve sur les protections en mousse du dissipateur et elle renferme :

  • Une notice de montage
  • Une backplate pour les sockets Intel
  • De la pâte thermique en seringue
  • Les bras de montage pour les sockets Intel
  • La visserie pour les sockets Intel
  • Les bras de montage pour les sockets  AMD
  • La visserie pour les sockets AMD
  • Un « Y » pour brancher les deux ventilateurs sur une seule prise fan
  • Un câble pour synchroniser le RGB à la carte mère
  • Une télécommande pour gérer l’éclairage RGB

La partie bundle évolue quelque peu puisque l’on perd le set de griffe en acier supplémentaire. Par ailleurs, cela reste normal puisqu’il est utilisé avec le second ventilateur. Cependant, on note l’apparition un « Y » visant à réduire le nombre de prise fan utilisé sur la carte mère.

DeepCool AS500 Plus bundle

Grosso modo :

Pour faire simple, le AS500 Plus, n’est autre qu’une version push/pull de l’AS500 que nous testions il y a peu. Les changements entre ces deux deux modèles restent minimes. Ces derniers concernent un packaging mis à jour, une partie bundle correspondant à ce modèle et l’ajout d’un second ventilateur.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires