Test : Roccat Kain 120 Aimo

0
474

Après vous avoir proposé le test du tapis de Souris Sense Aimo de Roccat. Nous revenons vers vous avec la dernière petite souris du constructeur, la Kain 120 Aimo qui embarque des switchs maison, à l’instar du Vulcan 121 Aimo qui arrivera également bientôt.

Que vaut cette souris à l’usage ? Réponse dans notre test…

LOGO Roccat

Sommaire :

  1. Présentation
  2. Déballage
  3. Logiciel
  4. Test
  5. Conclusion

Présentation :

Roccat nous propose une toute nouvelle gamme de souris, les Kain Aimo. Effectivement, ces dernières se décomposent en trois produits :

  • Kain 100 Aimo
  • Kain 120 Aimo
  • Kain 200 Aimo

Elles sont disponibles en deux coloris, noir ou blanc et toutes sont équipées du « Titan Click », le switch maison de Roccat.

Caractéristiques techniques :

Avec sa souris, la marque propose un capteur optique Roccat Owl-Eye avec 16 000 Dpi. Nous avons aussi un polling rate de 1 GHz. De plus, une mémoire interne de 512 ko permettra d’enregistrer les modifications effectuées dans le logiciel de gestion de Roccat. La Kain 120 Aimo possède un câble USB tressé non détachable de 1,8 m. Sous les autres boutons de la souris, des interrupteurs Omron seront mis à disposition. Comme à l’accoutumé chez Roccat, nous trouverons la technologie Easy-Shift[+] ainsi que l’illumination Aimo.

Le mulot de Roccat mesure 4.3 cm de hauteur pour 12.4 cm de longueur et 6.5 cm de large. Concernant son poids, nous avons une référence de 89 gr. C’est donc une référence très légère en comparaison de toutes les souris que nous avons précédemment testé.

Configuration système requise :

Pour pouvoir utiliser la Kain 120 Aimo de Roccat, il vous faudra au minimum un Windows 7. Les Windows 8 et 10 sont également compatibles.

Pour la brancher, bien entendu, un USB 2.0 sera nécessaire ainsi qu’une connexion internet afin de pouvoir télécharger le Roccat Swarm et les mises à jour du Firmware.

Nous avons fait le tour de la présentation de la Kain 120 Aimo de Roccat. Nous vous laissons avec la vidéo « trailer » du constructeur.

Contenu en rapport

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de