Test : Arctic P12 PWM PST RGB

1

Les tests

Tests : 

Pour les tests des ventilateurs, on suit, grosso modo la même base que nos tests de refroidissement CPU. Ainsi, on teste le tout sur notre Ryzen 7 1700X avec une consommation à 125W uniquement sur un AIO Enermax AquaFusion 120 mm. Le but étant d’être au maximum dépendant de la ventilation afin de mettre en avant les différences de performances d’un ventilateur à un autre.

Vitesse de rotation :

Arctic P12 PWM PST RGB vitesse ventilation

On attaque donc par la vitesse de ventilation mesurée sur ces P12 PWM PST RGB. Comme on peut le voir, nous avons affaire à un profil de ventilation des plus classiques. Ainsi, nous sommes à 2000 RPM à plein régime et on descend à 1400 tr/min à mi-vitesse. Même topos à bas régime : égalité avec tout le monde avec une vitesse située dans les 1000 RPM.

Finalement, avec de telles vitesses, ce qui fera la différence au niveau du bruit, c’est le design des ventilateurs. Si vous avez lu nos tests des AIO Liquid Freezer II vous savez ce qu’il en est !

Bruit : 

Les relevés de bruits sont effectués à 40 cm de la source sonore dans le sens d’aspiration des ventilateurs. L’intérêt est double : ainsi nous mesurons le plus de différences possibles d’un exemplaire à l’autre, et nous ne sommes pas perturbés par les mouvements d’air.

Arctic P12 PWM PST RGB bruit

Ah, qu’est-ce que ça fait du bien de tester du matériel silencieux, même à plein régime ! Clairement, malgré la présence de deux moulins, à pleine vitesse, nous ne mesurons que 38 dB. Pour ce faire une idée, c’est clairement plus silencieux qu’un seul Saturn ASN120 en push ! Dès que l’on régulera les deux moulins, le bruit s’estompe drastiquement et notre duo devient très discret. À basse vitesse, nous ne l’entendons tout simplement pas !

Avec un seul ventilateur, la configuration sera extrêmement silencieuse et se fera à peine entendre. Alors si on le régule… Autant vous dire que le ventilateur tournera dans un silence d’or !

Pour aller plus loin :
Test : NZXT H7 Flow White

Températures : 

Nous attaquons avec les relevés de températures avec notre profil 125W. Ici le dégagement thermique est important, voyons comment s’en sortent nos ventilateurs ! C’est le test le plus intéressant pour mettre en avant les performances des ventilateurs.

Arctic P12 PWM PST RGB températures

En matière de températures, on notera l’efficacité redoutable du NF-F12 IndustrialPPC sur radiateur. En effet, à lui tout seul, il parvient à faire aussi bien que notre duo de ventilateurs Arctic sur le plan thermique. Il n’y a qu’à mi-régime que la marque suisse met en difficulté l’autrichien.

Avec un seul ventilateur, en push, on note que les températures montent… Normal nous direz-vous. Cependant, au niveau des degrés, le P12 PWM PST RGB égalise avec le ventilateur de DeepCool, le MF120 GT, mais s’en sortira légèrement mieux à bas régime. De son côté, le Saturn ASN120 s’en tirera légèrement mieux : 1°C à 2°C suivant les vitesses.

Ratio températures/bruit : 

Sur ce graphique de rapport perfs/bruit, nous rappelons que le mieux est d’être placé le plus possible en bas à gauche du graphique. Pour la lecture, le point le plus à gauche symbolise la ventilation en 12V, celui au centre la ventilation en 8V et le plus à droite en 5V.

Arctic P12 PWM PST RGB températures/bruit

Au niveau de l’aspect températures/bruit, on remarque que, malgré des températures dans la moyenne, le push/pull se démarque nettement. Le très faible niveau de bruit permet à la marque de se distinguer de la concurrence. En l’état, nous préférons cette configuration à un duo de MF120 GT ou de Saturn ASN120 par exemple.

En solo, le P12 PWM PST RGB rivalise avec le push/pull de Tornado aRGB de Chieftec. On évitera seulement de le faire tourner à basse vitesse au vu des températures qui deviennent rapidement critiques. Quoi qu’il en soit, il est déjà inaudible à mi-régime, alors, autant ne pas sacrifier les températures.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jahcool
Jahcool
14 mai 2021 19h14

Le petit plus pour la version ARGB est que montés en séries grâce à leurs connectiques d’origines et branchés directement sur le port jrainbow de la carte mere (MSI b550i via Mystic Light) permet de contrôler les effets de couleurs ainsi que les effets de poursuites d’un ventilateur à un autre cr ils sont reconnus comme une bande Leds et cela sans aucuns adaptateurs ni boîtiers additionnels ?