Test – Turtle Beach Vulcan II TKL Pro

0

Déballage

La boîte :

Notre clavier du jour nous arrive dans une boîte aux couleurs violettes. Sur sa face avant, nous retrouvons une classique représentation du clavier illuminé de ses LED RGB. Nous apprenons par la même occasion que notre modèle est équipé de commutateurs linéaires rouges avec hall-effect. En plus de cela, à l’instar des périphériques de Roccat, le Vulcan II TKL Pro possède la technologie Rapid Trigger.

Passons à l’arrière maintenant où nous avons le droit à une nouvelle représentation du clavier de Turtle Beach. Ici, la marque met en avant une plaque en aluminium, des switches pré-lubrifiés d’usine. De même, comme chez Steelseries ou Razer, il sera possible de paramétrer le point d’activation entre 0,1 et 4 mm.

Ouvrons maintenant notre carton où nous découvrons le Vulcan II TKL Pro protégé entre quelques protections en carton et dissimulé à l’intérieur d’un sachet en plastique. Dans tous les cas, comme la plupart du temps, cela fait bien son office puisqu’il arrivé en excellent état !

Turtle Beach Vulcan II TKL Pro

Publicité

Dans la boîte, ne vous attendez pas à des merveilles, contrairement à la Burst II Air. Vous trouverez une notice, le câble du clavier et un repose-poignets en mousse. On aurait apprécié un bundle un peu plus complet, avec peut-être un set de touches en plus ou bien un petit key puller pour retirer plus facilement les touches pour le nettoyage par exemple.

Turtle Beach Vulcan II TKL Pro

 Le Vulcan II TKL Pro :

Découvrons enfin ensemble le nouveau Vulcan II TKL Pro. Il ne faudra pas le nier, il n’a pas l’air d’avoir évolué du tout depuis les précédents Vulcan de Roccat. Effectivement, le design est sensiblement le même, si ce n’est maintenant l’apparition du logo Turtle Beach depuis le rachat de Roccat. Globalement les touches du clavier reposent sur une plaque de couche en aluminium. On retrouvera aussi la présence d’une petite molette sur la droite pour gérer tout ce qui concerne le son.

Turtle Beach Vulcan II TKL Pro

Néanmoins, cette nouvelle version du Vulcan arrive avec un repose-poignets en mousse. Il nous rappelle fortement les repose-poignets fourni avec les claviers Cooler Master fut un temps, comme sur le CK721. À titre personnel, je ne le trouve pas du tout qualitatif. On est loin de ceux proposés avec le Vulcan II, Vulcan II Max ou même sur le Vulcan 121 Aimo. Dommage !

Turtle Beach Vulcan II TKL Pro

Et de dos, ça donne quoi ?

On finit cette partie avec le dos de notre Vulcan II TKL Pro. Globalement, il n’y a pas grand chose à dire. Le plastique est quelque peu travaillé, nous avons le droit à quelques lignes. Cela change du plastique tout lisse on dira. Sinon, on retrouvera quelques patins en caoutchouc pour aider au maintien de cette référence. Nous avons aussi le droit à deux pattes sur-élévatrices, sans oublier l’étiquette au centre reprenant les numéros de séries et informations de recyclage. Rien à signaler au dos du repose-poignets cependant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ajoute un commentaire
Entre ton speudo ici