Test : Seagate FireCuda Gaming 1To

2
2061

Conclusion :

Laisser le test du Crucial X8 seul dans son coin, sans comparatif possible, c’était impossible. Il a maintenant un bon concurrent, sauf que ….. les deux SSD ne jouent pas dans la même court. Coté technique, le FireCuda Gaming SSD se repose sur de la mémoire TLC (FireCuda 510), alors que le Crucial X8 se « contente » à de la QLC. Les performances s’en ressentent, mais le tarif aussi.

On commencera donc cette conclusion par se point, le tarif. Alors que le Crucial X8 se trouve facilement à moins de 200 €, il faudra débourser presque 300 € pour le FireCuda Gaming SSD.

Tarification démentielle ? Pas forcément, puisque le FireCuda 510 de 1To se trouve aisément à ce jour aux alentours de 235€, ce qui fait un boitier USB-C en aluminium qui transfert bien les calories vers l’extérieur et de bonne facture pour moins de 65 €. La petite led RGB en vaut bien la peine non ?

test-seagate-firecuda-gaming-1to

Quoi qu’il en soit, le FireCuda Gaming SSD est un bon SSD, voir très bon SSD externe. Le seul point négatif qui pourra le pénaliser, c’est qu’il manque un adaptateur USB-C vers un USB standard (USB-A), chose qu’avait proposé Crucial avec son X8

test-seagate-firecuda-gaming-1to

 

C’est donc un quasi sans faute pour Seagate, avec une belle copie rendu pour ce FireCuda Gaming SSD

On a aimé :

  • Les très bonnes performances
  • Un boitier aluminium magnifique, efficace, et RGB !
  • Une garantie de 5 ans

On a moins aimé :

  • Des performances plus proches du FireCuda 510
  • Un adaptateur USB standard !

Voilà un très bon produit que ce FireCuda Gaming SSD. Comme souvent, il se destine à un publique particulier, à la recherche de performances, de grosses capacités, et surtout  de mobilité. A ne surtout pas comparer avec un SSD SATA au format 2.5″ ! 

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
mikaknight
mikaknight
3 juillet 2020 12 h 35 min

Merci pour le test, mais c’est dommage de n’avoir rien mis sur les performances hors cache SLC, c’est pour moi l’information la plus pertinente.