Test : Arctic Freezer 34

0

Températures

Processeur à 65W : 

Malgré un profil 65W plus violent, ce dernier représente toujours la phase la moins stressante de ce protocole. Elle permet de mettre en avant les performances obtenues avec des dissipateurs compacts/entrées de gamme. Ces résultats sont simplement présents à titre indicatif pour les dissipateurs les plus imposants (AIO, gros ventirad dual tower, etc.).

Arctic Freezer 34 températures 65W
Afin de faciliter la lecture, certaines valeurs ont été arrondies.

Clairement, le profil 65W est probablement le plus adapté à ce type de refroidissement entré de gamme. Comme on peut le voir, on obtient des prestations propre à ce type de modèle avec des températures situées au niveau du Pure Rock 2. Néanmoins, face à un Hyper 212 Evo, on constate que le ventirad de Cooler Master ne tient pas la comparaison et ce, quel que soit la vitesse du ventilateur.

Processeur à 95W :

Ici, notre CPU tournera à 3.90 GHz constamment et sur tous ses cœurs. Nous appliquons un VCore de 1.375V pour obtenir une consommation de 95W environ. Pour simplifier la lecture du graphique, il se peut que nous ayons arrondi certaines valeurs à l’entier près.

Arctic Freezer 34 températures 95W
Afin de faciliter la lecture, certaines valeurs ont été arrondies.

Avec une chauffe un peu plus prononcée, le Freezer 34 commence à se distinguer du Pure Rock 2, surtout à un régime moyen. À basse vitesse, le modèle d’Arctic se positionne entre légèrement au dessus du Dark Rock 4.

Cependant, notre modèle du jour n’a clairement pas la carrure pour rivaliser avec les modèles plus imposants. Néanmoins, sur ce profil de 95W, on évitera de faire fonctionner le Freezer 34 à bas régime, 70°C, ça commence à monter, surtout que nous sommes sur table de bench. Dans un boîtier, attendez à des températures plus élevées.

Processeur à 125W :

Enfin, nous terminons avec notre profil 125W. Ici le dégagement thermique est plus important, voyons comment s’en sortent nos coolings !

Arctic Freezer 34 températures 125W
Afin de faciliter la lecture, certaines valeurs ont été arrondies.

Malheureusement, le 125W aura eu raison du petit Freezer 34 à bas régime qui n’aura pas tenu la charge. Cela étant, nous nous répétons, mais nous sommes face à un produit entré de gamme. Dans ces conditions il faut clairement mieux que l’Hyper 212 Evo qui est en échec dès le mi-régime avec de fortes températures à pleine vitesse.

D’ailleurs, nous remarquons également que le ventilateur P12 PWM est plus efficace à mi-régime que le Silent Wings de 135 mm du Dark Rock 4. Les températures du Freezer 34 étant plus basses.

Résumé : 

Globalement, ce Freezer 34 s’en sort honorablement au vu de son placement tarifaire. Attention cependant à ne pas être trop gourmand en orverclocking, ou tout du moins, évitez de faire fonctionner le ventilateur à bas régime si vous vous lancez dans la pratique. Si le moulin fait du bon travail, gardez à l’esprit que le radiateur n’est pas des plus costaud.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires