Test : Cooler Master SK622

0

Déballage

La boîte :

Pour nous, au moment de déballer le clavier, nous sommes projeté 2 ans en arrière, lors du test du SK650. Malgré les années, Cooler Master a conservé la même charte graphique sur sa boîte. Les éléments graphiques sont donc aux mêmes endroits : illustration, type de commutateur, référence, etc. Pour le coup, comme le précise le petit encart en haut à droite, il est bien question d’un clavier équipé de switches linéaires rouges en low profile et RGB.

Au dos de la boîte, Cooler Master met en avant quelques points supplémentaires. Déjà, la marque nous parle des commutateurs low profile à la distance d’activation et dont la course ont été raccourcis par exemple. Idem, son format compact et transportable est à l’honneur, tout comme sa connectivité hybride : Bluetooth ou USB.

Si la marque ne précise pas la durée de vie des switches sachez que TTC annonce une longévité de 50 millions d’activations. À ce sujet, ils offrent une longévité similaire à celle des Cherry MX Red Low Profile testés sur le SK650. Cependant, qu’en sera-t-il du confort ? On vous en parle un peu plus loin dans le test.

À l’intérieur, pas de changements non plus concernant la présentation. Ce petit SK622 repose toujours dans une housse de transport en velours. La partie accessoires repose de nouveau dans une boîte en carton placé en dessous. Bref, on avance en terrain connu.

Cooler Master SK622 boîte

Le bundle :

La partie accessoires proposée avec ce clavier reste assez simple puisque nous retrouvons :

  • Un guide de démarrage rapide présentant les raccourcis du clavier
  • Une notice précisant le fonctionnement du monde Bluetooth.
  • Un câble USB type C
  • Un keypuller

Cooler Master SK622 bundle

Le Cooler Master CK530 v2 :

Au déballage, nous sommes toujours surpris de voir à quel point ces claviers 60% peuvent être compacts. Le K65 RGB Mini de Corsair nous a d’ailleurs fait le même effet, un clavier rikiki auquel nous avons l’impression qu’il manque des touches. Par ailleurs, sa taille compacte ne lui empêche pas de bien présenter et d’ailleurs, ça, il le fait bien. Ce modèle se veut sobre avec des lignes épurées. Et sa plaque en aluminium brossé confère un petit côté classieux vraiment pas désagréable.

Cooler Master SK622

Cependant, contrairement au mini clavier signé Corsair, ce SK622 n’utilise pas de touches en PBT. Ici, nous avons affaire à des keycaps en ABS des plus classiques (d’ailleurs, ça marque bien les traces de doigts). Dans notre cas, comptez environ 1 mm d’épaisseur pour ces touches. De plus, changer de touche s’avèrera très compliqué, voire impossible dans la mesure ou la bottom row n’est pas standard. Ce modèle conserve ses flèches directionnelles, faisant qu’il n’y a non pas quatre touches à droite de la barre espace, mais cinq. C’est cet aspect qui pose soucis.

Pour finir, il n’y a pas de repose poignet fournit avec ce clavier. Par ailleurs, au vu de son épaisseur, nous émettons quelques doutes à son utilité.

Et de dos, ça donne quoi ?

Cooler Master SK622 arrière

Au dos, le clavier ne présente rien qui ne sorte de l’ordinaire puisque la plaque à l’arrière ne présente rien d’exceptionnel si ce n’est le logo de la marque en son centre. Par ailleurs, nous constatons la présence de deux petites bandes de caoutchouc dans le bas ainsi que les deux pattes de surélévation. À ce sujet, notez qu’elles proposent un réglage suivant deux hauteurs : +3° et +11°.

Sur les côtés : 

Sur les côtés du clavier, on retrouvera, bien entendu, la prise USB Type C pour le branchement ainsi qu’un interrupteur. Ce dernier, lorsqu’il est poussé vers le haut, forcera le clavier à fonctionner en Bluetooth, qu’il soit branché ou non. Pour profiter du mode USB, il faudra pousser le bouton vers le bas.

D’ailleurs, en parlant de câble, parlons rapidement du connecteur. Si le fait de mettre de l’USB Type C, permet d’assurer une compatibilité universelle, l’ouverture pour brancher le câble, elle, est à l’appréciation de chacune des marques. Il est donc impossible de brancher un câble USB Type C Corsair puisque l’embout de ce dernier est trop large. Attention donc.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires