Tuto : installation des composants et accessoires

7
1586

Nous voilà arrivé à la dernière partie de ce tutoriel consacré au refroidissement liquide, avec quelques modifications réalisées en cours de montage, d’où le retard de cette publication. Pour rappel, cette nouvelle boucle va notamment me servir pour notre comparatif de waterblocks LGA2066. Voici les trois parties qui composent ce tutoriel :

  1. Ce dont vous avez besoin pour concevoir un circuit de refroidissement liquide, c’est-à-dire les différents composants.
  2. Les petits plus, ces accessoires pas nécessaires mais qui peuvent se montrer très utiles dans votre boucle ainsi que lors de vos tests.
  3. Le montage de ma boucle de refroidissement qui me servira pour mes tests mais surtout pour le comparatif des waterblocks LGA2066.

J’en profite pour remercier EKWB pour son soutien sur une grande partie des composants. Allez, c’est parti, passons en revue les composants obligatoires pour monter une boucle de refroidissement liquide custom. N’hésitez pas à nous partager votre expérience dans l’installation de votre boucle de refroidissement custom dans les commentaires ci-dessous ou sur notre forum.

L’installation des composants :

Le radiateur EK CoolStream XE 480 :

Mon installation va être particulière puisque table de benchs oblige, elle ne se fait pas à l’intérieur d’un boitier. L’avantage est bien sur que je n’ai pas de contrainte de place, d’où mon choix d’un radiateur de 480 mm.

Pour mon installation, je vais utiliser un support de ventilateur de 120 mm livré avec ma table de benchs Phobya. Inutile de me contacter afin de savoir où la trouver, elle n’est malheureusement plus commercialisée. Placé horizontalement, je vais percer dans la structure en acier de la table afin de le visser contre le montant droit. Ce support va me permettre de tenir mon radiateur CoolStream XE 480 verticalement.

Les ventilateurs Meltemi 120ER et la pompe D5 PWM G2 :

Maintenant que la position du radiateur est fixée, place à l’installation des 4 ventilateurs Meltemi 120ER. EK fournit avec le radiateur les différentes visseries nécessaires pour fixer les ventilateurs sur le radiateur. L’idée sera de l’utiliser avec les quatre 120ER en façade avec toujours l’opportunité d’en ajouter à l’arrière pour du gros overclocking.

En même temps que le montage des ventilateurs, je vais devoir venir fixer le support de la pompe D5 PWM G2. Elle sera associée à un support permettant de venir la placer directement sur le radiateur également.

Le contrôleur des ventilateurs :

La gestion de ces ventilateurs va se faire via le contrôleur de ventilateurs de la marque Phanteks. EKWB dispose depuis peu d’un nouveau contrôleur mais qui permet une gestion plus élargie des différents accessoires de votre boucle de refroidissement.

Le module accueillant les ventilateurs est aimanté afin de pouvoir le placer facilement dans votre boitier. La télécommande permet de faire varier la vitesse des ventilateurs. Vous pouvez opter pour 40%, 70% et 100%.

La sonde de température et de débit :

Les premiers changements par rapport à mon idée initiale ont débuté ici. Afin de m’assurer d’une meilleure fixation ainsi que de sa rigidité, j’ai opté pour des embouts qui vont jouer un rôle d’extension. Au départ, je voulais simplement le faire en tuyau souple, mais le poids des contrôleurs pose souci. J’ai donc acheté deux « EK-AF Extender 30mm 1/4″ M/F » ainsi que deux « EK-AF Extender Rotary 1/4″ M/M ». La finition est nettement meilleure et surtout, c’est rigide et beaucoup plus solide.

L’idée va donc être au niveau du radiateur et de la pompe d’insérer une extension, l’adaptateur et ensuite le module.

Pour rappel, les modules que j’utilise sont pour la température, un BARROWCH FBFT02-V2, et pour le débit, un BARROWCH FBFT03-V2. Même si l’exactitude du débitmètre ne semble pas parfaite, il me permettra de juger de la restriction d’un waterblock par rapport à un autre.

Au niveau du sens du circuit du liquide, l’eau sort du réservoir, passe par la sonde thermique, entre dans le waterblock, sort de ce dernier, passe ensuite par le débitmètre et repart dans le radiateur.

Les embouts et tuyau :

Dernier gros changement. Moi, qui utilise depuis des années du tuyau souple transparent 10/13 mm, je suis passé sur une version 10/16 en caoutchouc EPDM de couleur noir mat. C’est un tuyau disponible aussi au catalogue EKWB et qui me fait de l’œil depuis des années. Ce choix m’a obligé à changer mes embouts à coiffe EK-Torque STC pour des versions 10/16 compatibles avec ce tuyau. Aucune différence au niveau du filet, nous sommes toujours sur du 1/4″.

Petit rappel mais qui à son importance, inutile de vouloir serrer les embouts à la pince lors du montage ! Serrez les à la main, cela permettra d’écraser correctement le joint d’étanchéité sans l’abimer.

Le remplissage :

Moment crucial et qui sonne la fin de l’installation de votre boucle de refroidissement liquide : le remplissage. Je vous conseille d’être attentif à la moindre fuite et surtout d’utiliser un connecteur d’alimentation qui vous permettra de ne démarrer que la boucle et pas votre configuration. N’oubliez pas d’ôter aussi les connecteurs d’alimentation de votre GPU ainsi que les 8 pin CPU. En cas de soucis ou de fuite, vous limiterez ainsi les dégâts.

Il vous faudra patienter un moment afin que l’air présent dans votre boucle de refroidissement soit évacué. C’est tout à fait normal d’avoir des bulles lors du remplissage, celles-ci vont s’échapper via le réservoir.

Maintenant que votre boucle est opérationnelle, vous êtes prêts à bencher, à faire tomber des records et à venir partager votre expérience ainsi que vos résultats sur notre forum et sur le discord. Si vous avez des questions sur l’un de ces trois tutoriels de watercooling, n’hésitez pas à nous la poser dans les commentaires ci-dessous.

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Gael
Gael
9 juin 2020 12 h 40 min

Salut
 
Merci pour l article.
 
La sonde BARROWCH m intéresse. En revanche, tu cites dans ton ancien article « je vous expliquerai le petit souci que j’ai rencontré et qui n’était stipulé nul part. »
 
Cela concernait la sonde?
 
 

Geo
Geo
5 juin 2020 21 h 56 min

Merci pour le tuto ! :-) Ça va m’être très utile, dans quelques semaines j’achète le nécessaire ! Le contrôleur de EK m’intéresse, je pense que je vais l’ajouter dans mon panier …

TmTi
5 juin 2020 17 h 02 min

Moi aussi je me suis fait un petit water custom :)
 
https://www.youtube.com/watch?v=EsqS002iFz8

TmTi
9 juin 2020 8 h 31 min
Répondre à  CornerJack

Merci :)