Test : DeepCool AK500

0

Installation

Pour la partie installation, il faudra conserver sa backplate AMD, le constructeur n’en fournissant pas. Si vous ne l’avez plus, un petit tour sur eBay devrait permettre d’en retrouver une facilement.

Le montage de l’AK500 :

De nouveau, DeepCool nous propose un mécanisme de montage simple à mettre en place. Avec une plateforme Intel, on commencera par déposer la backplate au dos de la carte mère. Attention à l’espacement des pas de vis, en LGA-1000 ils doivent pointer vers l’intérieur.

Ensuite, nous enchaînons en vissant les entretoises aux quatre coins de la backplate. Une fois en place, on peut déposer les bras de montage en faisant attention au sens. Une flèche sur chacun d’entre eux indique la position dans laquelle ils doivent se trouver. On termine en vissant le ventirad sur le CPU.

Sur plateforme AMD, le montage est identique ou presque. La différence se faisant au niveau de la backplate qu’il faudra conserver et dont il faudra retirer les bras de montage d’origine. Les étapes suivantes sont connues : on visse les entretoises puis bras de montage. On dépose une petite noisette de pâte thermique avant de visser le dissipateur sur le processeur.

Pour visser l’AK500, il y a un petit « truc » puisqu’il faudra retirer le cache supérieur, découvrant un orifice pour y passer le tournevis.

Pour aller plus loin :
Test : Intel ARC A770 16 GB et ARC A750 8 GB

Montage tournevis

En soit, le montage ne représente pas un gros challenge puisque le système de montage de fourni par la marque reste simple à mettre en œuvre. On soulignera le fait que les éléments sont chromés et bien fini. Pas d’entretoise orange comme cela pouvait être le cas avec l’AK400 par exemple.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires