Test : Silverstone Sugo 14

0
3641

Après avoir testé le iCUE 5000X RGB Black de Corsair, nous nous sommes dit : « Et si on testait un petit boîtier histoire de changer ? ». Pour cela, nous avons demandé à Silverstone le Sugo 14, un modèle compact, que le constructeur nous a généreusement fait parvenir. C’est donc parti pour le test d’un vrai boîtier ITX

Silverstone Sugo 14L’extérieur du Sugo 14 :

Comme nous vous le disions à l’instant, aujourd’hui, on s’attaque à du petit boîtier, vraiment. En effet, ce Sugo 14 signé Silverstone affiche des dimensions rikiki de 247 (L) x 368.1 (P) x 215 (H) mm, ce qui nous fait un volume de 19.55 litres. Pour faire simple, c’est plus compact que n’importe quel boîtier testé sur le site. Côté poids, vous vous en doutez, cela ne va pas chercher loin et n’importe qui pourra soulever ses 4.89 kg sur la balance.

En matière de design, la marque signe une référence sobre avec une jolie façade toute lisse. Cette, dernière, noire et en plastique, affiche également un joli liseré doré rompu par le bouton de mise sous tension. C’est simple, en tout cas, nous on aime. Par ailleurs, sur cette façade, il n’y aura pas d’ouvertures destinées à faciliter le refroidissement. La raison est simple, les emplacements de ventilation ne se trouvent pas derrière la façade.

Concernant les matériaux, le choix de la marque se porte majoritairement sur de l’acier. Cet acier, nous le retrouvons sur les quatre panneaux du Sugo 14 ainsi qu’au niveau du châssis. Pour le reste, nous avons une façade en plastique comme mentionnée précédemment. 

Le panneau de contrôle :

Silverstone Sugo 14 panneau de contrôle

Sans plus attendre, voyons ce que nous réserve le constructeur avec son panneau de contrôle. Ainsi, la connectique du boîtier prend place à la fois en façade avec le bouton « power » et sur le côté avec : 

  • Une prise Jack 3.5″
  • Un USB 2.0
  • Deux USB  3.0
  • Un bouton reset

À ce niveau, nous retrouvons un panneau complet et fonctionnel, bien plus que celui du NZXT H510 Elite et son unique USB Type A par exemple. Malgré son format compact, c’est toujours agréable d’avoir une connectique bien fournie. 

Le dessous :

Silverstone Sugo 14 dessous

Sous le Sugo 14, nous n’avons qu’un simple panneau en acier qui sera ajouré. Ici, il n’y aura pas de pieds, juste de la tôle. C’est tout à fait normal, ce sera à nous coller les pieds comme bon nous semble sur le boîtier. Dans les faits, nous avons le choix du sens sur ce modèle : carte graphique horizontale ou verticale. 

L’arrière :

Silverstone Sugo 14 arrière

L’arrière de ce Sugo 14 change radicalement des productions habituelles. Le premier constat que l’on peut faire, c’est qu’il n’y a pas d’emplacement d’alimentation à proprement parler. Ce dernier est dissimuler à l’intérieur du châssis. Ce que l’on voit ici, n’est autre qu’un déport pour l’AC in

Idem, on notera la présence de trois slots d’extension ajourés positionnés sous l’emplacement I/O shield de la carte mère. Enfin, un emplacement pour ventilateurs est de la partie sur la droite. D’ailleurs, on remarque qu’on peut ajuster le ventilateur latéralement, voire même, le remplacer pour installer un modèle de 140 mm. 

Le dessus :

Silverstone Sugo 14 dessus

Sur le dessus, rien de nouveau, puisque l’on retrouve une configuration similaire au dessous de ce Sugo 14. Nous avons là un panneau en acier ajouré afin de faciliter le refroidissement de la machine. 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires