Test : DeepCool AS500

2
3290

Présentation

Introduction :

Après avoir passé pas mal d’AIO (H150i Elite Capellix, Castle 280EX, etc.) en revue, on retourne aux fondamentaux. En effet, DeepCool annonce un nouveau dissipateur avec son AS500. Une nouvelle référence de type aircooling qui mise sur un radiateur slim afin de maximiser la compatibilité avec la RAM. Du coup, est-ce une bonne idée ? Voyons cela dans notre test !

DeepCool AS500 Boîte
La boîte à un peu souffert de son voyage depuis la Chine.

Présentation :

Avec ce nouveau dissipateur, le constructeur met en avant un refroidissement efficace. DeepCool vante la présence de six caloducs ainsi que d’une base en cuivre afin d’encaisser un TDP de 220W. Compte tenu du format du radiateur, à l’oreille, ça sonne plutôt bien. À voir dans les faits.

Bien sûr, nous devrions avoir une compatibilité maximale avec la RAM puisque cet AS500 adopte un radiateur au format slim. Ainsi, on ne devrait pas être gêné, même sur les cartes mères où les barrettes sont présentes de part et d’autre du socket. Idem pour les boîtiers où les 164 mm de hauteur de l’ensemble devrait assurer une bonne compatibilité à ce niveau.

DeepCool annonce également un refroidissement silencieux. Le dissipateur étant équipé d’un ventilateur fonctionnant à 1200 RPM. Clairement, on ne devrait pas finir sourd si l’on opte pour ce modèle. À voir au sonomètre comme toujours.

On termine ce petit tour d’horizon avec la présence d’un éclairage RGB présent sous le cache du radiateur. Ce dernier pourra également être piloté via une petite télécommande fournie par la marque.

DeepCool AS500

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
pyvesd
pyvesd
22 octobre 2020 12 h 56 min

Toujours un bon protocol de test pour un produit intéressant. vivement son petit frère à un tarif + doux pour un ryzen 5 !