Test : Thermaltake Level 20 MT

0
2418

Intérieur :

Thermaltake Level 20 MT

Le passage à l’intérieur se fait de manière classique, en dévissant deux vis et en tirant sur les panneaux. Néanmoins, il est dommage que la visserie ne reste pas en place sur les panneaux comme sur un MB500 par exemple. 

Sinon, en retirant le panneau de droite, on remarque qu’il dispose d’un filtre anti-poussière. Il viendra protéger la ventilation prenant place juste derrière. 

Le châssis :

Le châssis du boîtier est similaire à une grosse majorité avec quelques particularité tout de même. Outre son emplacement de carte mère en haut et d’alimentation en bas, le boîtier offre deux emplacements pour ventilateurs situé droite de la carte mère. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on retrouve un filtre à poussière juste derrière. 

Sinon, c’est l’agencement classique avec un cache-alimentation dans le bas. Il viendra aussi masquer la disgracieuse cage HDD qui est positionnée juste en dessous. 

On remarquera aussi la double rangée latérale de passage de câble. Certaines cartes mères ATX sont moins larges que d’autre, ainsi, on pourra faire sortir les câbles juste à côté de la carte, une bonne initiative de la part du constructeur.

Les emplacements stockage :

Pour ce qui est du stockage, Thermaltake met à notre disposition une cage HDD comprenant deux paniers vissés. Ces derniers sont compatibles avec les disques durs 3.5″ et les SSD en 2.5″. Ici, pas de dispositifs anti-vibration installés de base, néanmoins, la marque les fournis heureusement. 

Sinon, plus spécifiquement, on retrouvera deux paniers 2.5″ également maintenus par des vis à mains. Le constat reste le même que pour les panneaux, toute la visserie ne reste pas en place sur les différents paniers (3.5″ comme 2.5″), attention à ne rien perdre donc. Au niveau de leur répartition, nous aurons une platine à l’arrière du plateau de la carte mère et une dernière sur le cache alimentation. 

Cependant, Thermaltake offre deux emplacements 2.5″ de plus sur la grille de ventilateurs latérale.

L’emplacement de l’alimentation :

Thermaltake Level 20 MT

Concernant l’emplacement de l’alimentation, on a affaire à quelque chose d’on ne peut plus simple. On retrouvera en effet une grille dans le bas avec des plots moulés directement dans l’acier. Cependant, aucun dispositifs anti-vibration ne sont présent. Dommage une fois encore. 

Les possibilités de refroidissement :

En ce qui concerne la ventilation, de base, notre Level 20 MT débarque avec quatre ventilateurs installés. Une bonne chose puisque la marque fournit une ventilation conséquente, sur le papier du moins. A voir à l’usage. 

Néanmoins, s’il vous en faut plus, sachez que l’on pourra monter jusqu’à 10 ventilateurs à l’intérieur de cette référence. La répartition se fera de cette manière : 

  • 1x 120 mm à l’arrière
  • 2x 120 mm dans le haut
  • 3x 120 mm en façade
  • 2x 120 mm sur le côté
  • 2x 120 mm dans le bas, sur le cache alimentation

Si la compatibilité avec les ventilateurs en 120 mm est importante, elle le sera beaucoup moins avec les 140 mm qui se limite avec un seul emplacement possible dans le haut. Dommage. 

Concernant les radiateurs de watercooling, il sera possible de mettre en place un modèle en 360 mm en façade. Sinon, Thermaltake annonce un support en 120 mm à l’arrière et un dernier en 240 mm sur le côté. Dans le haut, on évitera à cause de la faible marge de manœuvre disponible. Idem sur le cache alimentation. 

Le bundle :

Le bundle proposé sur le Level 20 MT va globalement à l’essentiel puisque nous avons :

  • Un manuel d’installation accompagné de son guide de garantie
  • Cinq colliers en nylon
  • Un speaker pour carte mère
  • Un sticker Thermaltake
  • La visserie nécessaire au montage
  • Une planche de rondelles en mousse anti-vibration
  • Deux câbles pour le RGB, dont un spécifique aux Header Gigabyte

Finalement, la petite originalité ici concerne le speaker que Thermaltake fourni toujours avec ses boîtier. D’ailleurs, il est l’un des rares à continuer de le faire. Sinon, petit regret sur la quantité de colliers proposés : seulement cinq. In Win était plus généreux avec son 103 par exemple. 

Les petits détails :

On termine cette page par quelques détails que nous n’aurions pas mentionnés précédemment. Ainsi, en premier lieu, nous remarquons une carte contrôleur destinée à la gestion du RGB et de la vitesse des ventilateurs en façade. Via cette dernière, on ne pourra rajouter qu’un unique moulin en trois broches et c’est tout. Nous tenons d’ailleurs à préciser qu’on ne pourra pas gérer les ventilateurs branchés dessus via la carte mère, aucune entrée spécifique n’est disponible. Clairement point auquel la marque aurait dû penser. 

Sinon, on retrouvera un cache alimentation ajouré afin de profiter au mieux du design ou du RGB de cette dernière. Précisons que les derniers blocs Asus Thor offre un visuel particulièrement léché !

Enfin, sur le dessus du cache alimentation, on remarquera les deux emplacement pour ventilateurs de 120 mm ou la platine SSD/HDD 2.5″. Le dessus est donc ajouré, permettant ainsi l’installation d’alimentations entièrement passives si le cœur vous en dit. 

Thermaltake Level 20 MT

Maintenant que nous savons à quoi nous attendre côté châssis, voyons voir si l’installation d’une configuration se passe bien. Pour cela, rendez-vous page suivante !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de