Test : Arctic Freezer 34

0

Conclusion

Nous arrivons à la fin de ce test du Freezer 34 signé Arctic. Pour le coup, avons-nous affaire à un produit réussi ? Voyons cela dans le détail !

Des finitions en adéquation avec le segment visé

Avec ce modèle, il faudra oublier les finitions noirs anodisées ou quoi que ce soit d’autre. Non, ici, on est sur de l’entré de gamme et cela se voit : caloducs non nickelés, ailettes grises ou encore manque de base en cuivre. Cela étant, pour une trentaine d’euros, ce modèle arbore les mêmes finitions que le Hyper 212 Evo en son temps. Et au vu du secteur visé, difficile d’en exiger d’avantage… De toute manière, la concurrence ne fait pas mieux !

Arctic Freezer 34

Idem pour la partie bundle qui va à l’essentiel avec le nécessaire pour le montage et c’est tout. On saluera la présence d’un second set de griffe en acier pour le montage d’un deuxième ventilateur ou la présence de MX-4 en seringue, de la pâte thermique retail.

Un montage simple : 

Par ailleurs, le montage de ce modèle reste simple et on se retrouve à manipuler peu de pièces. De plus, une fois le ventirad installé, il assure une compatibilité maximale avec tous les composants de la carte mère. Il n’y aura donc aucun impact sur la mémoire ou le premier slot PCIe par exemple.

Un très bon ratio températures/bruit !

Avec un ventilateur P12 PWM PST, forcément, le bruit n’est qu’un très lointain souvenir tant ce modèle vise le silence. À côté de ça, les températures sont au rendez-vous, du moins, pour un dissipateur de ce type. Certes, il ne rivalisera pas avec un NH-D15 sur le plan thermique, mais ce n’est pas le but non plus… Quoi que, il offre un ratio températures/bruit lui permettant de rivaliser avec plus gros que lui. Nous l’avons vu, le Dark Rock 4 est rapidement mis à mal.

Par ailleurs, n’ayez pas la main trop lourde sur l’overclocking. Si vous vous lancez dans la pratique, il faudra faire attention à ne pas faire tourner le ventilateur trop lentement. De même, on déconseillera les OC trop lourds ou le montage sur les CPU à forte consommation.

Un prix abordable ? 

On termine par résoudre la question du prix et la facture est plutôt agréable pour ce modèle. Effectivement, la marque positionne officiellement son Freezer 34 à quelques 31 €, un tarif abordable. D’ailleurs, si l’on regarde chez Top Achat ou LDLC, sur ce segment de prix, on constate rapidement que c’est le seule modèle (ou presque) en 120 mm avec quatre caloducs. Ses rivaux : Pure Rock 2 et Cooler Master Hyper 212 nouvelle génération sont bien plus onéreux. Ajoutons à cela la garantie de six ans, bref, pourquoi ne pas franchir le pas finalement ?

Arctic Freezer 34

On aime :
  • La présence d’un second set de griffe en acier
  • Et la pâte thermique MX-4 achetable dans le commerce
  • Le montage très simple
  • La compatibilité maximale avec la mémoire…
  • … Idem pour les PCIe de la carte mère
  • Le silence à toutes épreuves assuré par le ventilateur P12 de la marque
  • Son ratio températures/bruit supérieur à des modèles plus onéreux
  • La tarification très douce, entre 25 € et 30 € suivant les boutiques
  • La garantie de six ans, digne des plus grands !
On a moins aimé :
  • Le look un peu brut de décoffrage (mais difficile d’être exigeant vu le prix)

Avec son Freezer 34, Arctic nous propose un vrai ventirad qui tient la route et ce, dès 30 €. Alors que la concurrence a vu ses prix fortement augmenter, la marque suisse et l’une des seules (si ce n’est la seule) à proposer quelque chose qui tient la route sur ce segment. Les températures sont correctes, le bruit absent, le montage facile et la compatibilité maximale avec tous les composants. En plus, il est garanti six ans. Bref, seul reproche, son look à l’ancienne, mais au vu du prix, ce n’est pas choquant. Pour nous, c’est le Platine.

Un grand merci à Arctic !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires