Microsoft finalise l’acquisition d’Activision Blizzard

0

C’est une opération qui aura duré près de 2 ans et Microsoft n’a rien lâché pendant ce long périple. L’opposition initiale était pourtant forte avec évidemment des “craintes” plus ou moins objectives des concurrents et le blocages d’instances sensées protéger les marché de la libre concurrence. Une partie de l’épilogue de ce marathon s’est dénoué ces derniers jours lorsque l’autorité antitrust britannique a validé le rachat de l’éditeur américain Activision par le géant de Redmond Microsoft. Un feu vert succédant à celui de l’Europe.

Microsoft Xbox Studio
La “palette” à la disposition des studios Xbox Microsoft donne le vertige.

Microsoft / Activision : une opération sans équivalent dans l’histoire de l’industrie.

L’opération devrait se conclure sur un chiffre voisin des 75 milliards de dollars. Elle fait suite à une opération menée en septembre 2020 au cours de laquelle Microsoft avait mis la main sur Bethesda pour 7,5 milliards de $. A l’époque le marché saluait une des opérations les plus importantes dans l’histoire du secteur du jeu vidéo…Mais l’ambition de Microsoft est toujours là et elle est sur le point de se matérialiser. En misant sur le PC sur sa Xbox mais aussi sur le cloud, le groupe dirigé par Satya Nadella a pour objectif de devenir le « Netflix du jeu vidéo ». Aujourd’hui, le Game Pass donne accès à un portefeuille de plusieurs centaines de jeux. Il compte déjà 25 millions d’abonnés payants à travers le monde. Avec une bibliothèque qui va immanquablement exploser, son adoption massive ne fait que commencer.

Pour aller plus loin :
Valkyrie AL125 : un dissipateur simple tour, 120 mm avec écran pour 20 € !

Reste encore un “petit” obstacle pour Microsoft et paradoxalement il vient de chez lui. En effet, l’opération n’a pas encore été validée aux USA. La Federal Trade Commission (FTC) n’a toujours pas validé l’opération mais elle est considérablement affaiblie. Les actions juridiques de cette dernière en vue de bloquer le rachat d’Activision ont été rejetée deux fois coup sur coup (son dernier appel a été rejeté). Un camouflet qui a brouillé la perception de l’action de la FTC dans l’opinion alors que toutes les autres juridictions ont validé cette opération. Même si cette dernière ne lâche pas l’affaire, elle vient à nouveau de faire appel, cette fois auprès de la Cour d’appel du neuvième circuit des Etats-Unis, cette procédure n’est plus en capacité de bloquer Microsoft. L’action engagée n’est pas suspensive et Microsoft a donc décidé d’officialiser l’opération.