Test : NZXT N7 Z690

0

Fréquences respectées :

Comme lors de chaque nouveaux tests concernant des processeurs, notre idée première est de vérifier si les fréquences annoncées sont bien atteintes. Pour ce faire, nous allons utiliser le benchmark Cinebench R23. Deux cas de figures vont être utilisés, un bench en single core et un second en multi core. Ce test a pour vocation de tester la compatibilité du BIOS avec les processeurs Alder Lake.

Test avec le i9-12900K :

Et dans la réalité ? Première étape, nous laissons tout en AUTO au niveau du BIOS sauf le profil XMP que nous chargeons afin d’avoir une fréquence de 3600 MHz pour notre kit mémoire. Nous ne réalisons aucune autre modification au sein du BIOS. L’idée est comme nous l’avons souligné de voir si à la sortie de boite, les fréquences sont bien respectées.

Débutons avec un test single core dans Cinebench R15. Comme vous pouvez le constater, nous avons ouvert plusieurs fenêtres afin de vérifier les fréquences.

Aucun souci, on peut voir que deux cœurs passent régulièrement à 5.2 GHz, ce qui correspond bien à la fréquence Boost de notre i9-12900K sur une tâche single core. C’est surtout le cœur numéro 4 qui atteint cette fréquence. En multi core, la fréquence est elle aussi bien respectée, avec 4900 MHz sur les huit cœurs Performance.

Pour aller plus loin :
Test : Thermaltake ToughLiquid 360 aRGB Sync !

Maintenant que nous savons que notre processeur est parfaitement opérationnel, nous pouvons passer à l’overclocking. Sachez que si vous désirez connaître les performances du i9-12900K et du i5-12600K, c’est dans cet article que cela se passe.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires