Test : Razer Huntsman V3 Pro

0

Déballage

La boîte :

Le Huntsman V3 Pro nous arrive dans une large boîte aux couleurs de Razer, c’est-à-dire noir et vert. Sur la face avant, nous retrouvons une représentation du clavier, illuminé de ses LED RGB. Nous avons aussi le droit à tous les logos de la marque et quelques indications techniques au sujet du clavier. Par exemple, il est doté de commutateurs analogiques. Ces derniers permettent de paramétrer la hauteur d’activation du switch. Celui-ci pourra être paramétré entre 0,1 mm et 4 mm. Sinon, le mode rapid trigger est mis en avant par la marque, tout comme les ajustements rapides à la volée, possibles.

Passons maintenant à l’arrière de notre boîte, une nouvelle fois, le clavier est représenté au centre de celle-ci, toujours illuminé de ses LED. Razer met de nouveau en avant ses switches optiques et quelques caractéristiques supplémentaires.

 

Ouvrons maintenant la boîte pour découvrir le Huntsman V3 Pro. Il est protégé dans un sachet en plastique et calé grâce à des protections en carton. Globalement, cela a fait l’affaire puisqu’il est arrivé en excellent état.

Publicité

Razer Huntsman V3 Pro

Aux côtés du clavier, ne vous attendez pas à des petits « cadeaux » puisque vous ne trouverez que le strict nécessaire ! À savoir, deux documentations et le câble d’alimentation du Huntsman V3 Pro.

Razer Huntsman V3 Pro

 

Le Huntsman V3 Pro :

Nous découvrons enfin le Huntsman V3 Pro en sortie de boîte. Nous avons affaire ici à un clavier au format 100%, très esthétique de prime à bord. C’est un clavier relativement « simple », sobre, qui ne fera pas tâche sur un bureau. En plus de cela, nous avons le droit à des touches en PBT double injection. Il s’agit de keycaps de meilleure qualité, qui ne prendront pas un aspect lisses, brillants, en vieillissant. Sous les touches, cette référence est dotée d’une plaque de couche en aluminium anodisé en noir.

Pour aller plus loin :
Test - Elegoo Saturn 4 Ultra

Sur la droite du clavier, nous allons avoir quelques diodes permettant de savoir si la touche majuscule ou le pavé numérique sont enclenchées par exemple. Sans oublier, la présence de quelques boutons multimédias, comme la molette qui permettra de gérer le son notamment.

Sinon, le Huntsman V3 Pro possède lui aussi un repose-poignets magnétique. Il est recouvert d’un revêtement en similicuir. Néanmoins, on est loin du moelleux des reposes-poignets de certaines marques. Ici, c’est très rigide et plat pour ce modèle. En revanche, il est tout de même assez esthétique et vient parfaire le clavier.

 

Et de dos, ça donne quoi ?

L’arrière du clavier de Razer est lui aussi travaillé. Nous remarquons des petits caractères reprenant les mots « for gamers » et « by gamers ». C’est assez sympathique, mais soyons honnêtes, cela ne sert pas à grand chose. Peu de personnes passeront du temps à regarder le dos de leur clavier. Néanmoins, ça a le mérite d’être là et d’habiller un peu notre référence du jour.

Sinon, au centre, nous aurons le droit à une étiquette reprenant notamment toutes les informations de recyclages et numéros de séries. En plus de cela, le Huntsman V3 Pro possède 5 patins en caoutchouc, lui permettant ainsi un meilleur maintien sur tout type de support. Pour finir, le clavier est doté de pattes surélévatrices sur un seul niveau.

On retrouvera globalement les mêmes « caractéristiques » sur le repose-poignets magnétique.

 

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires