Test : NZXT T120 RGB

0

Conclusion

Nous arrivons à la fin de ce test du T120 RGB signé NZXT. Pour le coup, avons-nous affaire à un produit réussi ? Voyons cela dans le détail !

Un dissipateur compact et soigné

De nouveau, avec NZXT nous avons affaire à un produit au visuel très soigné et à la finition exemplaire. Comme nous l’avons vu, la marque propose un design attirant avec un finish noir intégral ou un capot en aluminium pour masquer l’embout des caloducs.

Sinon, dans un second temps, nous retrouvons un dissipateur très compact qui se glissera facilement dans une majorité de boîtiers. De plus, on pourra compter sur un ensemble très fin, qui ne bloquera aucun slot mémoire sur la carte mère.

Autrement, on pourra compter sur une installation simple, surtout côté Intel. Sur une carte AMD, il faudra changer les bras de montage et retirer ceux d’origines sur votre carte mère. Mais en soi, ça se fait facilement et rapidement.

Quid des performances ?

NZXT T120 RGB protocole

En revanche, sur le plan thermique, ça se complique puisque le T120 RGB ne brille pas particulièrement à hautes vitesses alors qu’à bas régime il propose des températures en adéquation avec son format. Nous l’avons vu, il se positionne face à des ventirads proposant également quatre caloducs en cuivre.

Côté bruit, à basse vitesse ou à mi-régime, clairement, nous avons un produit silencieux qui se fera facilement oublier. Mais on évitera de le faire fonctionner à fond puisque le niveau sonore devient vite présent. D’ailleurs cela à un impact négatif sur le ratio températures/bruit. Pour un confort maximal, essayez de faire fonctionner le ventilateur entre 1600 tr/mins – 1800 tr/min au maximum.

Pour aller plus loin :
Test : Streacom TX13 Thermal paste

55 € pour ce modèle : 

Côté facture, nous retrouvons ce modèle à un tarif avoisinant les 55 € ce qui nous semble délicat. Effectivement, pour 5 € de plus, nous retrouvons les excellents DeepCool AK500 ou Jonsbo HX6250 qui surclassent allègrement ce modèle signé NZXT. Enfin, pour le même prix, nous retrouvons le NH-U12S Redux qui fait mieux. Bref, un placement tarifaire délicat auquel il faudrait retirer 10 € pour qu’il soit plus en adéquation avec ses prestations.

NZXT T120 RGB

On aime :
  • Le design soigné et sobre de ce ventirad
  • Les finitions d’un très bon niveau
  • Son format compact : aucun slot mémoire obstrué et rentre dans beaucoup de boîtiers
  • La partie accessoire permettant le montage d’un second ventilateur
  • L’installation simple, surtout sur sockets Intel
  • L’éclairage RGB convaincant
  • Le silence sur les basses vitesses
On a moins aimé :
  • Son prix, élevé par rapport au ratio températures/bruit proposé
  • Le bruit élevé à haute vitesse

À l’arrivée, nous choisissons de décerner le bronze au petit T120 RGB de NZXT. Si la marque nous propose un modèle compact au look léché et à la finition propre, il n’en reste pas moins onéreux. À ~55 €, il ne parvient pas à proposer un ratio températures/bruit équivalent à la concurrence sur ce secteur de prix. C’est dommage puisqu’il propose une installation simple, un bruit contenu sur ses vitesses les plus lentes et un joli éclairage. À réserver que si on aime son esthétique, car il y a des choix plus logiques.

Un grand merci à NZXT !

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires